CRITIQUE : Les Filles d'Avril (Las Hijas de Avril)


Les Filles d'Avril

Critique du Film

Michel Franco, c'est un peu le roi du film choc et provocateur. Parmi ses quelques faits d'armes, Daniel et Ana (un frère et une sœur sont obligés de coucher ensemble devant une caméra par une bande les prenant en otages), Despuès de Lucia (une ado se fait martyriser par ses camarades d'école en classe et sur les réseaux sociaux, phénomène du bullying), Chronic (un aide-soignant va parfois jusqu'à l'euthanasie pour ses patients). A côté de tout cela, Les Filles d'Avril, son nouveau film, apparaît comme un film presque normal, une comédie dramatique almadovarienne sur une mère un peu envahissante.

Valeria est enceinte, et amoureuse. A seulement 17 ans, elle a décidé avec son petit ami de garder l'enfant. Très vite dépassée par ses nouvelles responsabilités, elle appelle à l'aide sa mère Avril, installée loin d'elle et sa sœur. À son arrivée, Avril prend les choses en mains, et remplace progressivement sa fille dans son quotidien... Jusqu'à franchir la limite.

Les Filles d'Avril, le nouveau film de Michel Franco, apparaît comme une oeuvre presque normale, une comédie dramatique almadovarienne sur une mère un peu envahissante.

Délesté de ses sujets chocs, le cinéma de Michel Franco montre de réelles qualités narratives et de mise en scène. Elles existaient déjà évidemment auparavant mais la dimension de provocation qui l'entourait occultait ces qualités. Franco sait mener patiemment un récit, ménager ses effets et intéresser le spectateur, c'est indéniable. Le problème jusqu'à présent, c'est qu'il montrait sans ellipse ce que la plupart des cinéastes refusaient de montrer: la scène de sexe entre le frère et la sœur, les humiliations subies par une ado, les soins apportés par un aide-soignant trop dévoué. Ce refus du hors-champ faisait douter de la morale de son regard. Cela empêchait de se demander comment il avait pu mettre en scène ces séquences.  

Honni par la critique bien-pensante qui ne se prosterne que devant le politiquement correct, Franco a effectué de lui-même une petite révolution. Les Filles d'Avril se signale par une attention aux choses et aux êtres tout à fait louable. Une mère s'approprie progressivement l'enfant de sa fille ainsi que son compagnon. Le processus est montré dans tout son développement, avec une certaine lenteur volontaire et une platitude apparente mais mensongère. April, c'est la Julieta d'Almodovar, Emma Suarez, d'une beauté à faire pâlir les jeunes filles de vingt ans qui n'ont guère plus à proposer que leur âge. Elle joue donc infiniment bien les tentatrices qui harcèlent leurs gendres. Le phénomène de vases communicants entre elle et sa fille Valeria, concernant la prise de pouvoir, est plutôt finement observé, avec de réelles qualités de mise en scène.

Alors, certes, on n'échappera pas à quelques scènes-chocs, à un degré toutefois nettement moindre que celui de Daniel et Ana ou Despuès de Lucia, montrant des abandons: l'abandon du bébé dans une cafétéria d'autoroute par Avril ainsi que l'abandon final dont nous ne détaillerons pas la teneur, pour garder la surprise au spectateur. Dans le cinéma de Franco, on abandonne souvent. Il montre le défaitisme, la faillite de ses personnages, par opposition au récit hollywoodien qui privilégie les héros qui souhaitent atteindre un objectif. Les personnages de Franco sont lâches et n'assument pas les situations. Ils partent souvent au milieu d'un plan.

Michel Franco avait auparavant déjà remporté de nombreux prix, Prix Un certain regard pour Despuès de Lucia, Prix du scénario pour Chronic. Le jury d'Un Certain Regard a souhaité maintenir cette tradition. Toutefois il ne remporte pas le Grand Prix comme pour Despuès de Lucia mais le Prix du Jury. L'absence de provocation paie moins mais lui permet de s'enraciner dans le paysage, uniquement sur ses seules qualités de mise en scène. Anodin en apparence, le pas est en fait immense. On réentendra parler de Michel Franco à l'avenir.  

 

Verdict Note : Intéressant dans son ensemble. Intéressant dans son ensemble.

Informations

Détails du Film Les Filles d'Avril (Las Hijas de Avril)
Origine Mexique Signalétique Tous Publics
Catégorie Film Genre Drame
Version Cinéma Durée 103 '
Sortie 26/07/2017 Reprise -
Réalisateur Michel Franco Compositeur
Casting Emma Suárez
Synopsis Valeria est enceinte, et amoureuse. A seulement 17 ans, elle a décidé avec son petit ami de garder l'enfant. Très vite dépassée par ses nouvelles responsabilités, elle appelle à l'aide sa mère Avril, installée loin d'elle et sa sœur. À son arrivée, Avril prend les choses en mains, et remplace progressivement sa fille dans son quotidien... Jusqu'à franchir la limite.

Par David Speranski