CRITIQUE : Un beau soleil intérieur


Un beau soleil intérieur

Critique du Film

Claire Denis nous avait habitués à des climats plutôt sombres et angoissants (le magnifique Trouble Everyday, l'inquiétant J'ai pas sommeil, l'elliptique Les Salauds). Un beau soleil intérieur représente sa première incursion dans la comédie, après trente ans de cinéma. A partir d'un certain moment, les cinéastes français fendent l'armure ; un verrou saute dans leur œuvre. Philippe Garrel tourne des scènes de sexe pour la première fois à 70 ans passés ; Claire Denis s'autorise enfin des rires francs et des scènes cocasses dans son nouveau film. Elle avait déjà utilisé une pure actrice de comédie, Valérie Lemercier, dans un de ses films, Vendredi soir, mais pour la plonger dans un chassé-croisé amoureux, assez tourmenté. Même si Un beau soleil intérieur est a priori une comédie, les choses ne sont jamais aussi simples dans un film de Claire Denis.

Un beau soleil intérieur,est ainsi un film de femmes, écrit, réalisé et interprété par des femmes, mais qui peut immensément passionner les hommes qui pourront peut-être, grâce à lui, moins négliger leurs compagnes, moins les mépriser, mieux les comprendre et surtout les aimer.

Car Un beau soleil intérieur n'est pas exactement une comédie franchouillarde ni même dans l'esprit Canal Plus, comme les autres. Complètement transcendé par une Juliette Binoche, lumineuse, dans l'un de ses plus beaux rôles, ce film nous offre un portrait d'une femme joliment désespérée en quête d'un grand amour impossible. Hésitant entre le désespoir et la résignation, Isabelle est ainsi une femme sans âge, entre trente et cinquante ans, qui se perd entre les bras de divers hommes, sans jamais connaître le bonheur qu'elle mériterait. Etant donné l'état-civil de Juliette Binoche, on pourrait croire qu'il s'agit des états d'âme sentimentaux d'une quinquagénaire (ce qui renverrait au vécu à la fois de Claire Denis, la réalisatrice, et de Christine Angot, la scénariste). Néanmoins la question de l'âge n'apparaît jamais réellement comme une préoccupation majeure.  

Isabelle est en fait une cousine éloignée de Delphine, la protagoniste du Rayon Vert d'Eric Rohmer, à la différence qu'Isabelle couche un peu partout et (presque) avec tout le monde, tandis que Delphine se contraignait à un célibat forcé. Un beau soleil intérieur n'échappe donc pas à l'effet du film à sketches, Binoche valdinguant entre les bras ou les mots de divers hommes qui ne la satisferont jamais réellement. Cette quête est ainsi éternelle et n'a pas d'âge, touchant aussi bien les hommes ou les femmes, de douze ans à soixante-dix sept ans et plus. Un beau soleil intérieur nous présente donc successivement Xavier Beauvois, un banquier aux ébats un peu primaires, Nicolas Duvauchelle en jeune séducteur peu aguerri, Philippe Katerine en passant-voisin décalé, et Gérard Depardieu en énorme apparition finale durant l'un des meilleurs génériques de fin de ces dernières années. Comme dans La Ronde de Max Ophuls, ils font tourbillonner le corps et l'esprit d'Isabelle (Juliette Binoche) dans une valse à mille temps qui semble sans fin.

Certains pourraient avoir peur de ce film car il est scénarisé par Christine Angot. Or, assez loin de ses atermoiements autofictionnels, parfois terriblement durs et émouvants, Angot trouve ici la juste distance pour parler de toutes les femmes à travers une seule. Un beau soleil intérieur, Prix SACD de la Quinzaine des réalisateurs, ex aequo avec L'Amant d'un jour, de Philippe Garrel, est ainsi un film de femmes, écrit, réalisé et interprété par des femmes, mais qui peut immensément passionner les hommes qui pourront peut-être, grâce à lui, moins négliger leurs compagnes, moins les mépriser, mieux les comprendre et surtout les aimer. 

Verdict Note : Intéressant dans son ensemble. Intéressant dans son ensemble.

Informations

Détails du Film Un beau soleil intérieur
Origine France Signalétique Tous Publics
Catégorie Film Genre Comédie
Version Cinéma Durée 94 '
Sortie 27/09/2017 Reprise -
Réalisateur Claire Denis Compositeur
Casting Gérard Depardieu - Nicolas Duvauchelle - Juliette Binoche - Philippe Katerine - Xavier Beauvois
Synopsis Isabelle, divorcée, un enfant, cherche un amour. Enfin un vrai amour.

Par David Speranski