Critique Avengers : Infinity War

Avengers : Infinity War
Dans sa dernière demi-heure, Avengers : Infinity War atteint ici réellement une véritable grandeur tragique, non dénuée de poésie, qui permet d'attendre avec intérêt et impatience le prochain volet.

Verdict Note : Un très bon moment en perspective. Un très bon moment en perspective.

Par David Speranski

Critique du Film

On attendait de pied ferme la nouvelle "Marvellerie", étant donné que Avengers : Infinity War constitue l'aboutissement de quantité de volets antérieurs. A la Walt Disney Company, l'intelligence ne fait pas défaut et cet épisode devient donc la résultante de beaucoup d'autres qui apparaissent aujourd'hui comme inextricablement liés. L'on savait déjà que le fil rouge de l'histoire des Avengers continuait dans les volets Captain America, chose confirmée par le fait que Avengers : Infinity War soit signé Anthony et Joe Russo. Mais il récupère en plus les franchises des Gardiens de la Galaxie, Spider-Man, Doctor Strange et Black Panther qui se fondent dans l'ensemble, sans difficulté. Annoncé comme le plus gros film de l'histoire en termes de budget et de nombre de personnages créés à l'écran (480 millions de dollars et 67 personnages différents), Avengers : Infinity War tient-il le choc sur le plan cinématographique? 

Dans sa dernière demi-heure, Avengers : Infinity War atteint ici réellement une véritable grandeur tragique, non dénuée de poésie, qui permet d'attendre avec intérêt et impatience le prochain volet.

Résumons les épisodes précédents. Dans Captain America : Civil War, les Avengers se sont séparés en deux camps, l'un mené par Tony Stark/Iron Man acceptant de ne plus être une organisation privée et intervenant désormais au nom de l'Etat, l'autre dirigé par Steve Rogers/Captain America refusant de se soumettre et gardant son indépendance. Or ils doivent faire face dans Avengers : Infinity War au terrifiant Thanos, colosse despotique qui veut s'approprier les six Pierres d'Infinité pour s'assurer le contrôle de toute réalité. Comment l'en empêcher?

Thanos ne nous est pas tout à fait inconnu. C'est lui qui apparaît déjà à la fin du premier Avengers comme le responsable de l'attaque de New York. Il est également derrière les agissements de Loki dans Avengers: l'ère d'Ultron. Son nom est évidemment inspiré de Thanatos, entité grecque de la Mort, et Josh Brolin qui l'incarne en motion capture lui donne une infinie douleur, une tristesse prégnante. 

Le grand défi de Avengers : Infinity War consistait à ne pas perdre les spectateurs parmi tous ses différents personnages. Pari relevé puisqu'on passe assez facilement d'une séquence de Thor à une autre d'Iron Man associé à Doctor Strange, pour ensuite accueillir Les Gardiens de la Galaxie, et enfin Captain America et Black Widow venus au secours de Wanda Maximoff et surtout Vision fort mal en point. Le reste de l'intrigue verra alternativement Iron Man, Doctor Strange et Spider-Man tenter de surprendre Thanos sur son domaine de Titan, tandis qu'en Wakanda, Captain America et ses acolytes essaient de résister à une invasion des troupes de Thanos. 

Par conséquent, le film s'avère plutôt réussi du côté de la gestion des personnages. Même si on est loin de la jovialité sans complexes du premier Avengers, on est tout aussi éloigné de l'aspect balourd de Avengers : l'ère d'Ultron. Certes le film fait tout de même sentir ses deux heures et demie mais cette durée semble presque incompressible en raison du nombre d'événements et de personnages. On pourra reprocher à Anthony et Joe Russo de n'être pas parfois complètement lisibles dans leurs scènes d'action; ils devraient sans doute prendre des leçons auprès de Tonton Steven et de son Ready Player one, mais cet aspect demeure correct. Ce qui est un peu plus gênant, c'est que le film ressemble bien davantage par moments à une attraction foraine qu'à un modèle de narration cinématographique. Hormis les séquence réservées à Thanos et sa fille Gamorra et celles de Wanda Maximoff et Vision, Avengers : Infinity War ressort les sempiternelles blagues Marvel, pas forcément très finaudes, les mêmes effets spéciaux toujours aussi impressionnants mais un peu lassants. Anthony et Joe Russo se révèlent être des metteurs en scène parfaitement accomplis mais n'ont guère de point de vue sur leur histoire. Mais faut-il réellement demander des auteurs pour ce type d'histoire qui se satisfait de montrer une mythologie des temps modernes?

En revanche, il faut le dire, en essayant de ne rien spoiler, la dernière demi-heure s'avère être exceptionnelle, dans l'esprit de Game of Thrones et The Leftovers, en rebattant complètement les cartes du jeu et en faisant s'évaporer une bonne partie de la distribution. En y réfléchissant, on s'apercevra quand même que les survivants sont ceux qui demeurent têtes d'affiche depuis un certain temps, en fonction de leur popularité ou de leur importance dans l'intrigue. Néanmoins, on atteint ici réellement une véritable grandeur tragique, non dénuée de poésie, qui permet d'attendre avec intérêt et impatience le prochain volet, annoncé tel quel au générique de fin: Thanos revient! 

Informations

Détails du Film Avengers : Infinity War
Origine Etats Unis Signalétique Tous Publics
Catégorie Film Genre Action - Aventure
Version Cinéma Durée 156 '
Sortie 25/04/2018 Reprise -
Réalisateur Anthony Russo - Joe Russo Compositeur
Casting Robert Downey Jr. - Scarlett Johansson - Chris Evans - Chris Hemsworth - Mark Ruffalo
Synopsis Alors que les Avengers et leurs alliés ont continué de protéger le monde face à des menaces bien trop grandes pour être combattues par un héros seul, un nouveau danger est venu de l'espace : Thanos. Despote craint dans tout l'univers, Thanos a pour objectif de recueillir les six Pierres d'Infinité, des artefacts parmi les plus puissants de l'univers, et de les utiliser afin d’imposer sa volonté sur toute la réalité. Tous les combats que les Avengers ont menés culminent dans cette bataille, qui décidera du destin de la Terre et du reste de l'univers, et qui impliquera tous les héros déjà connus, dont les Gardiens de la Galaxie.

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Laissez un commentaire

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Dernières Critiques