Critique Des gens sans importance

Des gens sans importance
Véritable découverte s'imposant comme l'un des plus beaux films d'Henri Verneuil, Des gens sans importance est un drame social dans la plus grande tradition du genre, parlant d'amour avec pudeur et nous révélant un Jean Gabin plus bouleversant que...

Verdict Note : Un très bon moment en perspective. Un très bon moment en perspective.

Par Alexandre Coudray

Critique du Film

De tous les films français proposés par TF1 Vidéos dans un nouveau master HD depuis le 18 novembre, Des gens sans importance est sans doute la plus belle des découvertes. Réalisé par Henri Verneuil en 1956, voilà un drame social dans le plus grand sens du terme. Le titre, magnifique, évoque ces gens qui mènent leur vie tant bien que mal, affrontant ses aléas sans jamais se plaindre, passant le plus souvent inaperçus. Leur histoire n'en est alors que plus belle.

En l'occurrence, Des gens sans importance nous conte l'histoire de Jean, chauffeur routier qui passe une bonne partie de sa vie sur les routes de France. Il a donc pris comme habitude, comme de nombreux chauffeurs, de s'arrêter au relais Barchandeau, un endroit où les routiers ne font que passer quelques heures pour manger ou dormir un peu. Un endroit où les serveuses ne s'attardent jamais, filant toujours avec un homme pour une vie meilleure. Pour éviter de se mélanger les pinceaux avec les prénoms, les chauffeurs appellent donc Marie toutes les serveuses du relais. Jusqu'au jour où Jean rencontre Clotilde. Elle n'est pas comme les autres Clotilde, elle a du répondant et puis elle est diablement séduisante. Jean, bien que marié et père de trois enfants, ne tarde pas à succomber à son charme. Il faut dire que sa vie familiale ne lui procure guère de plaisir et que lorsqu'il rentre, c'est pour l'inévitable engueulade avec sa femme. Du coup, il craque et vit une histoire avec Clotilde. Histoire se vivant par intermittence, chaque fois qu'il s'arrête au relais. Ce n'est donc pas fait pour durer. Et alors que Jean se fait licencier et que Clotilde apprend sa grossesse, l'histoire tourne au drame...

Véritable découverte s'imposant comme l'un des plus beaux films d'Henri Verneuil, Des gens sans importance est un drame social dans la plus grande tradition du genre, parlant d'amour avec pudeur et nous révélant un Jean Gabin plus bouleversant que jamais.

C'est sur un scénario très classique qu'Henri Verneuil brode son film, adapté d'un roman de Serge Groussard. Très classique mais terriblement efficace. Et qui surprend aujourd'hui par les thèmes qu'il aborde, d'une modernité étonnante. On y parle d'adultère, d'avortement, d'amour et surtout du quotidien harassant de ces gens sans importance que le film décrit. Jean Gabin, dans le rôle principal, y est d'une sincérité et d'une sensibilité saisissantes tandis que Françoise Arnoul trouve en Clotilde un rôle tragique et touchant. La grande réussite du film, c'est de parler d'amour sans le montrer. Ou plutôt en le montrant à travers le quotidien de ses personnages. Il y a énormément de pudeur mais malgré tout, on le sent cet amour qui traverse la vie de Jean et de Clotilde, on le sent ce bonheur fugace auquel ils ont le droit. Mais on ressent également leurs difficultés, celle du devoir conjugal et du travail éreintant de Jean, celle de la situation de serveuse de Clotilde qui lui vaut des tapes sur les fesses de la part de routiers mal embouchés. Mais jamais on ne les entendra se plaindre ces personnages. Ils ne sont pas comme ça. Eux ils encaissent. Et il faut toute la subtilité des dialogues et de l'interprétation des acteurs pour ressentir toute l'émotion qu'ils ne montrent jamais vraiment, sauf au détour d'un regard, d'une intonation, d'un geste qui en dit long... Sans jamais verser dans le misérabilisme, Henri Verneuil signe là l'un de ses plus beaux films. N'en rajoutant jamais dans sa mise en scène, il fait confiance au scénario et aux acteurs sans en rajouter. Gabin y est bouleversant, rappelant qu'il n'a pas régné sur le cinéma français pendant des années pour rien.

Informations

Détails du Film Des gens sans importance
Origine France Signalétique Tous Publics
Catégorie Film Genre Drame
Version Cinéma Durée 101 '
Sortie 15/02/1956 Reprise -
Réalisateur Henri Verneuil Compositeur Joseph Kosma
Casting Jean Gabin - Pierre Mondy - Paul Frankeur - Françoise Arnoul
Synopsis A force de se croiser au relais Barchandeau, Jean Viard, routier sur Paris-Bordeaux, et Clothilde Brachet, serveuse, tombent peu à peu amoureux l'un de l'autre. Il se satisfont d'abord de vivre leur passion par intermittence. Mais le jour où Jean, excédé, cogne un contrôleur routier tatillon, et que parallèlement Clothilde attend un enfant, leur relation vire au tragique...

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Laissez un commentaire

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Dernières Critiques