Critique War Dogs

War Dogs
Critique War Dogs de Todd Phillips avec Jonah Hill, Miles Teller et Bradley Cooper. Version pop et moderne de Lord of War

Verdict Note : Un très bon moment en perspective. Un très bon moment en perspective.

Par Aymeric DUGENIE

Critique du Film

Vous vous imaginiez un jour Todd Phillips, réalisateur de la trilogie Very Bad Trip, se mettre à faire un film sérieux, une histoire vraie qui plus est ? Si vous ne vous l’imaginiez pas, rassurez-vous, nous non plus. Ce n’est pas avec des titres comme Retour à la fac ou A l’école des dragueurs qu’on pouvait se douter un jour que le producteur de Projet X déciderait de mettre de côté les comédies vaseuses aux blagues salaces et de mauvais goût. Mais en fin de compte, le fait-il vraiment ? En adaptant une histoire vraie aux enjeux bien plus importants et cruciaux que de se rappeler où est-ce qu’on a bien pu paumer son meilleur pote la veille, le réalisateur tente de nous prouver que, sous couvert d’un intérêt particulier porté à l'imbécillité et aux blagues adolescentes, celui-ci est tout à fait capable de réaliser une comédie dénonciatrice cynique, drôle et mâture à la fois.

Comédie cynique, drôle et matûre, dans la lignée des productions actuelles

En 2005, durant la guerre en Irak, deux anciens amis d’enfance de Miami se retrouvent lors d’un enterrement. David Packouze (Miles Teller) enchaîne alors les petits boulots afin de joindre les deux bouts pour lui et sa fiancée. Son ami, Efraim Diveroli (Jonah Hill), lui apprend qu’il existe un moyen beaucoup plus facile de se faire de l’argent grâce à une dérive du système. Ils deviennent alors trafiquants d’armes pour le gouvernement. C’est d’abord l’occasion de retrouver Bradley Cooper entre les mains de celui qui l’a indéniablement popularisé aux yeux du grand public (et particulièrement de la gente féminine) dans un tout autre rôle que celui de Phil. Mais c’est également l’occasion de voir se confronter Jonah Hill, le clown en titre du cinéma américain, à Miles Teller, la nouvelle coqueluche d’Hollywood qui oscille entre grosses réussites (Whiplash) et échecs plus ou moins cuisants (Les 4 Fantastiques). Si Jonah Hill offre toujours à peu près le même spectacle, son jeu ne différant pas énormément de celui du Loup de Wall Street, son partenaire en revanche continue de renforcer la diversité des personnages qu’il incarne.

Version beaucoup plus pop et moderne de Lord of War

Todd Phillips propose une histoire dans la lignée des comédies dramatiques d’aujourd’hui. Avec cette même fraîcheur et ce dynamisme qui leur est propre, War Dogs s’impose comme une version beaucoup plus pop et moderne de Lord of War. Dans un contexte réactualisé, le film aborde le principe de double jeu, vendre des armes à l’un puis fournir l’ennemi de ce dernier pour qu’enfin le premier achète de nouveau plus d’arme, et ainsi de suite. Mais il met également en lumière les dérives économiques du système et comment certaines personnes parviennent à exploiter des failles administratives ici liées à une politique d’armement. En ce sens, le film fait nettement écho à The Big Short ou encore Le Loup de Wall Street, dont les enjeux, bien que totalement différents et évoluant dans d’autres circonstances, mettent en exergue la même chose : un système corrompu et rempli de failles. War Dogs se place comme une suite logique de ces comédies dramatiques à caractère politique très en vogues en ce moment. Bien que talentueux, Todd Phillips ne fait pas le poids face à l’originalité de mise en scène dont faisait preuve Adam Mckay ni à l’expérience flagrante de Scorsese. Son long métrage apparaît beaucoup plus classique, avec un rythme et un développement bien dosés mais n’offrant aucune véritable surprise. On finit même par se dire que les personnages principaux sont un peu idiots, mais étant inspiré d’une histoire vraie, cela semble tout à fait probable, il suffit de voir ceux de Michael Bay dans No Pain No Gain pour s’en rendre compte.

Quand Todd Phillips se charge d'une comédie, il en résulte toujours une bonne surprise

War Dogs est donc un produit tout à fait logique dans le paysage cinématographique d’aujourd’hui. Réalisé avec ce cynisme et ce côté provocateur propre à cette nouvelle génération de films, Todd Phillips prouve qu’il peut s’atteler à n’importe quel type de comédie, il en résultera une réussite. Cependant il manque d’audace, de défis. Le film est bon, les acteurs offrent de très belles prestations, mais il manque cette prise de risque, cet atout qui l’ancrera dans les mémoires. Bien qu’extrêmement plaisant et fort d’un casting aguicheur, le principale défaut de cette production est certainement son trop plein d’humour. L’histoire est intéressante et relativement bien traitée, mais trop inondée de passages comiques gâchant certaines scènes et l’empêchant de marquer le spectateur comme ses paires cités précédemment. Une réussite donc, mais pas grandiose. Avec ce long métrage, le réalisateur montre par conséquent sa volonté d’explorer de nouveaux horizons. Était-ce là un coup d’essai ? Réitérera-t-il l’expérience ? Et surtout, quelle place accordera-t-il à l’humour ? Car après tout, c’est aussi pour cela qu’on l’aime notre Todd Phillips.

Informations

Détails du Film War Dogs
Origine Etats Unis Signalétique Tous Publics
Catégorie Film Genre Comédie
Version Cinéma Durée 114 '
Sortie 14/09/2016 Reprise -
Réalisateur Todd Phillips Compositeur Cliff Martinez
Casting Bradley Cooper - Jonah Hill - Kevin Pollak - Miles Teller - Ana De Armas
Synopsis 2007. Pendant que l'armée US se bat en Irak, David et Efraim, deux potes d'une vingtaine d'années, se la coulent douce à Miami. Leur business leur permet de vivoter tranquillement – jusqu'au jour où ils entendent parler d'un dispositif confidentiel du gouvernement. Ils comprennent alors qu'ils peuvent se faire un maximum d'argent en répondant à des appels d'offres de l'armée américaine. Ils ne tardent pas à empocher de grosses sommes et à mener la grande vie. Mais tout dégénère lorsqu'ils décrochent un contrat de 300 millions de $ ! Leur job : armer les soldats afghans. Une mission à haut risque qui les mettra nez à nez avec des types effrayants d'autant plus que certains appartiennent au gouvernement…

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Laissez un commentaire

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Dernières Critiques