Critique L'homme aux mille visages (El Hombre de las mil caras)

L'homme Aux Milles Visages
L'homme aux mille visages est un film réalisé par Alberto Rodriguez avec Eduard Fernandez et José Coronado dont la sortie est prévue le 12 avril 2017.

Verdict Note : Intéressant dans son ensemble. Intéressant dans son ensemble.

Par Alexandre Coudray

Critique du Film

Depuis Groupe d’élite, Alberto Rodriguez (à qui l’on doit également La Isla Mínima) s’intéresse de près à l’histoire de son pays, à ses démons et à ses troubles. Avec L’homme aux mille visages, le voilà qui se penche vers une histoire incroyable mais vraie, celle de Francisco Paesa. Un escroc qui a longtemps travaillé pour le gouvernement espagnol mais qui n’a jamais reçu de paiements de la part de ses employeurs. Ruiné, Paesa voit l’occasion de faire fortune quand sonne à sa porte Luis Roldán, haut fonctionnaire ayant détourné une énorme somme d’argent et ayant besoin de fuir le pays. Gagnant la confiance de Roldán, Paesa va peu à peu lui voler son argent, tromper l’Espagne et la faire vaciller.

Comme toute histoire vraie, L’homme aux mille visages comporte sa part de mensonges. C’est ce que le narrateur Camoes nous dit en début de film et c’est ce qu’Alberto Rodriguez a bien compris, avouant lui-même qu’il s’agit là de son film le plus artificiel et qu’il le considère « seulement comme une thèse de ce qui s’est passé ». D’où l’invention du personnage de Camoes, narrateur du film et personnage secondaire qui est bien placé pour savoir que chaque histoire vraie comporte sa part de mensonge puisque dans les faits, il n’a jamais existé.

L'homme aux mille visages est à l'image du personnage de Francisco Paesa, insaisissable et malin, jouant sans cesse sur la frontière entre la réalité et le mensonge.

Habile, L’homme aux mille visages est à la fois un film d’arnaque, un film de traque et un thriller sur fond politique. Nous plongeant directement dans le bouillonnement de cette histoire à grand renfort de voix-off et de musique énergique, Alberto Rodriguez capte le spectateur dès le début. Difficile pourtant de comprendre tous les tenants et aboutissants de ce scénario dense et complexe. Certaines ramifications sont survolées ou à peine esquissées. Qu’importe, Rodriguez parvient à nous captiver dès les premières minutes et nous fait oublier la complexité de son scénario.

A travers sa mise en scène et sa direction d’acteurs (parmi lesquels on trouve Eduard Fernández, José Coronado et même Philippe Rebbot), le réalisateur nous fait comprendre tous les enjeux de l’histoire. Pas loin du cinéma de Scorsese par sa voix-off et son rythme ; et proche, aussi, du Arrête-moi si tu peux de Spielberg, L’homme aux mille visages est une œuvre passionnante et énergique, jouant aussi bien avec la réalité et la fiction pour mieux mélanger les deux. On en ressort ébouriffés par la maestria de l’ensemble mais un peu étourdis par certaines ficelles que l’on cherche encore à comprendre.

Informations

Détails du Film L'homme aux mille visages (El Hombre de las mil caras)
Origine Espagne Signalétique Tous Publics
Catégorie Film Genre Policier
Version Cinéma Durée 123 '
Sortie 12/04/2017 Reprise -
Réalisateur Alberto Rodriguez Compositeur Julio de la Rosa
Casting Marta Etura - José Coronado - Eduard Fernández - Carlos Santos
Synopsis Francisco Paesa, ex agent secret espagnol, est engagé pour résoudre une affaire de détournement d’argent risquant d’entrainer un scandale d’Etat. L’homme y voit l’opportunité de s’enrichir tout en se vengeant du gouvernement qui l'a trahi par le passé. Débute alors l’une des plus incroyables intrigues politiques et financières de ces dernières années : l’histoire vraie d’un homme qui a trompé tout un pays et fait tomber un gouvernement.

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Laissez un commentaire

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Dernières Critiques