CRITIQUE : L'Assemblée


L'Assemblée

Critique du Film

« Nous demandons à tout les réalisateurs et membres du jury présents à Cannes à s'opposer avec tout les moyens qui leurs sont propres à la continuation du festival de Cannes, afin de montrer leur soutien aux travailleurs et étudiants en grève et de protester contre la répression policière et de contester le pouvoir politique et l'industrie du cinéma français. » Etats généraux du cinéma français, le 15 mai 1968.

Un grand documentaire qu'il est tout aussi important de soutenir que Merci Patron.

Il y a un mois sortait Le Redoutable de Michel Hazanavicius.  Le débat s'est centré autour de Louis Garrel, si oui ou non il fallait toucher au géant Jean-Luc Godard, si le propos était bon, s'il était bon de replacer un créateur dans son univers cinématographique.... Lorsque l'on a parlé de mai 68 dans Le Redoutable, on a parlé d'une jolie distance, d'un mouvement qui s'est ancré en 68 et qui a été traité avec humour, avec douceur. Personne, ou presque (radiocampus ndlr) ne s'est souvenu que lorsqu'Hazanavicius, Martin et Garrel tournaient dans la Sorbonne, place Denfert-Rochereau de juillet à août 2016 la distance n'était plus si grande avec mai 68. Plus si loin puisque la violence policière, la lutte des ouvriers, les grèves et les occupations résonnaient encore depuis le 31 mars. En effet le mouvement Nuit Debout a bel et bien eu lieu, et comme en mai 68 on se pose la question de ses répercussions sur le long terme.

Une personne, qui s'est faite bien plus petite que Le Redoutable et Jean Luc Godard, c'est Mariana Otero. Elle a présenté L'Assemblée à la sélection ACID. Lorsque l'on sort de la projection, les souvenirs pleuvent. Tout spectateur de Nuit Debout se trouvera bouleversé par la force déployée à l'écran, la caméra va au plus près des prises de paroles, des instants forts, des marches, des sit-ins et parfois des face-à -face avec la police.

Sans juger une partie ou l'autre, Marianna Otero décide de s'intéresser aux instants qui font de Nuit Debout un mouvement révolutionnaire, un mouvement qui décide d'observer la société dans laquelle il se trouve et de le questionner. Cet angle qu'elle adopte, c'est celui de la parole. Elle accompagne les têtes pensantes qui ont essayé, tout au long des trois mois de faire du mouvement un vrai moment de démocratie. Qui ont essayé de donner de l'ampleur à ce mouvement, qui ont essayé avec force et conviction.

Un grand documentaire qu'il est tout aussi important de soutenir que Merci Patron.  

Verdict Note : Exceptionnel ! Exceptionnel !

Informations

Détails du Film L'Assemblée
Origine France Signalétique Tous Publics
Catégorie Film Genre Tranche de Vie
Version Cinéma Durée 99 '
Sortie 18/10/2017 Reprise -
Réalisateur Mariana Otero Compositeur
Casting
Synopsis Le 31 mars 2016, place de la République à Paris naît le mouvement Nuit debout. Pendant plus de trois mois, des gens venus de tous horizons s’essayent avec passion à l’invention d’une nouvelle forme de démocratie. Comment parler ensemble sans parler d’une seule voix ?

Par Stéphane ODROBINSKI