Critique Le Livre de la jungle (The Jungle Book)

Le Livre de la jungle
Une adaptation de la 24e production Walt Disney et non un remake. Jon Favreau adapte une adaptation, un film dans le film...

Verdict Note : Un très bon moment en perspective. Un très bon moment en perspective.

Par Mathieu Le Berre

Critique du Film

Jon Favreau est (re)connu comme l’instigateur premier de l’univers Marvel au cinéma. Souvenez-vous il y a dix ans maintenant, il mettait en scène la première aventure d’Iron Man avec Robert Downey Jr. Une suite de l’homme d’acier et un détour dans un food truck indépendant et alléchant (#Chef), Jon Favreau retrouve les studios d’une grande firme pour les besoins de l’adaptation en chair et en numérique du Livre de la Jungle, chef d’œuvre de Disney datant de 1967.

Une adaptation de la 24e production Walt Disney et non un remake. Jon Favreau adapte une adaptation, un film dans le film, car cette version 2016 n’est point une vision du roman de Rudyard Kipling, mais plutôt celle du film d’animation des années 1960 réalisé par Wolfgang Reitherman. Pour une adaptation pure du classique littéraire, on vous renvoie vers la divertissante version de Stephen Sommers produite en 1994.

Film dans le film, Le livre dans la jungle évite l’étape usée introductive pour nous présenter directement un univers où Mowgli est grand, intégré au cœur de la meute de Loups avec ses petits frères louveteaux. Mais Mowgli n’est plus le bienvenu dans la jungle depuis que le redoutable tigre Shere Khan, qui porte les cicatrices des hommes, promet d’éliminer celui qu’il considère comme une menace. Poussé à abandonner le seul foyer qu’il ait jamais connu, Mowgli se lance dans un voyage captivant, à la découverte de soi, guidé par son mentor la panthère Bagheera et l’ours Baloo. Sur le chemin, Mowgli rencontre des créatures comme Kaa, un python à la voix séduisante et au regard hypnotique et le Roi Louie, qui tente de contraindre Mowgli à lui révéler le secret de la fleur rouge et insaisissable : le feu.

Le Livre de la Jungle est une prouesse magique.

Si l’histoire reste légère et accessible pour une cible enfantine, le long-métrage sublime les yeux de chacun par la création d’une jungle profonde et verdoyante de façon numérique. Produit essentiellement sur fond bleu avec comme seul acteur l’interprète de Mowgli, Neel Sethi, le film a été un travail acharné et pointu permettant une orchestration au diapason de cette aventure magnifique. Avant de s’occuper des prises de vue en studio, c’est l’univers de la jungle et l’articulation numérique des personnages qui fut créé en amont. Une prouesse magique plongeant le spectateur dans une nature réaliste et dense en compagnie de personnages saisissants de réalisme. Il faut voir Mowgli caresser sa mère la Louve et l’enlacer pour être pantois dans son fauteuil. Mieux la panthère Bagheera est majestueuse se promenant avec délicatesse sur les branches des arbres ou au milieu des chemins de la jungle. La joie est palpable de retrouver ses héros d’enfance sur un écran de cinéma avec une telle justesse de réalisme. Ne parlons pas de Baloo qui retrouve son rythme jazzy pataud, un personnage truculent qu’on adopte d’entrée.

Un divertissement simple et joyeux.

Le Livre de la Jungle par Jon Favreau est une réussite visuelle totale. Aboutie tout en évitant toutes fautes de mauvais goût, le long-métrage est un divertissement simple et joyeux. On retiendra seulement la présence trop prégnante du casting vocal. Collant de façon limitée à certains personnages, comme en exemple Eddy Mitchell en Roi Louie ou Leila Bekhti en Kaa. La discrétion vocale aurait été judicieuse laissant l’entière interprétation et l’identité propre des personnages par des doubleurs professionnels, mais anonymes comme pour Bagheera. Un détail presque en vue du travail technique par les équipes dirigées par Jon Favreau. Le livre de la Jungle est une première pierre symbolisant un tournant pour Hollywood dans la création et la production d’un long-métrage initié par Avatar ou Gravity. On tient ici une révolution de création numérique cruciale pour le futur du cinéma.

Informations

Détails du Film Le Livre de la jungle (The Jungle Book)
Origine Etats Unis Signalétique Tous Publics
Catégorie Film Genre Aventure - Famille
Version Cinéma Durée 120 '
Sortie 13/04/2016 Reprise -
Réalisateur Jon Favreau Compositeur John Debney
Casting Ben Kingsley - Scarlett Johansson - Idris Elba - Christopher Walken - Bill Murray - Giancarlo Esposito - Neel Sethi
Synopsis Les aventures de Mowgli, un petit homme élevé dans la jungle par une famille de loups. Mais Mowgli n’est plus le bienvenu dans la jungle depuis que le redoutable tigre Shere Khan, qui porte les cicatrices des hommes, promet d’éliminer celui qu’il considère comme une menace. Poussé à abandonner le seul foyer qu’il ait jamais connu, Mowgli se lance dans un voyage captivant, à la découverte de soi, guidé par son mentor la panthère Bagheera et l’ours Baloo. Sur le chemin, Mowgli rencontre des créatures comme Kaa, un pyton à la voix séduisante et au regard hypnotique et le Roi Louie, qui tente de contraindre Mowgli à lui révéler le secret de la fleur rouge et insaisissable : le feu.

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Laissez un commentaire

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Dernières Critiques