Critique Le Diable et les Dix Commandements

Le Diable et les Dix Commandements
Inégal comme tous les films à sketchs, Le Diable et les Dix Commandements n'en est pas moins une œuvre intéressante, offrant de belles réflexions, drôles ou cruelles, sur le péché. Le tout avec une distribution en or.

Verdict Note : Intéressant dans son ensemble. Intéressant dans son ensemble.

Par Alexandre Coudray

Critique du Film

Au rayon des découvertes proposées par TF1 Vidéo depuis le 18 novembre, voici Le Diable et les Dix Commandements, réalisé en 1962 par Julien Duvivier. Film à sketchs dans la plus grande tradition du terme avec sa pléiade d'acteurs, Le Diable et les Dix Commandements propose plusieurs histoires en lien avec (comme son titre l'indique) les Dix Commandements. L'occasion de développer des histoires autour de certains interdits majeurs comme Tu ne tueras point, Tu ne déroberas point ou Tu ne convoiteras point avec parfois un ton très noir et parfois un ton plus humoristique.

Comme tous les films à sketchs, Le Diable et les Dix Commandements est inégal. Impossible d'adhérer complètement à toutes les histoires, c'est quasiment une tradition que l'ensemble ne soit pas totalement parfait. C'est inégal mais c'est tout de même savoureux. Avec l'idée de lier un peu les histoires, le film utilise une voix-off (celle du Diable en personne, doublé par Claude Rich) et s'inscrit dans le même univers (on retrouve dans un sketch une référence à un autre). Pour donner du corps à l'ensemble, Duvivier fait non seulement appel à un casting exceptionnel mais aussi à des scénaristes et dialoguistes de qualité. Ainsi, on retrouvera René Barjavel, Henri Jeanson et Michel Audiard au générique. Aussi inégal soit-il, avec de grands noms pour lui, le film arrive tout de même à intéresser sur sa longueur et offre des réflexions intéressantes sur le péché.

Inégal comme tous les films à sketchs, Le Diable et les Dix Commandements n'en est pas moins une oeuvre intéressante, offrant de belles réflexions, drôles ou cruelles, sur le péché. Le tout avec une distribution en or.

Si le prologue et l'épilogue du film avec Michel Simon sont un peu anecdotiques, que l'histoire avec un Fernandel se prenant pour Dieu ne convainc pas tout à fait et que le segment où Alain Delon incarne un fils en quête de sa véritable mère manque un peu de souffle, il en sera autrement pour les autres histoires. Ainsi, le segment basé sur la convoitise et sur l'adultère s'avère être particulièrement troublant et réussi. Françoise Arnoul, Mel Ferrer, Micheline Presle et Claude Dauphin y forment un quatuor dont le désir naît à partir d'opposés et sa conclusion donne matière à réfléchir. L'histoire de vengeance dans laquelle l'ancien prêtre Charles Aznavour veut la peau du maquereau Lino Ventura à l'origine de la mort de sa sœur est originale et sans concessions. On préférera tout de même le segment sur le vol, dialogué par Audiard, mettant en scène un Louis De Funès braqueur, un Jean-Claude Brialy maître-chanteur et un Noël Roquevert en policier bien ennuyé de voir une de ses affaires avancer. Drôle et amusant, ce segment offre une morale simple mais efficace.

Bien qu'inégal, Le Diable et les Dix Commandements, orchestré par le talent d'un Julien Duvivier en fin de carrière est tout de même l'occasion de passer un bon moment de cinéma en compagnie de beaucoup de grands acteurs français de l'époque. Un rendez-vous à ne pas manquer et l'occasion au passage de se rappeler en s'amusant d'un peu de catéchisme.

Informations

Détails du Film Le Diable et les Dix Commandements
Origine France - Italie Signalétique Tous Publics
Catégorie Film Genre Comédie Dramatique
Version Cinéma Durée 120 '
Sortie 14/09/1962 Reprise -
Réalisateur Julien Duvivier Compositeur Michel Magne - Charles Aznavour - Georges Garvarentz - Guy Magenta
Casting Alain Delon - Louis De Funès - Micheline Presle - Lino Ventura - Jean Carmet - Jean-Claude Brialy - Mel Ferrer - Charles Aznavour - Françoise Arnoul - Fernandel
Synopsis Une série de 10 sketchs détournant avec humour les 10 commandements de la Bible.

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Laissez un commentaire

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Dernières Critiques