Critique Le Pionnier de l'Espace (First Man Into Space)

Le Pionnier de l'Espace
Avec un souci de travail bien fait, Robert Day parvient à faire basculer Le Pionnier de l'Espace de la SF à l’horreur sans qu’on ne se sente forcé.

Verdict Note : Intéressant dans son ensemble. Intéressant dans son ensemble.

Par Anthony Verschueren

Critique du Film

La conquête de l’espace est un sujet qui fascine les réalisateurs depuis, quasiment, la création du cinéma (Le Voyage sur la Lune de Georges Méliès, 1902). Dans le cinéma britannique post-Seconde Guerre, on distingue deux écoles. D’un côté, les films classiques, qui marchent très bien à l’international, et, d’un autre côté, le cinéma d’exploitation, qui peine souvent à trouver son public. Le Pionnier de l’Espace se place dans la seconde catégorie. Calquant son développement sur les plus grands succès SF américains du moment, on y fait la connaissance de Dan Prescott, un jeune lieutenant turbulent. Il a été choisi afin de piloter le premier avion supersonique jamais construit. Par esprit de défi, Dan n’obéit pas aux ordres donnés par sa hiérarchie, dont ceux de son grand frère Charles, et s’éloigne de plus en plus de la Terre. Disparu des écrans radars, Dan reste introuvable jusqu’au jour où les équipes retrouvent la carcasse de son avion. Dan est toujours introuvable, mais il fait vite surface. Il a subi une étrange mutation et se transforme peu à peu en monstre végétal avide de sang humain.

Le Pionnier de l’Espace conjugue parfaitement les deux genres qu’il côtoie. Avec un souci de travail bien fait, Robert Day parvient à faire basculer son film de la SF à l’horreur sans qu’on ne se sente forcé.

Époque très spéciale pour le cinéma d’exploitation britannique qui faisait tout pour se donner une identité américaine (les équipes prennent des pseudos, on situe les histoires aux États-Unis…) afin de fonctionner un maximum à l’étranger, Le Pionnier de l’Espace n’a absolument pas à rougir de ses qualités. Très honnête dans sa construction, le film de Robert Day pose une intrigue simple se concentrant sur deux personnages principaux pour aller directement à l’essentiel. Entre ego démesuré et conflit fraternel, les événements qui arriveront à Dan suivent une logique imparable. Le film se découpe en deux parties distinctes. Le Pionnier de l’Espace aborde une première moitié très orientée SF où la fascination de la conquête spatiale est prédominante puis bascule dans l’horreur bis dans la pure tradition des films d’exploitation de l’époque. Avec le temps, l’œuvre de Robert Day a pris un côté kitsch très intéressant. On se laisse facilement happer par l’intrigue notamment grâce au rythme soutenu du film. Il ne pâtit d’aucun temps mort, les situations s’enchainent sans jamais tomber à bout de souffle. Une vraie pépite nostalgique emmenée par une bande-originale prenante et fascinante qui bascule elle-même dans l’horreur. On regrettera peut-être une fin alambiquée quelque peu expédiée pour de mauvaises raisons. La faute à un projet trop étriqué devant répondre à un cahier des charges précis. Et c’est bien dommage, car on aurait aimé en connaître d’avantage sur cette histoire de mutation, l’appropriation de l’armée quant à cette potentielle arme à développer, mais surtout sur le devenir des héros qui ne semblent vraiment pas affectés par le drame qui se déroule sous leurs yeux. C’est d’autant plus confus que Robert Day décide de jouer la carte de l’amour afin de donner du corps à ses personnages. Et quand on constate la finalité réservée au Dan, devenu monstre, et l’impact qu’il apporte sur les décisions finales des héros, c’est vraiment trop peu qu’on puisse s’en satisfaire pleinement.

Le Pionnier de l’Espace conjugue parfaitement les deux genres qu’il côtoie. Avec un souci de travail bien fait, Robert Day parvient à faire basculer son film de la SF à l’horreur sans qu’on ne se sente forcé. Quel dommage qu’il ne soigne pas sa conclusion comme on l’aurait souhaité. Quoi qu’il en soit, Le Pionnier de l’Espace demeure une curiosité SF très étonnante mise à disposition dans une belle édition collector chez Artus Films. L’objet trouvera une jolie place dans votre collection, il serait fort dommage de passer à côté.

Informations

Détails du Film Le Pionnier de l'Espace (First Man Into Space)
Origine Angleterre Signalétique Tous Publics
Catégorie Film Genre Science - Fiction
Version Cinéma Durée 73 '
Sortie 04/02/1959 Reprise 06/09/2016
Réalisateur Robert Day Compositeur Buxton Orr
Casting Marshall Thompson - Marla Landi - Bill Edwards - Robert Ayres
Synopsis Dan Prescott est le premier homme envoyé dans l'espace. A la suite d'une imprudence, il traverse un nuage de rayons cosmiques. De retour sur Terre, Dan subit une mutation qui le transforme peu à peu en monstre sanguinaire...

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Laissez un commentaire

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Dernières Critiques