Critique Twin Peaks - Fire walk with me

Twin Peaks - Fire walk with me
Si Fire walk with me n'est donc pas le film espéré par tout le monde, il s'avère néanmoins infiniment troublant et demeure une expérience particulière noircissant encore plus le tableau d'un univers qui mélangeait aussi bien le glauque que l'onirisme.

Verdict Note : Exceptionnel ! Exceptionnel !

Par David Speranski

Critique du Film

Après l'arrêt brutal et frustrant de Twin Peaks au bout de deux saisons sur un cliffhanger insupportable, David Lynch revient à Twin Peaks pour un film en forme de préquelle, se concentrant avant tout sur les derniers jours vécus par Laura Palmer mais aussi sur une affaire de meurtre survenant un an auparavant et qui laisse bien des questions et des personnages (notamment ceux de Chris Isaak et de David Bowie, qui ne détonnent pas dans cet univers) en suspens total après une première partie déconcertante. Certes, on aura bien du mal à nier le plaisir total que l'on aura à se plonger de nouveau dans l'ambiance si particulière de Twin Peaks mais sans son compère Mark Frost au scénario, Lynch semble complètement lâché, laissant place à ses fameux délires rendant ses films parfois plus sensoriels que littéraux.

Si Fire walk with me n'est donc pas le film espéré par tout le monde, il s'avère néanmoins infiniment troublant et demeure une expérience particulière noircissant encore plus le tableau d'un univers qui mélangeait aussi bien le glauque que l'onirisme.

Twin Peaks : fire walk with me apparaît alors comme une sorte de montage de séquences plus oniriques et plus dérangeantes les unes que les autres tandis que se dessinent quelques fils rouges, l'un complètement lâché en cours de route et l'autre rendant le personnage de Laura Palmer plus tragique que jamais, apparaissant dans toute sa complexité qui fut seulement mentionnée dans la série. On voit ici Sheryl Lee donner vie à un personnage trouble, hanté par le terrifiant Bob, capable des pires excès pour s'oublier tout en tâchant d'aimer ceux qui se présentent à elle, sachant pourtant qu'ils ne la comprendront jamais.

Levant le voile sur quelques moments mentionnés de la série, tout en osant quelques scènes difficilement crédibles (bien que la crédibilité ait une définition bien particulière chez Lynch), le film se permet d'ailleurs de verser dans une crudité que la télévision ne permettait pas : on y voit un ongle arraché, des filles dénudées, des scènes de sexe et du sang qui gicle.  S'il est aussi fascinant de retrouver certains personnages de la série, on sera frustrés que beaucoup d'entre eux n'aient pas répondu à l'appel notamment du côté de la famille Horne, certains acteurs n'ayant tout simplement pas envie de se replonger à nouveau dans Twin Peaks  après une seconde saison qu'ils avaient jugée décevante. Kyle MacLachlan lui-même hésita à reprendre l'emblématique rôle de Cooper et finit dans un rôle quasi figuratif alors que le scénario lui prévoyait beaucoup plus de scènes.  

Si Fire walk with me n'est donc pas le film espéré par tout le monde, il s'avère néanmoins infiniment troublant et demeure une expérience particulière noircissant encore plus le tableau d'un univers qui mélangeait aussi bien le glauque que l'onirisme. Et qui ne laisse ici guère de place à l'espoir sauf le temps d'une séquence finale où Laura Palmer semble trouver (enfin?) la paix. Contrairement à la ville de Twin Peaks...       

Alexandre Coudray

Rédigé par Alexandre Coudray pour Retro-HD le 22 mai 2017.  

Informations

Détails du Film Twin Peaks - Fire walk with me
Origine Etats Unis Signalétique Interdit aux moins de 12 ans
Catégorie Film Genre Thriller - Fantastique - Policier
Version Cinéma Durée 135 '
Sortie 03/06/1992 Reprise 31/05/2017
Réalisateur David Lynch Compositeur Angelo Badalamenti
Casting Moira Kelly - Sheryl Lee - Kiefer Sutherland - Miguel Ferrer - Chris Isaak - Kyle MacLachlan - David Bowie - Ray Wise
Synopsis La mort mystérieuse de Teresa Banks dans la tranquille petite ville de Deer Meadow va donner bien du fil a retordre aux agents Dale Cooper et Chester Desmond qui vont mener une enquête en forme de charade et découvrir que bien des citoyens de la ville sont impliqués dans cette affaire. Un an plus tard, ce sont les sept derniers jours de Laura Palmer, qui se termineront par la mort brutale de cette dernière annonçant ainsi le début de Twin Peaks, le soap opera.

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Laissez un commentaire

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Dernières Critiques