Critique Le Cinquième Elément (The Fifth Element)

Le Cinquième Elément
Le Cinquième Élément est un film riche, travaillé et intelligent. Chef d’œuvre de la filmographie de Luc Besson, le film ne prend pas une ride et a encore de très beaux jours devant lui.

Verdict Note : Exceptionnel ! Exceptionnel !

Par Anthony Verschueren

Critique du Film

La science-fiction s’est donnée un nouvel élan non négligeable à la fin des années 90. C’est à cette époque que la plupart des blockbusters n’hésitaient pas à développer des projets aux budgets nettement conséquents. Il faut dire qu’après l’avènement plus que salué de Terminator 2 en 1991, le genre avait encore de très beaux jours devant lui. Independence Day avait explosé le box-office en 1996 et nous sommes deux années avant la révolution Matrix. En 1997, Luc Besson était déjà un réalisateur reconnu pour sa capacité à savoir porter de lourds projets à bout de bras et non sans une certaine maîtrise. Absent des écrans depuis 1994, il concrétise enfin l’un de ses projets les plus ambitieux, un projet qu’il avait imaginé étant adolescent. Inspiré du sketch Harry Canyon du film Metal Hurlant, Le Cinquième Élément fut, à l’époque, la production la plus chère conçut sur le sol européen, Besson ayant mis un point d’honneur à ce qu’elle soit française à son maximum, d’où la production signée Gaumont. Le film nous envoie en 2263. Le monde s’apprête à être entièrement ravagé par le mal. Un peuple d’extra-terrestres, les Mondo-Shawans, sont les seuls à détenir la clé afin de l’éradiquer. Détenteurs de quatre pierres symbolisant les quatre éléments de la vie, ils vont subir une attaque meurtrière lors de leur arrivée sur Terre. Commence alors une lutte sans merci entre plusieurs individus afin de mettre la main sur les pierres et tenter de sauver, ou non, le monde de son existence.

Le Cinquième Élément est le dernier véritable chef-d’œuvre de la filmographie de papa Besson.

Près de 20 ans après sa sortie, force est de constater que Le Cinquième Elément est une œuvre qui n’a absolument rien perdu de sa force. Luc Besson est au sommet de son art. Tous, absolument tous les détails sont minutieusement pensés. Le Cinquième Elément est un space opera monumental où les détails scintillent de part et d’autre de l’écran. L’univers futuriste de notre monde est audacieux. Besson inculque des codes spécifiques à cet univers. Comme un phénomène de surpopulation de masse, les rues de New York sont envahies de voitures volantes, les trains circulent sur les murs des immeubles, la vie ne s’arrête jamais. Le Cinquième Élément est un film vivant, on ne dénotera jamais aucun temps mort. Toutes les situations s’enchaînent à une vitesse incroyable. En l’espace d’un peu plus de deux heures, Besson impose fièrement sa pâte et inculque une certaine leçon de mise en scène. Qu’on admire ou non l’homme, il est impossible de dénigrer son talent. Besson est probablement l’un de nos réalisateurs les plus doués de sa génération. Son approche cinématographique hollywoodienne est une force et l’envie de faire de son œuvre une production française est admirable. Ainsi, les costumes confectionnés par Jean-Paul Gaultier marqueront à tout jamais l’histoire du cinéma. Le plus célèbre de nos couturiers modernes rivalise d’intelligence offrant une identité propre à chacun des personnages. Les personnages arborent un look futuriste étrangement simpliste, mais redoutablement codifié au point de rentrer dans la mémoire collective : tout le monde se souvient de l’accoutrement de Leeloo enveloppée dans ses bandelettes blanches !

Le Cinquième Élément est un film riche, travaillé et intelligent.

Visuellement, Le Cinquième Élément se targue d’avoir des effets qui tiennent encore amplement la route. L’univers est riche et cohérent. On y croit ! Le tout est sublimé par la somptueuse musique d’Éric Serra qui nous offre ici, probablement, ses meilleures compositions. Impossible de ne pas évoquer la séquence à l’opéra où ce dernier n’hésite pas à mêler musique électronique et chant lyrique, c’est de toute beauté. Le Cinquième Élément est probablement l’une des plus belles déclarations d’amour de son réalisateur. Ce n’est un secret pour personne, quand Besson était amoureux, il glorifiait ses compagnes à l’écran. En couple avec Milla Jovovich à l’époque, il n’aura de cesse de la mettre en valeur. Il fait de Leeloo l’être suprême, la femme parfaite que la Terre n’ait jamais porté. Leeloo est le cinquième élément, métaphorisation extrême de l’amour et tout ce qui fait la beauté de l’Homme. À la fois fragile et forte, Leeloo devient le plaidoyer suprême de son réalisateur, la catharsis absolue, celle qui ravivera à jamais ses envies de cinéma (tristesse infinie quand on sait que la belle Milla coule des jours heureux aux côtés de Paul W.S. Anderson, le papa de Mortal Kombat et Resident Evil à l’écran). Luc Besson se permet également de mêler prodigieusement les genres. Le Cinquième Élément est, à la fois, un film d’action, de science-fiction, une comédie et un drame. Tous les genres majeurs du cinéma s’y côtoient sans jamais empiéter les uns sur les autres. Preuve parfaite que le sujet est maîtrisé de bout en bout. Chacun s’y reconnaîtra dans le film et chacun retiendra un moment en particulier. Succès incontestable au box-office (plus de sept millions d’entrées en France), Le Cinquième Élément est le dernier véritable chef-d’œuvre de la filmographie de papa Besson. En dépit des agréables aventures d’Arthur et les Minimoys ou des excentricités délicieuses de Robert De Niro dans Malavita, Luc Besson n’a plus rien proposé d’aussi riche et travaillé (et certainement pas avec Lucy !!).

Le Cinquième Élément est un film riche, travaillé et intelligent. Chef d’œuvre de la filmographie de Luc Besson, le film ne prend pas une ride et a encore de très beaux jours devant lui.

Informations

Détails du Film Le Cinquième Elément (The Fifth Element)
Origine Etats Unis - France Signalétique Tous Publics
Catégorie Film Genre Aventure - Science - Fiction
Version Cinéma Durée 126 '
Sortie 07/05/1997 Reprise -
Réalisateur Luc Besson Compositeur Eric Serra
Casting Bruce Willis - Ian Holm - Gary Oldman - Milla Jovovich
Synopsis Égypte, 1914. Deux scientifiques découvrent l'existence, outre l'eau, l'air, la terre et le feu, d'un cinquième élément, le seul à pouvoir sauver le monde. Trois siècles plus tard, à New York, le président et son quartier général sont en alerte maximale à l'approche d'un gigantesque météorite incandescent qui va détruire la planète…

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Laissez un commentaire

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Dernières Critiques