Critique Ce sentiment de l'été

Ce sentiment de l'été
Lumineux, Ce sentiment de l'été est un joli film tout en simplicité et délicatesse sur le travail de deuil et le temps qui passe.

Verdict Note : Intéressant dans son ensemble. Intéressant dans son ensemble.

Par Alexandre Coudray

Critique du Film

A sa sortie en février dernier, Ce sentiment de l'été nous était passé à côté. Que voulez-vous, une rédaction ne peut être sur tous les fronts à la fois. La sortie DVD du film hier pour l'été (date très propice) chez Pyramide Vidéo nous a permis de le découvrir alors que les beaux jours se profilent à l'horizon.

Deuxième long-métrage de Mikhaël Hers, Ce sentiment de l'été est l'histoire d'un deuil. Quand Sasha, 30 ans, décède brutalement au beau milieu de l'été dans un parc à Berlin, son petit ami Lawrence et sa sœur Zoé doivent faire face au deuil. Ces deux êtres se rapprochent à la faveur de trois étés, à Berlin, Paris et New York. Trois étés qui permettent à la narration de faire des bonds dans le temps afin de nous montrer les protagonistes gèrent leur chagrin et mènent leur vie face à cette absence laissée par Sasha. A travers ces ellipses, le film nous montre le temps qui passe et la vie qui finit toujours pas reprendre le dessus. Lawrence peut faire une nouvelle rencontre amoureuse et Zoé peut enfin se décider à tenter une folle aventure.

Lumineux, Ce sentiment de l'été est un joli film tout en simplicité et délicatesse sur le travail de deuil et le temps qui passe.

La force du film, c'est dans la façon dont il dépeint à la fois le deuil et la vie, sans jamais de lourdeurs. Se déroulant uniquement l'été, Ce sentiment de l'été a des allures de ballade mélancolique à travers des fragments de vie. Comme les personnages, on se laisse porter par des sentiments ténus mais bel et bien présents, palpables sans jamais qu'ils aient besoin d'être nommés. A travers ces fragments, le film semble aérien et léger malgré la lourdeur du chagrin qui empêche ses protagonistes d'avancer pendant un moment. Très joli dans son image au grain particulier, Ce sentiment de l'été parvient à mettre la main sur des émotions difficiles à exprimer, le tout en suivant de près ses personnages, interprétés par deux acteurs discrets mais à la composition pleine de fragilités.

Presque trop poétique pour sembler réaliste, le film dépeint à merveille le sentiment qui peut nous envahir suivant l'arrivée de telle ou telle saison et des souvenirs que celles-ci ravivent. L'été, période estivale joyeuse, se retrouve ici marquée par le chagrin mais c'est aussi par l'été que les personnages réapprendront à vivre dans des scènes anodines mais touchantes. Si Ce sentiment de l'été semble parfois aussi impalpable que les sentiments qu'il exprime et qu'il n'échappe pas à la démonstration parfois illustrative, il va chercher en nous une tristesse infinie qui bouleverse et nous ramène à notre condition si simple, mais si précieuse, d'êtres vivants avec une justesse rarement vue au cinéma.

Informations

Détails du Film Ce sentiment de l'été
Origine France - Allemagne Signalétique Tous Publics
Catégorie Film Genre Drame
Version Cinéma Durée 106 '
Sortie 17/02/2016 Reprise -
Réalisateur Mikhaël Hers Compositeur Non Renseigné
Casting Féodor Atkine - Judith Chemla - Anders Danielsen Lie - Marie Rivière - Dounia Sichov - Stéphanie Déhel - Thibault Vinçon
Synopsis Au milieu de l'été, Sasha, 30 ans, décède soudainement. Alors qu'ils se connaissent peu, son compagnon Lawrence et sa sœur Zoé se rapprochent. Ils partagent comme ils peuvent la peine et le poids de l'absence, entre Berlin, Paris et New York. Trois étés, trois villes, le temps de leur retour à la lumière, portés par le souvenir de celle qu'ils ont aimée.

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Laissez un commentaire

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Dernières Critiques