Critique Action ou vérité (Truth or dare)

Action ou vérité
Action ou vérité ? On passe.

Verdict Note : A louper sans aucun regret. A louper sans aucun regret.

Par Pierre LARVOL

Critique du Film

Dernière production de la société Blumhouse (Get Out), Action ou vérité donne à voir le célèbre jeu sous un jour nouveau et éventuellement sanglant. En vérité, car il en est question, il ne s'agit de rien de plus qu'un énième mécanique divertissement, formaté au possible : une machine mal huilée. Là où le concept d'une épée de Domoclès planant dangereusement au-dessus d'un groupe d'amis était alléchant, l'oeuvre de Jeff Wadlow radote en n'avançant que des pions connus dans un genre en quête de sang neuf.
 
La veille de son départ du Mexique, Olivia rencontre Carter à une soirée. Gentille et attentionnée, elle s'intéresse au jeune homme qui lui propose de poursuivre la nuit ailleurs : une tentante occasion de conclure ce Spring Break. Avec ses amis, Olivia suit donc Carter jusqu'à une vieille église nichée sur une colline. A l'intérieur, des ruines et une malédiction qui ne demande qu'à poursuivre son terrible dessein. Le groupe d'amis, qui pensait innocemment faire une partie d'action ou vérité à l'initiative de Carter, comprend vite que jouer est désormais l'unique moyen de survivre. Mais à quel prix ? Un terreau idéal pour mettre à l'épreuve la solidité du groupe. Un soucis cependant : le film n'exploite que très sommairement l'idée. La créativité, nécessaire pour surprendre dans un milieu où règne l'impression de déjà-vu, n'est que très rarement au rendez-vous. Les références pleuvent, mais jamais Action ou Vérité ne fait autre chose que les exploiter : il ne dynamite malheureusement pas le carcan dans lequel il se place. Ainsi, on est face à une sorte de paresseux croisement entre Destination Finale et Saw, avec un bref clin d'oeil au dernier The Ring.
 
Les situations s'enchainent, les conséquences aussi, mais le dramatique ne prend pas. Malgré l'irrémédiable croissance de l'enjeu, la pauvreté d'écriture empêche l'empathie : elle est comme endolori derrière des dialogues creux et un jeu faible (parfois même à la limite du grand guignol). Pour dire, même les personnages ne semblent pas atteint par la purge qui se joue entre eux : difficile il faut dire de prendre au sérieux un ennemi au nom fleurant avec un médicament pour la toux. Le film ne sauve en rien son cas avec sa réalisation générique et son montage souvent maladroit (la scène d'introduction). Un rendu mitigé et précipité qui prend trop à la lettre les codes empruntés : les "jump scare", par exemple, n'ont franchement rien de bien subtil. Et ce ne sont pas les morts, peu inventives, qui surprendront plus. Reste alors quelques rares scènes et une fin sympathique, bien que déjà-vu : pour sûr, on a vu mieux.
 
La messe semble dite pour ce Action ou vérité : sous couvert d'être un divertissement orienté pour les adolescents, le film de Jeff Wadlow ne prend même pas la peine de cacher sa paresse. Une oeuvre sans épaule, facile et peu convaincante. Action ou vérité ? On passe.

Informations

Détails du Film Action ou vérité (Truth or dare)
Origine Etats Unis Signalétique Tous Publics
Catégorie Film Genre Horreur
Version Cinéma Durée 100 '
Sortie 02/05/2018 Reprise -
Réalisateur Jeff Wadlow Compositeur
Casting Lucy Hale
Synopsis Un simple jeu innocent d’Action ou Vérité entre amis se transforme en cauchemar sanglant quand quelqu’un – ou quelque chose – commence à punir ceux qui mentent – ou refusent de jouer.

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Laissez un commentaire

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Dernières Critiques