CRITIQUE : Méprise Multiple (Chasing Amy)


Méprise Multiple

Critique du Film

Troisième long-métrage de Kevin Smith, Méprise Multiple fait partie des œuvres du réalisateur à s’inscrire directement dans le View Askewniverse, l’univers développé qu’il a créé depuis son premier film, Clerks. Plusieurs acteurs interprètent des rôles bien définis et vivent des aventures qui n’ont pas forcément de liens avec les films précédents, seuls les personnages de Jay & Silent Bob se placeront en tant que fil rouge liant les films entre eux. Ainsi, Méprise Multiple se concentre sur Holden et Banky. Ben Affleck avait déjà interprété le rôle d’Holden dans le film précédent de Smith, Les Glandeurs, mais nous n’aurons pas affaire au même Holden. Celui des Glandeurs est un macho égocentrique et sexiste, celui de Méprise Multiple est un créateur de bandes dessinées tombant amoureux de la belle Alyssa Jones. Il découvre avec stupeur l’homosexualité de cette dernière, mais décide de nouer des liens d’amitié solides avec cette dernière. Au fil de leur histoire, les deux amis vont inévitablement tomber amoureux et commencer à entretenir une relation. Holden va alors devoir faire face au passé tumultueux de sa petite amie ainsi qu’aux caprices de son ami Banky, avec lequel tout s’effondre depuis l’arrivée d’Alyssa.

Injustement oublié (voire boudé par certains), Méprise Multiple fait partie des meilleurs films de Kevin Smith.

Depuis le début de sa carrière, Kevin Smith touche à tous les genres. Que ce soit la comédie cynique (Clerks), la comédie burlesque et déjantée (Jay & Silent Bob Contre-Attaquent), le thriller (Red State), le buddy-movie (Top Cops) ou même encore l’horreur (Tusk), il s’essaye, cherche, trifouille… Chacun de ses films est ponctué de deux dénominateurs communs : humour et critique sociale. Méprise Multiple est une déclaration d’amour, non seulement à la comédie romantique, mais également à Joey Lauren Adams (l’interprète d’Alyssa) avec laquelle il était en couple lors du tournage. Fort d’une bande d’acteurs fidèle (Jason Mewes, Ben Affleck, Jason Lee, Brian O’Halloran…), Kevin Smith n’a aucun mal à poursuivre le développement de son univers étendu avec ce projet. Cependant, il installe son intrigue à New York, là où ses personnages sont originaires du New Jersey, afin de mieux coller aux mentalités qu’il souhaite définir ici. Dans Méprise Multiple, Kevin Smith s’attaque aux stéréotypes de l’homosexualité, il distord les relations de couple et concède une place de choix à l’un de ses plus grands amours : la BD. Bien évidemment, Kevin Smith ne s’abaisse pas à créer un simple film à l’eau de rose. Méprise Multiple adopte tous les codes propres à ce genre de productions tout en y incorporant la célèbre impertinence de son auteur. Les personnages ont un langage charretier, bien content de se complaire dans leur propre stéréotype. On n’échappe pas au macho pervers qui s’abreuve d’idées préconçues sur l’amour homosexuel, le gay efféminé qui doit faire ressortir son côté homme des cavernes en public (Dwight Ewell est à mourir de rire), l’hétérosexuel qui se fourvoie dans ses conceptions de relation de couple et, bien sûr, Jay & Silent Bob dans un caméo salvateur et instigateur d’un deus ex machina aussi hilarant que mémorable.

Le film évite les pièges faciles de la comédie romantique pour se réinventer dans un ton particulièrement cinglant qui ravira les fans du metteur en scène.

Kevin Smith était follement amoureux de Joey Lauren Adams, mais avait également des doutes sur l’avenir de sa relation avec l’actrice. Son intervention sous les traits de Silent Bob est d’autant plus fortuite qu’elle ne traduit pas le passé du personnage, mais bel et bien les sentiments de Smith himself. D’ailleurs, sa relation avec la belle ne tiendra pas puisqu’il rencontrera sa future femme en fin de tournage. Par ailleurs, il offre une part belle à Joey Lauren Adams, elle habite littéralement l’écran. L’actrice se dépasse et offre une performance ahurissante. En 1998, elle obtiendra le prix de l’actrice la plus prometteuse lors des Chicago Film Critics Association Awards ainsi que celui des Las Vegas Film Critics Society Awards, une distinction plus que méritée quand on voit à quel point elle se donne devant la caméra de Smith. Elle interprète un personnage torturé, elle vit les scènes de toutes ses tripes et n’hésite pas à se pousser jusque dans ses derniers retranchements. Il suffit de la voir à bout de force après la fameuse séquence de dispute à la sortie du match de hockey pour ne plus douter de son talent à savoir se dépasser. Quant à Ben Affleck, il n’aura jamais été aussi émouvant que dans ce film. L’acteur se dépasse lui aussi. Entre sa déclaration d’amour enflammée et ses moments de doute (allant jusqu’à fondre en larmes), il nous rappelle à quel point il s’est peaufiné une palette de jeu large avant de se lancer dans le grand bain des grosses productions hollywoodiennes. L’alchimie entre les deux héros est en parfaite symbiose. On ne peut pas ne pas tomber sous leur charme, leur relation semble tellement vraie. D’autant que la finalité de l’histoire ne sombre pas dans les inévitables clichés de ce genre de production. Kevin Smith expie ses doutes à travers son film, c’est une vraie catharsis pour lui. On en sortira avec l’envie de serrer très fort sa chère et tendre, car, en dépit des événements du film, Méprise Multiple nous fait bien réaliser à quel point une relation amoureuse prend aux tripes quand les deux partis s’aiment à en mourir. La fibre sensible de Kevin Smith ne prend jamais le pas sur son impertinence, mais grand Dieu que ce film est bon !

Injustement oublié (voire boudé par certains), Méprise Multiple fait partie des meilleurs films de Kevin Smith. Le film évite les pièges faciles de la comédie romantique pour se réinventer dans un ton particulièrement cinglant qui ravira les fans du metteur en scène. Et ne serait-ce que pour la formidable interprétation de Joey Lauren Adams, Méprise Multiple se doit d’être réhabilité.

Verdict Note : Exceptionnel ! Exceptionnel !

Informations

Détails du Film Méprise Multiple (Chasing Amy)
Origine Etats Unis Signalétique Tous Publics
Catégorie Film Genre Comédie - Romance
Version Cinéma Durée 113 '
Sortie 17/12/1997 Reprise -
Réalisateur Kevin Smith Compositeur David Pirner
Casting Ben Affleck - Jason Lee - Kevin Smith - Jason Mewes - Joey Lauren Adams - Dwight Ewell
Synopsis Deux amis, Holden McNeil et Banky Edwards, heureux créateurs d'une BD, rencontrent lors d'un salon une consoeur, Alyssa Jones. Holden tombe amoureux d'Alyssa. Mais il découvre qu'elle est homosexuelle. Ils deviennent cependant amis et finissent par devenir amants. Cette liaison affecte l'amitié des deux garçon et la situation se complique lorsqu'Holden apprend le passé d'Alyssa.

Par Anthony Verschueren