Critique La falaise mystérieuse (The Uninvited)

La falaise mystérieuse
Un film de maison hantée un peu mou mais qui nous arrache tout de même quelques jolis frissons quand il joue la pure carte de l'épouvante gothique et que la tranquillité du manoir est troublée par de longs frissons nocturnes...

Verdict Note : Intéressant dans son ensemble. Intéressant dans son ensemble.

Par Alexandre Coudray

Critique du Film

Le film de maison hantée est devenu un genre à part entière dans le cinéma d'horreur, avec ses codes et ses archétypes. Mais en 1944, année où Lewis Allen réalise La Falaise mystérieuse, le genre est quasiment inexistant. Le fantastique existe au cinéma mais par le biais des monstres popularisés par la Universal. Et si le Rebecca réalisé par Hitchcock a des allures de conte gothique avec sa maison étrange, il ne s'aventure pas pour autant dans le surnaturel. La Falaise mystérieuse, premier long-métrage de son réalisateur franchit donc le pas et se redécouvre aujourd'hui dans une très belle édition Blu-ray disponible depuis le 1er juin chez Wild Side Vidéo.

Le film nous conte l'histoire d'un frère et de sa sœur, Roderick et Pamela, qui décident d'acheter un superbe manoir surplombant une falaise en Cornouailles. Les deux tombent vite sous le charme de l'habitation et en tirent un bon prix. Mais la nuit, des sanglots de femmes se font résonnent dans le manoir et le vent fait frémir les fenêtres... Roderick et sa sœur décident donc de percer le secret de cette demeure, secret auquel la belle Stella, qui ne laisse guère Roderick indifférent, semble être liée...

Un film de maison hantée un peu mou mais qui nous arrache tout de même quelques jolis frissons quand il joue la pure carte de l'épouvante gothique et que la tranquillité du manoir est troublée par de longs sanglots nocturnes...

Reconnaissons d'emblée à La Falaise mystérieuse ses qualités. Pour une réalisation de 1944, on y frissonne encore énormément d'effroi. Et pour cause ! Aidé par Charles Lang à la photographie (on lui doit les éclairages de L'aventure de Madame Muir ou encore de Certains l'aiment chaud), Lewis Allen met en place une ambiance particulièrement terrifiante quand le manoir laisse libre cours à l'esprit qui le hante. Impossible de ne pas avoir la chair de poule en entendant ces sanglots nocturnes ou en découvrant les images spectrales du fantôme. Ajoutez à cela un éclairage jouant parfaitement avec la lueur des bougies dans l'obscurité et vous obtenez de délicieux frissons ! Il est alors dommage de constater que pour un film misant tout sur le surnaturel, il est extraordinairement bavard. On se retrouve vite avec des personnages qui flirtent et qui parlent beaucoup pour rendre le mystère du manoir compréhensible aux spectateurs. Certaines scènes en deviennent quasiment interminables, étirées dans des enchevêtrements narratifs alambiqués et un peu artificiels.

Heureusement, le charisme de Ray Milland et le charme fou de Gail Russell dans le rôle de la fragile Stella viennent ajouter un peu de piment à ces moments laborieux et un peu mous. A y regarder de vraiment près, La Falaise mystérieuse manque sérieusement de rythme. On est parfois à deux doigts de l'ennui tandis que les personnages papotent tranquillement, parfois plus occupés par leur romance naissante que par le mystère du manoir. Pourtant pas de doute, c'est dans le manoir que se trouve le vrai point fort du film avec une utilisation parcimonieuse des effets terrifiants pour un rendu vraiment saisissant ! Peut-être l'utilisation de ces effets est-elle trop parcimonieuse car nous n'aurions vraiment pas été contre une ou deux scènes de plus dans ce manoir gothique à souhait. On fera avec ce qu'on a, conscient de la qualité d'une œuvre qui, plus de 70 ans après sa sortie, nous fait les mêmes effets qu'un Sinister ou qu'un Conjuring quand elle décide de s'y mettre sérieusement.

Informations

Détails du Film La falaise mystérieuse (The Uninvited)
Origine Etats Unis Signalétique Tous Publics
Catégorie Film Genre Suspens
Version Cinéma Durée 99 '
Sortie 10/02/1944 Reprise 11/03/1946
Réalisateur Lewis Allen Compositeur Victor Young
Casting Donald Crisp - Ray Milland - Ruth Hussey - Cornelia Otis Skinner - Dorothy Stickney - Barbara Everest - Gail Russell
Synopsis Au cours d'un séjour dans les Cornouailles, Roderick Fitzgerald et sa sœur Pamela achètent, pour une somme dérisoire, une superbe maison surplombant une falaise. Ils s'y installent, mais dès la première nuit, leur sommeil est troublé par les sanglots mystérieux d'une femme.

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Laissez un commentaire

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Dernières Critiques