Critique Les Mondes de Ralph (Wreck-It Ralph)

Les Mondes de Ralph
Les Mondes de Ralph de Rich Moore apporte la preuve définitive que la culture jugée indécente il y a encore quelques années régit entièrement notre emprunte culturelle actuelle. Il est probablement le meilleur des hommages que le "gamer" assidu...

Verdict Note : Un très bon moment en perspective. Un très bon moment en perspective.

Par Anthony Verschueren

Critique du Film d'Animation

Quand la passion anime les foules. Les Mondes de Ralph est clairement un film de passionné pour les passionnés. Véritable témoin d’une culture geek, le film réconcilie les « nerds 80’s » qu’on voyait comme des anormaux avec le geek actuel qui a la main mise sur toute la culture populaire actuelle. 

Les Mondes de Ralph jouit d’une comparaison avec Toy Story plus qu’évidente. Il invite le spectateur à être l’acteur d’un monde enchanté qui s’anime une fois le monde réel endormi. Ici la chambre d’enfant laisse place aux bornes arcades. Le film démontre toute son ingéniosité dès son ouverture.

Le film démontre toute son ingéniosité dès son ouverture.

La manière dont les personnages sortent de leur monde respectif pour se rejoindre à l’extérieur passe par le réseau électrique qui alimente les bornes. Ainsi la pièce centrale de Pacman devient une salle de réunion des méchants anonymes. Les multiprises deviennent une sorte d’immense gare routière où toutes les cultures se croisent mais nous y reviendront plus tard sur les références. L’animation est extrêmement bien maîtrisée. Elle prend en compte l’ancienneté des différents jeux qu’elle emploie et la retranscris fidèlement jusqu’au moindre petit bug. Disney arrive enfin à rivaliser avec les productions Dreamworks et/ou Pixar sans avoir besoin de chercher la collaboration.

Le dubstep est l’un des courant musical qui cartonne le plus ces derniers temps. L’un des artistes le plus emblématique de la vague, Skrillex, se verra gratifié d’un de ses morceaux dans la bande-originale ainsi que son avatar en train de mixer lors d’une soirée dans le penthouse de Félix. Les Mondes de Ralph est un condensé de tout ce qui a fait la culture populaire ces 30 dernières années.

Les Mondes de Ralph est un condensé de tout ce qui a fait la culture populaire ces 30 dernières années.

Fantasme geek par excellence, rarement vous aurez l’occasion de voir se côtoyer Sonic, Pacman, Bowser, Robotnic, Ryu, Ken ou même encore le général Bison au sein du même film. Il s’inspire globalement des plus gros succès du jeu vidéo. Le monde de Ralph fait écho au jeu de Nintendo, Donkey Kong. Le jeu dans lequel débarque Ralph au cours de sa quête se nomme Hero’s Duty, référence directe à Call of Duty ainsi qu’à tous les autres FPS du genre qui cartonnent à l’heure actuelle. L’autre jeu dans lequel Ralph s’enfermera le plus longtemps durant le métrage renvoie à Mario Kart. Mais plus qu’une simple envie de recréer le jeu de voiture du fameux plombier moustachu, le monde de Sugar Rush associe tout ce qui fait la chambre de l’adolescent moyen aujourd’hui. Des boissons sucrées, des gâteaux et autres sucreries, des jeux et des films cultes. Ralph émet le son de respiration de Dark Vador lorsqu’il nage en apnée dans le chocolat. D’ailleurs, il y a fort à parier que la réplique qu’il balance lorsqu’il sort de cette marre chocolatée est empruntée à l'un des films cultes qui est à l'origine de Retro-HD. Ralph s’exclame : « du chocolat ! Je déteste le chocolat ! » Comment ça cette réplique ne vous parle pas ? Regardez bien le logo en haut à gauche de la page sur laquelle vous êtes actuellement et remplacez le mot « chocolat » par « fumier ». Vous y êtes ? Ralph affiche d’ailleurs une carrure similaire à Biff Tannen. La créature de H.R. Giger est aussi à l’honneur dans le film. La manière dont est agencée la pièce où Ralph récupère sa médaille ressemble à un nid d’aliens. De plus, lorsque l’œuf éclot, le Cy-Bug qui saute au visage de notre héros agit de la même manière que le Facehugger dans le métrage de Ridley Scott. Preuve intelligente que le film réunit plusieurs générations en liant les cultures du genre des années 70 à aujourd’hui. D’ailleurs, il y a une vraie nostalgie qui se dégage tant chez les joueurs véritables que chez Ralph. Il le dira lui-même en fin de film : « nous sommes rétro et nous n’avons jamais autant plu ! »

Les Mondes de Ralph apporte la preuve définitive que la culture jugée indécente il y a encore quelques années régit entièrement notre emprunte culturelle actuelle. Qu’elle soit musicale, cinématographique, littéraire ou télévisuelle, le geek n’est plus considéré comme un paria rêveur et sans avenir. Il y a bien longtemps qu’un film Disney n’avait pas proposé une vraie double lecture et surtout sur un sujet rarement (voire jamais) exploité au sein de ses studios. Les Mondes de Ralph est probablement le meilleur des hommages que le "gamer" assidu attendait.

Informations

Détails du Film d'Animation Les Mondes de Ralph (Wreck-It Ralph)
Origine Etats Unis Signalétique Tous Publics
Catégorie Film d'Animation Genre Action - Comédie - Famille
Version Cinéma Durée 101 '
Sortie 05/12/2012 Reprise -
Réalisateur Rich Moore Compositeur Randy Newman - Henry Jackman
Casting John C. Reilly - François-Xavier Demaison - Sarah Silverman - Dorothée Pousséo
Synopsis Dans une salle d’arcade, Ralph la casse est le héros mal aimé d’un jeu des années 80. Son rôle est simple : il casse tout ! Pourtant il ne rêve que d’une chose, être aimé de tous… Vanellope Van Schweetz quant à elle, évolue dans un jeu de course, fabriqué uniquement de sucreries. Son gros défaut : être une erreur de programme, ce qui lui vaut d’être interdite de course et rejetée de tous… Ces deux personnages n’auraient jamais dû se croiser… et pourtant, Ralph va bousculer les règles et voyager à travers les différents mondes de la salle d’arcade pour atteindre son but : prouver à tous qu’il peut devenir un héros… Ensemble, arriveront-ils à atteindre leurs rêves ?

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Laissez un commentaire

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Dernières Critiques