Critique Sausage Party

Sausage Party
Critique de Sausage Party de Conrad Vernon avec Seth Rogen et James Franco.

Verdict Note : Un très bon moment en perspective. Un très bon moment en perspective.

Par Mathieu Le Berre

Critique du Film d'Animation

Pour croire Sausage Party, il faut le voir. Tout commence dans un supermarché banal américain. Le chant du coq est poussé par un Maïs qui prend vie tel un jouet dans Toy Story. La comparaison s'arrête de suite avec le classique du catalogue Pixar. Sausage Party va bien plus loin, trop loin et cela pour notre plus grand bonheur. Pour commencer, il faut savoir que Sausage Party sort des têtes totalement givrées de Seth Rogen et Evan Goldberg, déjà responsable de L'interview qui Tue et C'est la Fin. Les deux bonhommes sont les meilleurs amis du monde et collaborent sur presque tous les films de Seth Rogen que se soit à la mise en scène, production ou scénario, bien aidé à cela par Jonah Hill, ici producteur. Sausage Party ne déroge en rien à une filmographie totalement lourdingue, irrévérencieuse et tordue. Les deux bonhommes tordent les règles pré-établies de la comédie, du fantastique et aujourd'hui de l'animation, bien aidé en cela par le réalisateur de Shrek et Madagascar.

Sausage Party, c'est simple : Des aliments attendent avec impatience de se faire acheter par les humains, qu'ils considèrent comme des dieux afin d'aller dans « Le Grand Au-Delà ». Frank et Brenda, une saucisse et un pain à hot-dog, ont hâte d'aller dans le Grand Au-Delà pour pouvoir enfin passer à l'acte. Mais un client échange un pot de moutarde et ce dernier affirme avoir découvert la vérité sur ces soi-disant « dieux ». Hélas, personne ne croit à son délire et il se jette en bas du panier pour se suicider. Frank et Brenda, qui ont tenté de le sauver, tombent aussi. Après un incident, plusieurs aliments tombent de leur panier, y compris Douche, lui qui espérait se faire utiliser très rapidement. En colère contre eux qu'il accuse d'être responsables de ce désastre, il veut les tuer, mais se fait ramasser par un employé du supermarché pour être jeté à la poubelle. Les amoureux tentent alors de retrouver leur allée afin de s'immiscer dans un paquet, espérant qu'un humain les achète. C'est le début de leur aventure et de leur quête de vérité.

On a pas vu un film d'animation aussi irréverencieux et insolent depuis South Park Le Film !

Sausage Party ne révolutionnera pas l'animation. Les lumières claires et réalistes permettent une appréciation totale de l'espace dédié essentiellement à un supermarché. Les aliments après quelques tribulations doivent rejoindre leurs rayons. De ce voyage se transformant en aventure parodique et crue, les auteurs en font une véritable insolence. Comme si un dessin animé était laissé en roue libre à des ados entre 14 et 16 ans. Put..., Enc..., Salo... se multiplient dans une ambiance de fêtes comme les auteurs aiment les mettre en scène. Après SuperGrave, Nos Pires Voisins, C'est la Fin ou L'interview qui Tue, Sausage Party s'inscrit dans l'insolente continuité d'une filmographie de gamins fous furieux et incontrôlables. Vernon/Goldberg/Rogen enchaînent les représentations sexuelles, les discours limites radicaux entre le conflit israélo-palestinien, une petite touche d'Hitler et les allusions poussées d'un tacos lesbiens enveloppé par la voix renversante de Salma Hayek.

Sausage Party nous emmène dans l'antre obscur de l'animation, celui qu'on avait perdu depuis l'adaptation de South Park au cinéma. Les auteurs brisent même la quatrième dimension poussant la dépravation au plus loin possible. Le long-métrage, véritable succès à sa sortie cet été aux USA (plus de 100 millions de dollars au BO), est ce que l'on a vu de plus drôle et insolent depuis très longtemps. Il garde la palme du grand n'importe nawak au cinéma après C'est la Fin. Sausage Party déroule jusqu'à un final délirant, un gros bordel sans nom jamais vu dans l'animation au cinéma. C'est simple, Rogen et Goldberg osent tout et ouvrent les paquets d'aliments frais pour une ratatouille chaude comme une saucisse cuite à la braise. Sausage Party est un film cru qui se mange sans faim. Attention tout de même, film limité à des enfants de plus de 14 ans !

Informations

Détails du Film d'Animation Sausage Party
Origine Etats Unis Signalétique Interdit aux moins de 12 ans
Catégorie Film d'Animation Genre Comédie - Animation
Version Cinéma Durée 89 '
Sortie 30/11/2016 Reprise -
Réalisateur Conrad Vernon - Greg Tiernan Compositeur Alan Menken - Christopher Lennertz
Casting Kristen Wiig - Seth Rogen - Salma Hayek - Michael Cera - Paul Rudd - Nick Kroll
Synopsis Une petite saucisse s'embarque dans une dangereuse quête pour découvrir les origines de son existence...

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Laissez un commentaire

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Dernières Critiques