Critique The Darkest Hour

The Darkest Hour
Cela fait quelques années que nous sommes submergés de films d'extraterrestres. Ou plutôt d'invasions d'extraterrestres. On ne peut pas dire que ça soit tout nouveau et que nous sommes étouffés en masse d'un seul coup, car c'est un genre régulier...

Verdict Note : A louper sans aucun regret. A louper sans aucun regret.

Par Mathieu Le Berre

Critique du Film

Cela fait quelques années que nous sommes submergés de films d'extraterrestres. Ou plutôt d'invasions d'extraterrestres. On ne peut pas dire que ça soit tout nouveau et que nous sommes étouffés en masse d'un seul coup, car c'est un genre régulier dans le cinéma, faisant des petits très régulièrement. Mais ce que l'on peut dire depuis un certains temps, c'est que ça tourne en rond, et que ça se mord la queue plusieurs fois de suite.

Entre les Independance day, Transformers, et récemment Battleship, le genre a beaucoup, mais beaucoup de mal à se renouveler, et c'est dans ce contexte qu'est sortie The darkest hour.

Maltraité par les critiques et surtout boudé par le public, ce film produit par Timur Bekmanbetov (Wanted, NightWatch) est ce que l'on appelle un film bâtard. Oui un film bâtard, car se déroulant à Moscou avec des acteurs américains et ne souhaitant rien d'autre que d'être originale par son dépaysement. The darkest Hour sert exactement le même schéma habituelle d'un film tourné directement à New York ou Los Angeles. Le pire est qu'il nous assène constamment de placement de produits américains à grand coup de gros plans pour bien montré que même en Russie on y a le droit, mais en russes ! Il ne faut peut être pas abusé non plus messieurs, parce que là, on a vraiment l'impression d'être pris pour des retardés !

Quand au film lui-même, The darkest hour est une bonne petite commande sympathique à laquelle on va retenir qu'il divertie le temps de sa projection, mais qu'on va vite oublié à la sortie.

Car il n'y a rien à retenir de ce film de science fiction banal, construit de la plus schématique des manières, avec son héros beau gosse (Emile Hirsh) prenant les rennes d'un groupe de survivant, devant aller d'un point A à un point B, puis au point C, en évitant de mourir et en combattant les méchants extraterrestres. Rien d'extraordinaire donc, pour ce film sur laquelle on se demande encore comment il a pu avoir une sortie cinéma internationale plutôt qu'une sortie directement en DTV, au vu de la qualité générale du produit.

Les effets spéciaux n'arrange rien non plus, le rendu étant d'un piètre résultat à l'image, donnant l'impression de revenir 20 ans en arrière. Franchement c'est très moche à voir.

Au final, il n'y a rien à retirer de The darkest hour, à part être un bon divertissement d'1H22, pas méchant, mais un peu cynique sur les bords.

Informations

Détails du Film The Darkest Hour
Origine Etats Unis Signalétique Tous Publics
Catégorie Film Genre Action - Epouvante - Science - Fiction
Version Cinéma Durée 89 '
Sortie 11/01/0202 Reprise -
Réalisateur Chris Gorak Compositeur Tyler Bates
Casting Max Minghella - Emile Hirsch - Olivia Thirlby - Rachael Taylor - Joel Kinnaman
Synopsis Sean et Ben sont à Moscou pour affaires, confrontés à un univers d’argent et de pratiques sans scrupules. Natalie et Anne s’y trouvent en escale involontaire alors qu’elles avaient prévu de se rendre au Népal. Les quatre jeunes gens se rencontrent par hasard dans la boîte de nuit la plus branchée de la ville où ils croisent Skylar, un homme d’affaires suédois qui a arnaqué Sean et Ben. Ce haut lieu qui attire puissants et personnalités en vue bascule dans la terreur lorsque des aliens attaquent… Après avoir vécu terrés quelques jours dans les sous-sols, les cinq survivants ressortent et découvrent une ville déserte. Le monde semble immobile alors qu’une force terrifiante et invisible les guette… S’ils veulent avoir une chance de survivre, ils vont absolument devoir découvrir qui sont ces êtres venus d’ailleurs et ce qu’ils veulent. C’est à ce prix qu’ils pourront les combattre, s’ils en sont capables…

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Laissez un commentaire

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Dernières Critiques