Critique La Momie : La Tombe de l'Empereur Dragon (The Mummy : Tomb of the Dragon Emperor )

La Momie : La Tombe de l'Empereur Dragon
La Momie : la Tombe de l’Empereur Dragon de Rob Cohen reste tout de même un divertissement suffisamment qualitatif pour qu’on lui laisse sa chance.

Verdict Note : Intéressant dans son ensemble. Intéressant dans son ensemble.

Par Anthony Verschueren

Critique du Film

Alors que l’on pensait ne jamais revoir Rick et sa famille sur grand écran, la franchise initiée par Stephen Sommers en 1999 s’est finalement offert un troisième opus. Tout d’abord confié aux mains de Sommers, il fut écarté du projet pour être remplacé par Joe Johnston qui céda finalement sa place à Rob Cohen. Après avoir enchainé deux gros succès ayant popularisé Vin Diesel auprès du grand public (Fast & Furious et xXx), Cohen était quelque peu retombé dans l’oubli. Par le biais de ce nouvel opus de La Momie, il comptait bien renouer avec le capital sympathie que le blockbuster lui avait accordé. Exit l’Égypte et ses malédictions, La Momie : la Tombe de l’Empereur Dragon nous emmène au cœur de l’histoire de la Chine. Le récit se déroule à la fin des années 40, dans un monde post-seconde guerre mondiale. Rick et Evelyn coulent des jours heureux dans leur propriété britannique pendant que leur fils, Alex, fouille les sites archéologiques des terres retirées de Chine. Il fait la découverte de la tombe de l’Empereur Dragon, un tyran qui fut en quête de la vie éternelle. Par un concours de circonstances, ce dernier est ramené à la vie. Alex et ses parents sont contraints et forcés de se lancer à sa poursuite avant qu’il ne puisse dominer le monde.

En dépit de ses défauts indiscutables, La Momie : la Tombe de l’Empereur Dragon reste tout de même un divertissement suffisamment qualitatif pour qu’on lui laisse sa chance.

On prend les mêmes et on recommence. Les mêmes…ou presque. Si Rachel Weisz a cédé sa place à Maria Bello, le reste du casting originel répond présent. La Momie : la Tombe de l’Empereur Dragon a été un succès commercial indéniable en dépit d’un accueil plus que mitigé, et pour cause. Le principal souci de ce nouvel opus réside dans la perte évidente de son humour bon enfant qui faisait la force des deux premiers films. Là où Sommers distillait un humour bien particulier, très familial, Cohen tombe dans toutes les banalités qu’on aurait aimé ne pas voir à l’écran. De plus, le scénario du film ressemble beaucoup trop au Retour de la Momie pour nous sustenter pleinement et nous réjouir de vivre une nouvelle aventure totalement inédite. À trop vouloir répéter les gestes du grand frère, le film s’enferme dans un tourment répétitif duquel il aura bien du mal à sortir. Fort heureusement, il reste la signature de Rob Cohen qui, même s’il est loin d’être un géant du septième art, sait comment mettre en scène des séquences d’action efficaces, lisibles et pertinentes. La Momie : la Tombe de l’Empereur Dragon jouit ainsi d’une réalisation léchée qui n’aura aucun mal à convaincre de son potentiel attractif. Car, il faut bien l’avouer, même si l’on nous ressert un plat que l’on connait déjà par cœur, le plaisir de retrouver ces héros auxquels nous nous sommes tant attachés demeure entier. En dépit d’un travail amoindri quant à l’évolution narrative dans l’histoire des personnages, Brendan Fraser semble prendre toujours autant de plaisir à aller casser de la momie. Même si son personnage est relégué au second plan au profit d’Alex, on appréciera les quelques questionnements qu’il se pose notamment du point de vue de sa paternité et de sa place dans la vie de son fils. Ce sera d’ailleurs le seul des personnages qui aura une évolution significative. Tous les autres doivent se contenter de rester sur leurs acquis, mais n’assurent pas moins le show pour autant. On regrettera tout de même l’absence de la sublime Rachel Weisz qui donnait corps à Evelyn. Il semble que Maria Bello ne sache pas vraiment comment rentrer dans le rôle. À mi-chemin entre la cagole de service et la femme fatale, nous sommes complètement chamboulés quant à son utilité, là où Evelyn devenait cette indispensable battante au cœur tendre dans Le Retour de la Momie. Et puis le regard de tigresse de Weisz collait tellement au personnage, qu’il y a véritablement un manque à ce niveau-là.

En dépit de ses défauts indiscutables, La Momie : la Tombe de l’Empereur Dragon reste tout de même un divertissement suffisamment qualitatif pour qu’on lui laisse sa chance. Rob Cohen n’a certainement pas l’humour ni la facilité à s’amuser que possède Stephen Sommers, cependant il offre un film efficace, solide et familial. Le minimum syndical pour passer un dimanche après-midi des plus agréables en somme.

Informations

Détails du Film La Momie : La Tombe de l'Empereur Dragon (The Mummy : Tomb of the Dragon Emperor )
Origine Etats Unis - Allemagne - Chine Signalétique Tous Publics
Catégorie Film Genre Aventure - Fantastique
Version Cinéma Durée 112 '
Sortie 06/08/2008 Reprise -
Réalisateur Rob Cohen Compositeur Randy Edelman
Casting Jet Li - Brendan Fraser - Michelle Yeoh - John Hannah - Luke Ford - Maria Bello - Anthony Wong Chau-Sang - Isabella Leong
Synopsis Rick O’Connell reprend du service alors qu’il était à la retraite, et part pour Shanghai. Il y retrouvera son fils Alex, et ensemble ils seront confrontés à leur plus redoutable ennemi, l’empereur Dragon et ses 10 000 invincibles guerriers !

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Laissez un commentaire

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Dernières Critiques