Critique Match Retour (Grudge Match)

Match Retour
La nostalgie au cinéma est de bon ton depuis 5ans maintenant. Fier porteur de cette petite flamme frétillante évitant les cales de l'oubli, Sylvester Stallone est l'instigateur de ces films à la gloire d'une époque maintenant révolue. L'acteur américain...

Verdict Note : Un très bon moment en perspective. Un très bon moment en perspective.

Par Mathieu Le Berre

Critique du Film

 

La nostalgie au cinéma est de bon ton depuis 5ans maintenant. Fier porteur de cette petite flamme frétillante évitant les cales de l'oubli, Sylvester Stallone est l'instigateur de ces films à la gloire d'une époque maintenant révolue. L'acteur américain a ouvert une brèche pour se sortir d'un placard d'où les studios l'avaient enfermés. Après Rocky Balboa, John Rambo ou les Expendables, Sylvester Stallone s'associe avec Robert De Niro pour un combat de rêve.

Sylvester Stallone s'associe avec Robert De Niro pour un combat de rêve

Match retour propose de rassembler le temps d'un film Jack « Raging Bull » LaMotta et Rocky Balboa. Vague projet pseudo-opportuniste naviguant sur cette douce impression de rassembler ces deux mythes. L'histoire se penche respectivement sur Henry « Razor » Sharp et Billy « The kid » McDonnen, deux boxeurs de Pittsburg propulsés sous le feu des projecteurs grâce à leur rivalité ancestrale. Chacun a eu l’occasion de battre son adversaire à l'époque de sa gloire, mais en 1983, alors qu'ils s'apprêtaient à disputer une troisième match décisif, Razor a annoncé sa retraite. Trente ans plus tard, le promoteur de boxe Dante Slate Jr leur fait une offre irrésistible : remonter sur le ring pour obtenir leur revanche une bonne fois pour toute.

L'atout majeur du long métrage est cette rencontre improbable entre deux légendes de la boxe cinématographique. Superficielle sur le papier, l'intrigue se délit délicatement à mesure de l'avancée du métrage. Bien aidé par les verbes hauts d'Alan Arkin (époustouflant), Peter Segal - outre les pointes de comédie – brosse le portrait de deux hommes en marge d'une vie rêvée. Razor est retourné à sa vie vie d'ouvrier, renouant avec ces origines sociales. The kid, pour sa part, a su capitaliser le peu de sous gagnés devenant un vendeur hors-pair. Mais il ne vit que pour ce non-match d'il y a 30ans.

Peter Segal va gentiment nous amener vers un final charismatique digne des meilleurs Rocky de l'époque

Le metteur en scène va alors joué de cette rancoeur tout au long du film. Car Match Retour est bien une comédie sportive. Connaissant son sujet par cœur après avoir réalisé Mi-Temps au mitard en 2005, le metteur en scène se joue de ces papys de l'action fasse au temps révolu à l’ère des smartphones, tablettes et YouTube. Les deux boxeurs aux tempérament de feu se retrouvent confrontés à une époque qui les dépasse où les moindres faits et gestes sont contrôlés. Jouant délibérément avec ce décalage, Peter Segal va gentiment nous amener vers un final charismatique digne des meilleurs Rocky de l'époque. Car finalement, la trame porteuse du long métrage tirera constamment de son digne patrimoine. Introduction-problématique-entraînement-combat sont les maîtres mots de ce film cabotin rafraîchit par un humour piquant et gras. Comme un prologue inavoué de l'histoire interminable de la dynastie Balboa, Match Retour se conclura dans le sang et la sueur. Du déjà-vu en somme, mais pour les nostalgiques que nous sommes, l'éniéme tour de chauffe ravira le temps d'une soirée hivernale.

Informations

Détails du Film Match Retour (Grudge Match)
Origine Etats Unis Signalétique Tous Publics
Catégorie Film Genre Comédie
Version Cinéma Durée 113 '
Sortie 22/01/2014 Reprise -
Réalisateur Peter Segal Compositeur Trevor Rabin
Casting Robert de Niro - Sylvester Stallone - Kim Basinger - Alan Arkin - Kevin Hart - Jon Bernthal
Synopsis Henry "Razor" Sharp et Billy "The Kid" McDonnen sont deux boxeurs de Pittsburgh propulsés sous le feu des projecteurs grâce à leur rivalité ancestrale. Chacun a eu l'occasion de battre son adversaire à l'époque de sa gloire, mais en 1983, alors qu'ils s'apprêtaient à disputer un troisième match décisif, Razor a soudain annoncé qu'il arrêtait la boxe : sans explication, il a ainsi brutalement mis fin à leur carrière à tous les deux. Trente ans plus tard, le promoteur de boxe Dante Slate Jr., y voyant une occasion de gagner beaucoup d'argent, leur fait une offre irrésistible : monter sur le ring pour obtenir leur revanche une bonne fois pour toutes.

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Laissez un commentaire

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Dernières Critiques