CRITIQUE : Downsizing


Downsizing

Critique du Film

Alexander Payne est un cinéaste singulier, reconnu par ses pairs, peu identifié par le grand public. Il a pourtant déjà été nommé aux Oscars (The Descendants, Sideways) et a obtenu les honneurs de la sélection officielle à Cannes (Nebraska, Mr Schmidt). A quoi tient cette absence de reconnaissance publique? Downsizing sa première incursion dans le genre de la science-fiction va-t-il enfin changer la donne? 

En dépit d'une thématique angoissante (l'humanité se dirige vers sa propre fin), Downsizing finit par convaincre par son optimisme inébranlable, à l'image de son personnage principal.

Le synopsis de Downsinzing est relativement original, si on oublie celui de L'Homme qui a rétréci. Pour lutter contre la surpopulation, des hommes et des femmes vont accepter de se livrer à une incroyable expérience, se faire miniaturiser, pour réduire les frais et les coûts, ainsi que les problèmes d'espace. Parmi eux, Paul Safranek et sa femme vont se lancer dans cette extraordinaire aventure. 

Alexander Payne a toujours aimé montrer des losers sous son regard humaniste fortement teinté de bienveillance. Il sait jouer des contrastes en construisant patiemment le parcours de ses personnages. En revanche, il ne possède pas réellement de patte, de signature visuelle. Cela se confirme dans Downsizing et pourtant jamais sa mise en scène n'aura été aussi précise et ample. Mais il s'agit surtout un directeur d'acteurs. Jack Nicholson était excellent dans Mr Schmidt, tout comme George Clooney et Shailene Woodley dans The Descendants. Downsizing ne faillit pas à la règle, en présentant une distribution sans faille, avec un Matt Damon solide en Américain moyen et surtout Hong Chau exceptionnelle en réfugiée vietnamienne à la jambe de bois, drôle et émouvante. 

Car plus qu'un film de science-fiction (le genre n'est qu'un prétexte), Downsizing est surtout une comédie efficace doublée d'une comédie sentimentale. C'est un peu le péché véniel d'Alexandre Payne de sombrer un peu dans le sentimentalisme et les violons, à force d'humanisme. Néanmoins le film se révèle extrêmement drôle en retraçant le parcours d'un Américain modèle qui va défaire son foyer pour se laisser séduire par les charmes de l'immigration. En dépit d'une thématique angoissante (l'humanité se dirige vers sa propre fin), Downsizing finit par convaincre par son optimisme inébranlable, à l'image de son personnage principal. 

 

Verdict Note : Intéressant dans son ensemble. Intéressant dans son ensemble.

Informations

Détails du Film Downsizing
Origine Etats Unis Signalétique Tous Publics
Catégorie Film Genre Comédie
Version Cinéma Durée 136 '
Sortie 10/01/2018 Reprise -
Réalisateur Alexander Payne Compositeur
Casting Matt Damon - Kristen Wiig - Christoph Waltz
Synopsis Pour lutter contre la surpopulation, des scientifiques mettent au point un processus permettant de réduire les humains à une taille d’environ 12 cm : le "downsizing". Chacun réalise que réduire sa taille est surtout une bonne occasion d’augmenter de façon considérable son niveau de vie. Cette promesse d’un avenir meilleur décide Paul Safranek et sa femme à abandonner le stress de leur quotidien à Omaha (Nebraska), pour se lancer dans une aventure qui changera leur vie pour toujours.

Par David Speranski