Critique L'île des Miam-Nimaux - Tempête de boulettes géantes 2 (Cloudy With a Chance of Meatballs 2)

L'île des Miam-Nimaux - Tempête de boulettes géantes 2
Après le succès du premier film, L'île des miam-nimaux : Tempête de boulettes géantes 2 nous entraîne dans les nouvelles aventures de Flint Lockwood. Inventeur d’une machine capable de transformer l’eau en nourriture, Flint avait été obligé...

Verdict Note : A louper sans aucun regret. A louper sans aucun regret.

Par Mathieu Le Berre

Critique du Film d'Animation

Après le succès du premier film, L'île des miam-nimaux : Tempête de boulettes géantes 2 nous entraîne dans les nouvelles aventures de Flint Lockwood. Inventeur d’une machine capable de transformer l’eau en nourriture, Flint avait été obligé de la détruire parce que son invention avait déchaîné des pluies torrentielles de cheeseburgers et des tempêtes de spaghettis, menaçant toute la planète.
Pourtant, la machine n’a pas disparu. Perdue au fin fond de l'île, elle s'est implantée dans la terre et crée maintenant des croisements entre animaux et aliments, les « miam-nimaux ». Le gentil inventeur et ses amis s’embarquent alors dans une périlleuse mission pour affronter des tacodiles affamés, des cheddaraignées, des serpents à galettes et des hippopatates.

Un film absurde mais efficace pour une certaine catégorie de bambins

Une grande aventure en perspective pour cette suite pas très attendue cette fois-ci réalisée par Cody Cameron et Kris Pearn. Tempête de boulettes géantes, premier du nom, n'était pas un titre phare du catalogue de Sony Animation. Un film absurde mais efficace pour une certaine catégorie de bambins, le film ayant jouit d'un bon succès pour enclencher cette suite inévitable.

Mais la sauce ne prend toujours pas. Car malgré cette envie de vouloir tirée le film vers un humour burlesque souhaitant clairement se démarquer de ses confrères, cette suite n'a malheureusement rien pour elle. La force première d'un long métrage d'animation repose essentiellement sur son héros. Le personnage principal de Tempête de boulettes géantes incarné par Flint frôle le niveau 0 en terme de charisme. Gesticulant et hurlant à tout bout de champ, le personnage est hystérique et sans réelle force motrice.

Le film ne peut jamais se reposer sur ses épaules car le personnage crée n'a pas la mesure adéquate. De la même manière que Tad l'explorateur, on s'ennuie vite à le voir courir dans cette jungle luxuriante créé avec les menus typiques des cartes de McDonald's ou KFC.

Le projet manque cruellement d'envergure et surtout de personnalité

Sans véritable héros, le film ne peut malheureusement pas se reposer sur son intrigue initiale. De par son schéma narratif établi, le projet manque cruellement d'envergure et surtout de personnalité. Sony pille sans vergogne dans le bestiaire des plus célèbres « Monsters Movie ». L'île de Miam-Nimaux est un copulage entre Docteur Moreau / Jurassic Park / King Kong. Sans génie et aucune imagination, on passe en 1H34 sur tous les poncifs maintes fois vus : l'attaque type vélociraptor, domptage d'un grand animal, île étrange et brumeuse où tous les dangers attendent nos héros.

Ici, les enfants sont réellement pris pour des tomates. L'univers est pensé et réalisé dans une facilité flagrante d'opportunisme. Le film de Cody Cameron et Kris Pearn est un produit typique de producteurs laxistes et j'en foutisme. Imaginé et bâtit autour d'une énorme table ronde du haut de leur gratte ciel, il s'agit ni plus ni moins d'une production d'usine bonne à prendre le moindre denier.

Les enfants sont réellement pris pour des tomates

Malgré un cynisme à toute épreuve, l'animation sauve quelque peu le long métrage. La joyeuseté des couleurs mélangées aux rondeurs des designs rendent la pilule moins dure à avaler. Le jeune public s'amusera devant le bestiaire décalé mis en scène : Hippopatate, Tacodile ou Barry la fraise font officent de Pokémon gentillets.

L'île de Miam-Nimaux – Tempête de boulettes géantes 2 est un sympathique DTV format grand écran se reposant principalement sur son soi-disant prestige. La période des vacances d'hiver est toujours propice à un dévalisage en règle, qui plus est, en 3D.

 

Informations

Détails du Film d'Animation L'île des Miam-Nimaux - Tempête de boulettes géantes 2 (Cloudy With a Chance of Meatballs 2)
Origine Etats Unis Signalétique Tous Publics
Catégorie Film d'Animation Genre Animation
Version Cinéma Durée 95 '
Sortie 05/02/2014 Reprise -
Réalisateur Cody Cameron - Kris Pearn Compositeur Mark Mothersbaugh
Casting Bill Hader - Anna Faris - Neil Patrick Harris - Jonathan Lambert - James Caan - Andy Samberg - Will Forte - Benjamin Bratt - Terry Crews - Pauline Lefevre - Cyril Lignac
Synopsis Inventeur d’une machine capable de transformer l’eau en nourriture, Flint avait été obligé de la détruire parce que son invention avait déchaîné des pluies torrentielles de cheeseburgers et des tempêtes de spaghettis, menaçant toute la planète… Pourtant, la machine n’a pas disparu, et elle crée maintenant des croisements entre animaux et aliments, les « miam-nimaux » ! Flint et ses amis s’embarquent dans une périlleuse mission pour affronter des tacodiles affamés, des Cheddaraignées, des Serpent à galettes, des Hippopatates

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Laissez un commentaire

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Dernières Critiques