Critique Wildlife - Une saison ardente (Wildlife)

Wildlife - Une saison ardente
L’acteur et maintenant réalisateur Paul Dano signe avec Wildlife une convaincante première oeuvre.

Verdict Note : Un très bon moment en perspective. Un très bon moment en perspective.

Par Pierre LARVOL

Critique du Film

Il se dégage de la première oeuvre de Paul Dano, jusqu’ici présent devant la caméra, comme un parfum de Sundance. Adaptation du roman éponyme de l’écrivain américain Richard Ford, Wildlife - une saison ardente met en scène le délitement d’une cellule familiale. Le regard d’un jeune homme en quête d’harmonie, impuissant face au feu qui ravage les derniers liens unissant ses parents. Une image évocatrice, pour un film maîtrisé.

Dans les années 1960, au Montana, un garçon de quatorze ans nommé Joe est le spectateur tristement privilégié de la fin d’une époque : celui du mariage de ses parents. Son père, Jerry, peine à s’installer durablement, préférant la fuite. Déménager est le quotidien de cette famille qui, suivant l’emploi, navigue d’une ville à l’autre. Jeanette, la mère de Joe, supporte tant bien que mal cette situation, faisant de son mieux pour paraître forte et optimiste vis à vis du lendemain qui attend sa famille. Lorsque Jerry perd son travail au terrain de golf, le vase déborde : il fuit malgré une nouvelle proposition d’embauche peu de son temps après avoir été remercié. Le feu fait rage dans les forêts du Montana, il se porte alors volontaire, laissant derrière lui sa femme et son enfant. Jeanette, lassée du comportement de son mari, décide alors d’agir.

Une histoire co-écrite par Zoe Kazan et Paul Dano, certes connue dans le fond, mais qui trouve ici une intéressante variation en adoptant le regard de l’adolescent, à la fois solitaire et intelligent. Un récit sage et pluriel, s’intéressant autant au destin d’une famille en décomposition, qu’à celui d’un capricieux ascenseur social : le rêve américain, depuis le bas, le regard porté vers des hauteurs qui semblent inaccessibles. 

Niché au beau milieu des montagnes, la petite famille cherche un moyen de joindre les deux bouts. Joe travaille ainsi chez un photographe, il immortalise des sourires dans le petit studio. Des moments éphémères, mais figés sur papier : une façon de perdurer, même de manière fictive, le rêve d’un présent prospère. A cet égard, et sans gâcher la surprise, la conclusion de l’oeuvre brille par son ultime plan. Un mélancolique et juste portrait d’une souffrance intérieure, que Joe subit par les mots amers de sa mère et l’absence de son père. Malgré son jeune âge, il entend et voit beaucoup : pour autant, grâce à sa maturité, il reste pragmatique et ne se laisse pas dévorer par la situation. Un homme en devenir face à une mère qui s’émancipe : le début d’une nouvelle vie.

La généreuse distribution du film aide évidemment à faire vivre ce récit réussi : Jake Gyllenhaal dans le figure du père déserteur accompagne la brillante Carey Mulligan, qui excelle dans l’incarnation de cette épouse qui souhaite reprendre sa vie en main. Le jeune Ed Oxenbould (The Visit) fait forte impression également dans le rôle de Joe, sensible observateur du monde qui l’entoure.

L’acteur et maintenant réalisateur Paul Dano signe avec Wildlife une convaincante première oeuvre. Élégant et studieux, le film dépeint avec justesse une Amérique des classes sur fond de délitement de la cellule familiale, à la frustration certaine de ne pas atteindre un autre palier : entre espoir et frustration. Un récit mélancolique, peut-être scolaire, mais assurément maîtrisé. Une belle naissance.

Informations

Détails du Film Wildlife - Une saison ardente (Wildlife)
Origine Etats Unis Signalétique Tous Publics
Catégorie Film Genre Drame
Version Cinéma Durée 114 '
Sortie 19/12/2018 Reprise -
Réalisateur Compositeur
Casting Jake Gyllenhaal - Carey Mulligan - Ed Oxenbould
Synopsis Dans les années 60, Joe, un adolescent de 14 ans, assiste impuissant à la lente dégradation des rapports entre son père et sa mère.

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Laissez un commentaire

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Dernières Critiques