Critique Les colts de la violence (Mille dollari sul nero)

Les colts de la violence
Une musique stridente, un désert ardent et des gueules rasées aux couteaux, Les colts de la violence aligne les codes du genre western s'inscrivant dans la ligne directrice des productions de la fin des années 60. À l'affiche, des acteurs rompues...

Verdict Note : Moyen. Moyen.

Par Mathieu Le Berre

Critique du Film

 

L'ange blond a frappé dès son premier film.

 

Une musique stridente, un désert ardent et des gueules rasées aux couteaux, Les colts de la violence aligne les codes du genre western s'inscrivant dans la ligne directrice des productions de la fin des années 60. À l'affiche, des acteurs rompues au genre à commencer par Anthony Steffen. Comme à son habitude et malgré sa popularité, le clone de Clint Eastwood se fait volé la vedette par une future star, Gianni Garko.

Les colt de la violence n'est certainement pas le meilleur western qui a été fait. Par une introduction à la limite nanardesque, le film d'Alberto Cardone prend ses marques au fur et à mesure de sa mise en place. L'histoire vite établie installe les acteurs dans leurs rôles habituels. Steffen retrouve ainsi son costume de héros patibulaire, plus bavard que d'habitude, mais sans réel relief. À contrario de Killer Kid, l'acteur italien ne se fait pas voler la vedette par sa partenaire de charme, mais par le vilain de l'histoire, Sartana interprété par Gianni Garko.

Acteur italo-allemand, Gianni Garko joue dans Les colts de le vengeance sont tout premier rôle dans un western. Qui plus est, le rôle de Sartana qu'il interprètera 3 autres fois, mais cette fois sous les traits du héros. Mèche blonde survolant constamment son chapeau, Garko est l'un des acteurs les plus populaires à partir des années 70. Devant son succès aux westerns Spaghetti mais aussi à sa participation à divers péplums comme Maciste, l'homme le plus fort du monde, il saura se renouveler dans tous les autres genres que fera le cinéma italien allant de la comédie, aux giallos ou films d'horreur des années 80. Acteur polyvalent, Garko l'est toujours continuant sa carrière à la télévision, mais surtout au théâtre. Un grand acteur en quelque sorte.

Les colts de la violence, édité par ArtusFilms dans un chouette DVD, ne marquera finalement pas les mémoires outre sa petite anecdote. Narrant la classique histoire de Johnny qui, après avoir purgé une longue peine de prison pour un crime qu’il n’a pas commis, rentre chez lui. Il se rend vite compte que son frère, Sartana, est devenu un bandit redoutable, à la tête d’une bande de pillards, dictant sa propre loi dans la région. Il a, de plus, fait sienne la femme que Johnny aimait, et couvre leur mère de bijoux volés. Johnny va alors barrer le chemin à Sartana et entreprendre sa vengeance fratricide.

Duel de sang entre deux frères que tout oppose, le film s'arrêtera finalement à cette accroche pour délivrer une énième production venant polluer les salles de quartier de l'époque.

Bonne série B pour un western moyen

Bonne série B pour un western moyen, Les colts de la violence prend son relief dans la pâle copie que donne Alberto Cardone du travail de Sergio Leone. Plan d'accroche entre les jambes ou gros plans sur les yeux clairs d'Anthony Steffen, la leçon est apprise par cœur, mais le manque de personnalité du film fait que 1000$ sur el nero (nom du film en italien) ne marquera malheureusement pas les esprits.

 

Informations

Détails du Film Les colts de la violence (Mille dollari sul nero)
Origine Allemagne Signalétique Tous Publics
Catégorie Film Genre Western
Version Direct To Video Durée 102 '
Sortie 03/09/2013 Reprise -
Réalisateur Alberto Cardone Compositeur Michele Lacerenza
Casting Anthony Steffen - Gianni Garko - Erika Blanc
Synopsis Sorti de prison après avoir été injustement emprisonné pour une crime qu'il n'a pas commis, Johnny découvre que son propre frère, Sartana, est devenu un bandit et qu'en plus il lui a volé sa femme. C'en est trop pour Johnny qui va chercher à ce venger au cours d'une guerre fratricide.

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Laissez un commentaire

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Dernières Critiques