Critique L'apparition

L'apparition
Xavier Giannoli filme, avec l'Apparition, la complexe rencontre entre deux mondes : celui du tangible et de l'invisible. Un film long, mais intéressant autant par son sujet que son traitement

Verdict Note : Un très bon moment en perspective. Un très bon moment en perspective.

Par Pierre LARVOL

Critique du Film

Xavier Giannoli filme avec L'apparition la complexe rencontre entre deux mondes : celui du tangible et de l'invisible. Après A l'origine, le cinéaste continue sous les traits de l'expérimenté Vincent Lindon de questionner les croyances et paroles, avec comme sujet l'épineux fait religieux. Un récit pluriel, sans jugement, qui propose une intéressante croisée des genres, entre le film d'enquête et le parcours initiatique. Une passionnante et exigeante plongée dans le mystère de la foi, dans un monde où les réponses n'amènent que plus de questions.

Délivrant un récit complexe et lumineux sur la question des certitudes, le film de Xavier Giannoli fait trembler le tangible tout en laissant à chacun le soin de se faire sa propre idée.

Reporter de guerre travaillant pour un quotidien français, Jacques revient blessé d'une couverture à l'étranger. Des bourdonnements envahissent régulièrement sa tête, son oreille ayant été à la suite d'une explosion atteinte. Lors de son retour, il reçoit un curieux appel du Vatican : on souhaite qu'il participe à une enquête canonique. Une jeune femme, dans une ville du sud-ouest de la France, dit avoir eu une apparition de la Vierge Marie. Des pèlerins affluent et l’Église aimerait enquêter sur la véracité des faits : peut-on croire la jeune Anna (Galatea Bellugi) ? Jacques accepte de rejoindre la commission d'enquête. Abordant durant plus de deux heures diverses thématiques, le film de Xavier Giannoli possède une écriture soutenue. Sujet déjà rencontré dans plusieurs œuvres du réalisateur, la question du mensonge rencontre dans l'Apparition celle de la foi religieuse et plus généralement de la croyance envers autrui. Face à ces questions, le scénario amène une rencontre entre la mystique croyante Anna et le journaliste cartésien Jacques. Une enquête qui va semer le trouble dans le cosmos social gravitant autour d'Anna, les certitudes s'entrechoquant face aux découvertes et interrogations latentes. Un chemin de croix pour le journaliste qui doit composer entre sa volonté d'expliquer les faits et les zones d'ombres qui hantent l'enquête : lorsqu'il est impossible de vérifier, peut-on croire sur parole ? Justement, en réponse à cette question, le film revient sur les certitudes : peut-être vaut-il mieux garder l'esprit ouvert que cadenassé derrière des idées figées. Et c'est ici que l'on retrouve la véritable force du film, une intéressante réflexion sur nos certitudes à travers le prisme de la foi. Une révélation pour le personnage incarné par Vincent Lindon. Plus encore, l’œuvre égratigne le bénéfice et l'avantage orienté que l'on peut tirer de la foi : les dérives de la croyance.

Touffu, le scénario aborde beaucoup de choses, trop peut-être même : cela se fait parfois au détriment du rythme. Au fur et à mesure de sa progression, la limpidité des premiers instants se dilue légèrement alors qu'il aurait été préférable de rester plus concis pour donner plus d'intensité au propos et à sa résolution. Une critique qui n'atteint pas cependant la rigueur générale de l’œuvre, le film étant à la fois documenté et démonstratif. Avec une réalisation parfois âpre, l'Apparition tend parfois vers le documentaire. Une mise en scène réfléchie, conservant toujours une grande lisibilité sur les personnages. De très belles scènes traversent également le film, avec comme point d'orgue la fuite d'Anna dans les montagnes. Mention évidemment à la magnifique bande-son, aux tonalités accordées à la nature du contexte. Concernant l'impeccable casting, Vincent Lindon est comme un poisson dans l'eau dans ce personnage fatigué, embourbé corps et âme dans une enquête où il doit voir clair et face à lui, une incarnée Galatea Bellugie (vu dans Keeper notamment) à la prestation convaincante. Bien que ne partageant pas les mêmes croyances, les deux personnages entretiennent une tendre et humaine complicité. Les seconds rôles, aussi, s'avèrent excellents dans l'ensemble.

Film long, mais intéressant autant par son sujet que son traitement, L'apparition est une œuvre qui a quelque chose de rare. Délivrant un récit complexe et lumineux sur la question des certitudes, le film de Xavier Giannoli fait trembler le tangible tout en laissant à chacun le soin de se faire sa propre idée : la liberté de croire. L'oeil d'un athée curieux, tout autant ouvert et perplexe vis à vis de la croyance, que contrarié par ses dérives. On recommande.

Informations

Détails du Film L'apparition
Origine France Signalétique Tous Publics
Catégorie Film Genre Thriller
Version Cinéma Durée 140 '
Sortie 14/02/2018 Reprise -
Réalisateur Xavier Giannoli Compositeur
Casting Vincent Lindon - Galatéa Bellugi
Synopsis Reporter de guerre travaillant pour un quotidien français, Jacques revient blessé d'une couverture à l'étranger. Des bourdonnements envahissent régulièrement sa tête, son oreille ayant été à la suite d'une explosion atteinte. Lors de son retour, il reçoit un curieux appel du Vatican : on souhaite qu'il participe à une enquête canonique concernant une jeune femme qui dit avoir eu une apparition de la Vierge Marie dans un village du sud de la France.

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Laissez un commentaire

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Dernières Critiques