CRITIQUE : Small Town Crime


Small Town crime

Critique du Film

Mike Kendall, un ex-flic alcoolique viré de la police suite à l'interpellation d'un chauffard qui a mal tourné, écume jusqu'à plus soif les bars de la ville la nuit, à la recherche d'un emploi le jour, espérant toujours retrouver son poste. Jusqu'à ce qu'il tombe au matin sur le corps d'une jeune femme presque morte sur le bas-côté de la route où il a échoué avec sa voiture après une soirée trop arrosée. Une occasion pour lui de reprendre la main en montrant ce dont il est capable: il décide alors de suivre la piste d'un proxénète surnommé Mood dont la fille était sous "sa protection". La séquence d'ouverture - Kendall soulevant des haltères, allongé sur un banc dans son garage, tout en vomissant dans un seau à côté de lui - place le film sous le signe d'un humour décalé, vecteur d'un point de vue sur l'action qui entend prendre ses distances avec les codes du genre.

Une intrigue linéaire et sans surprise [...] simple galerie de portraits gribouillés sur un bout de papier, repères obligés d'un genre (celui du thriller) ultra codifié au contenu indifférencié

Entre l'humour potache des premiers films de Guy Ritchie et l'absurde noir du polar à la façon des frères Coen (Sang pour sang, Miller's crossing, No Country for old men), Small Town crime, à ne pas savoir choisir, peine à trouver son style, sa personnalité. Les personnages secondaires - le patron de bar voyou, la prostituée amie, le beau-frère sympa mais un peu à côté de la plaque, le trio de tueurs impitoyables, … - manquent autant d'épaisseur que les acteurs d'investissement (voire de talent) dans leur rôle (y compris  l'excellent Robert Forster dont on se demande ce qu'il vient faire dans cette galère), n'influant quasiment pas sur le développement d'une intrigue linéaire et sans surprise à laquelle ils n'offrent aucun moyen de se raccrocher: simple galerie de portraits gribouillés sur un bout de papier, repères obligés d'un genre (celui du thriller) ultra codifié au contenu indifférencié. Si certaines situations (ou séquences) - celle de l'entretien d'embauche auquel se rend Kendall par exemple - semblent esquisser, bien que maladroitement, un mouvement vers plus de liberté ou d'invention créatrice, celui-ci est arrêté net dans son élan et le film ne parvient jamais à trouver véritablement son rythme. Le duel "façon western" et l'entassement des cadavres sur lequel se clôt la dernière partie du film, dans un final qui voudrait atteindre au sommet de l'intensité dramatique, ne change rien au désintérêt que nous ressentons à l'égard des personnages et de l'intrigue. Quant au titre qui semble nous promettre l'adoption d'un angle particulier selon lequel on pourrait s'attendre à un traitement original du sujet - bien que cela eût déjà été magnifiquement fait par les frères Coen justement dans Fargo - il ne correspond dans les faits à aucune tentative d'exploitation d'une piste qui, pourquoi pas, eût pu éveiller notre curiosité.

Des personnages falots, un scénario indigent et une intensité dramatique nulle, bref un travail bâclé et sans intérêt cinématographique.

Verdict Note : Maladroit sur de nombreux points. Maladroit sur de nombreux points.

Informations

Détails du Film Small Town Crime
Origine Etats Unis Signalétique Interdit aux moins de 13 ans
Catégorie Film Genre Thriller
Version Cinéma Durée 91 '
Sortie 19/01/2018 Reprise -
Réalisateur Eshom Nelms - Ian Nelms Compositeur Chris Westlake
Casting Anthony Anderson - John Hawkes - Robert Forster - Octavia Spencer
Synopsis Mike Kendall, un flic alcoolique récemment viré de la police, tombe par hasard sur le corps agonisant d'une jeune femme abandonné sur le bas côté de la route. Une occasion pour lui de remettre le pied à l'étrier en faisant preuve de tout son talent d'enquêteur.

Par Sébastien LAMOTHE

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Laissez un commentaire

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Dernières Critiques