Critique Le Pénitencier du Colorado (Canon City)

Le Pénitencier du Colorado
Artus Films, pour cette année 2016, s’immerge dans une nouvelle collection consacrée au film noir.

Verdict Note : Moyen. Moyen.

Par Mathieu Le Berre

Critique du Film

Artus Films, pour cette année 2016, s’immerge dans une nouvelle collection consacrée au film noir. Chez Retro-HD, on aime les films noirs, pour preuve le festival lui étant dédié au Cinéma Le Vincennes que nous suivons depuis 2 ans avec assiduité. Pour inaugurer cette néo ligne éditoriale, Artus Films édite une rareté, de ces films que l’on connaît peu – ou pas – avant de le recevoir à la rédaction. C’est ainsi que Le Pénitencier du Colorado se découvre à nous. Une histoire simple d’évasion d’une douzaine de prisonniers, entre leurs préparations et leurs fuites dans la région environnante.

Le long-métrage tient une particularité. Crane Wilbur, le metteur en scène, prend le parti du réalisme plongeant avec enthousiasme au cœur des événements reconstitués ici avec un soin du réalisme pointu. L’homme reprend les décors initiaux filmant aux lieux même des actions. Les acteurs sont des amateurs, véritables gardiens de prison et prisonniers, reprenant leurs véritables rôles dans cette histoire. Alors le film prend des airs d’expérimentations entre reportage et cinéma.

Le Pénitencier du Colorado est une pépite du film noir.

Le Pénitencier du Colorado commence comme un documentaire. Un texte défilant ouvre le film, tel George Lucas l’ayant employé dans ses Star Wars, introduisant son histoire. Le metteur en scène suit la vie de cette prison tout en interrogeant le personnel et les prisonniers. On sent la mise en scène faire son travail, l’écriture prenant parfois le pas sur les images. Ainsi Crane Wilbur s’efface laissant le film en lui-même prendre le dessus, pour revenir par bribe conter et recontextualiser les événements. Le Pénitencier du Colorado se voit comme une esquisse du found footage, le film datant de 1948. Prenant le parti d’un reportage sur les événements eux-mêmes, le long-métrage s’emploie à suivre cette fuite au plus près des acteurs principaux. Ainsi, le film se sent comme un film de prison banal où ce sous-genre opérant principalement entre les années 50 et 80 viendront enorgueillir le genre de l’aventure et l’action. Ainsi, on pense à La Chaine ou encore à L’évadé d’Alcatraz.

Le Pénitencier du Colorado est une pépite du film noir. Un essai mineur, mais toujours intéressant de découvrir dans une édition très imparfaite au niveau de l’image et du son. Une édition brute, un moment d’histoire du sous-cinéma américain qu’Artus Films s’applique une nouvelle fois à nous faire découvrir. Une belle initiative que nous saluons bien haut et fort.

Informations

Détails du Film Le Pénitencier du Colorado (Canon City)
Origine Etats Unis Signalétique Tous Publics
Catégorie Film Genre Thriller
Version Cinéma Durée 82 '
Sortie 02/06/1950 Reprise -
Réalisateur Crane Wilbur Compositeur Irving Friedman
Casting Jeff Corey - Whit bissell - Scott Brady
Synopsis Dans le centre pénitentiaire du Colorado, Carl Schwarzmiller fomente une évasion. Il rassemble onze autres prisonniers autour de lui et échafaude son plan. Une nuit, lors des fêtes de fin d’année, les détenus parviennent à s’évader. L’alerte est rapidement donnée. Alors que neuf hommes se font rattraper, Schwarzmiller et deux autres complices se cachent chez un vieux couple.

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Laissez un commentaire

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Dernières Critiques