Critique Insaisissables 2 (Now You See Me 2)

Insaisissables 2
Insaisissables 2 passe d’un statut de "suite qu’on ne voulait pas forcément" à celui de "suite essentielle".

Verdict Note : Un très bon moment en perspective. Un très bon moment en perspective.

Par Anthony Verschueren

Critique du Film

Après le succès colossal du premier opus (plus de 350 millions de dollars de recettes mondiales pour un budget de 75 millions), Lionsgate a très vite mis en chantier la suite d’Insaisissables. La réalisation est confiée aux mains de Jon M. Chu (G.I. Joe : Conspiration) et l’ensemble du casting original signe à nouveau, exception faite d’Isla Fisher cédant sa place à un nouveau personnage incarné par Lizzy Caplan. Un an après les événements du premier film, les Quatre Cavaliers sont toujours en fuite. Ils sont missionnés par l’Oeil afin de révéler au monde les fraudes d’une société téléphonique. Pris à leur propre piège, nos héros devront s’associer à leur détracteur, un magnat de la technologie, qui les kidnappe afin de récupérer une puce électronique capable de pirater n’importe quel système informatique.

Insaisissables 2 passe d’un statut de "suite qu’on ne voulait pas forcément" à celui de "suite essentielle".

La force de frappe de ce second opus est nettement différente du premier, cela se ressent dès les premières minutes du film. Là où Louis Leterrier mettait à profit son éducation EuropaCorp, insufflant un rythme endiablé qui ne s’estompait jamais, Jon M. Chu fait preuve (et c’est bien la première fois !!) d’une modération quelque peu soignée afin d’élever son histoire vers d’autres horizons. Insaisissables était un film d’action mené tambour battant et extrêmement efficace. Insaisissables 2 lorgnera plus vers le film d’espionnage, alternant entre mises en place et exécution des plans. Insaisissables 2, comme son grand frère, continue de lorgner les frontières entre le réel et le fantastique. Le spectateur est emmené au cœur d’une enquête trépidante où ce qui nous était exulté dans le premier volet nous est enfin révélé. En effet, là où ne n’assistions qu’à l’exécution des cambriolages chez Leterrier, Chu s’accorde à nous révéler tout le travail en amont. À la manière des derniers Mission : Impossible, nous étudierons chacune des possibilités offertes à nos héros. Par cette idée d’enrichissement du quotidien des personnages, Insaisissables 2 étoffe les arcs narratifs du premier film tout en apportant des conclusions à des questions dont on ne soupçonnait pas qu’elles étaient restées en suspens. Un joli numéro qui nous emmènera aux quatre coins du monde, entre la Chine et le Royaume-Uni.

Insaisissables 2 est un solide divertissement jouant des atouts calibrés et nécessaires.

Tout comme son prédécesseur, le casting témoigne d’une fougue incroyable. Chacun des acteurs semble prendre un plaisir incommensurable à mener le spectateur en bateau. On assistera surtout, ébahi, à l’éclosion de la petite nouvelle. Lizzy Caplan prend ses marques aisément, nous faisant presque oublier la tristesse de l’absence de la sublime Isla Fisher. Son personnage ne se contente pas d’amener la touche féminine essentielle à l’équipe, elle devient un comic-relief important. Subjuguant par son regard de tigresse, Lizzy Caplan est la véritable surprise de ce film. Intégrée à l’équipe comme si elle en avait toujours fait parti, elle mène sa joyeuse bande d’une main de maître. D’autant, qu’un personnage de poigne comme le sien se devait d’être présent au sein de l’histoire. En effet, le grand méchant du film (Daniel Radcliffe est un parfait sadique) explore toutes les failles de nos héros qu’on avait vus invincibles auparavant. Il fallait cette dose de fougue comique qu'apporte Caplan afin de dédramatiser ce qui arrive à nos héros. Outre ses aspects scénaristiques bien pensés, Insaisissables 2 jouit d’une lisibilité visuelle assez plaisante (chose assez rare chez son réalisateur pour qu’on le souligne). Certaines séquences auront une identité folle à l’instar du cambriolage de la salle informatique ou son épilogue mystérieux. Surtout que cette suite a nettement moins recours aux effets spéciaux de piètre qualité qui avaient tendance à gâcher la magie du spectacle du premier opus. Toutes les conditions sont idéales pour que la séance soit la plus plaisante possible, et le constat est sans appel : Insaisissables 2 est un solide divertissement jouant des atouts calibrés et nécessaires.

Insaisissables 2 passe d’un statut de "suite qu’on ne voulait pas forcément" à celui de "suite essentielle". Concluant tous les arcs narratifs d’un premier chapitre se révélant incomplet, il devient indissociable de ce dernier. Construit comme un seul et long film, cette passionnante aventure, voguant entre le thriller d’espionnage et le film d’action amusant, a toutes les cartes en main pour s’imposer lors de vos soirées films entre amis. Un joli tour de magie exécuté non sans une certaine maestria.

Informations

Détails du Film Insaisissables 2 (Now You See Me 2)
Origine Etats Unis Signalétique Tous Publics
Catégorie Film Genre Action - Thriller
Version Cinéma Durée 129 '
Sortie 27/07/2016 Reprise -
Réalisateur Jon M. Chu Compositeur Brian Tyler
Casting Morgan Freeman - Michael Caine - Jesse Eisenberg - Woody harrelson - Daniel Radcliffe - Jay Chou - Sanaa Lathan - Lizzy Caplan - Mark Ruffalo - Dave Franco
Synopsis Un an après avoir surpassé le FBI et acquis l’admiration du grand public grâce à leurs tours exceptionnels, les 4 Cavaliers reviennent ! Pour leur retour sur le devant de la scène, ils vont dénoncer les méthodes peu orthodoxes d’un magnat de la technologie à la tête d’une vaste organisation criminelle.

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Laissez un commentaire

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Dernières Critiques