Critique Le Bruit et la Fureur (The Sound and the Fury)

Le Bruit et la Fureur
Avec Le Bruit et la Fureur, Martin Ritt réalise une adaptation lyrique et fiévreuse du roman de William Faulkner, mise en scène dans un superbe Technicolor et portée par des acteurs formidables.

Verdict Note : Intéressant dans son ensemble. Intéressant dans son ensemble.

Par Alexandre Coudray

Critique du Film

''La vie […] c'est une histoire racontée par un idiot, pleine de bruit et de fureur et qui ne signifie rien.'' C'est de cette célèbre réplique de Macbeth que William Faulkner tire le titre de l'un de ses plus célèbres romans : Le Bruit et la Fureur. Une œuvre réputée difficilement adaptable (notamment pour la multiplicité de ses points de vue et de ses monologues intérieurs) mais dont l'histoire avait de quoi attirer Hollywood, friande de grandes sagas familiales. Alors que l'on attend d'en découvrir la version réalisée par James Franco, Rimini Éditions nous offre depuis le 17 novembre l'opportunité de découvrir en DVD et dans une version restaurée l'adaptation sortie en 1959 et réalisée par Martin Ritt.

Habitué des histoires familiales du Sud des États-Unis (il a déjà réalisé Les Feux de l'été d'après Faulkner avec Paul Newman et Orson Welles et réalisera plus tard l'excellent Le plus sauvage d'entre tous avec le même Newman), Martin Ritt s'attelle donc à mettre en images dans un Technicolor et un Cinemascope superbes l'adaptation du roman de William Faulkner effectuée par les scénaristes Irving Ravetch et Harriet Frank Jr. On y suit les Compson, autrefois riche et puissante famille de leur région qui est désormais ruinée et déchirée. Tombée dans la déchéance, elle n'est plus que l'ombre d'elle-même et seul Jason, pièce rapportée de la famille, s'acharne à redorer son nom. C'est pour cela qu'il est en conflit permanent avec sa fougueuse nièce Quentin en qui il voit l'avenir de la famille qu'il ne situe pas du côté d'Howard, alcoolique notoire, ni de Ben, attardé mental et encore moins du côté de Caddy, mère de Quentin ayant abandonné sa fille dès la naissance et revenant seulement maintenant auprès des siens, après avoir épuisé la foule de ses amants en même temps que sa jeunesse.

Avec Le Bruit et la Fureur, Martin Ritt réalise une adaptation lyrique et fiévreuse du roman de William Faulkner, mise en scène dans un superbe Technicolor et portée par des acteurs formidables.

Tous les ingrédients sont donc là pour faire du Bruit et de la Fureur une œuvre puissante et lyrique, à l'instar de films comme Autant en emporte le vent ou Duel au soleil. Martin Ritt, dont le sens de la mise en scène n'échappera à personne, n'a pas besoin de faire grand chose pour que l'on adhère à l'histoire. Les personnages sont très forts et les acteurs formidables, notamment Yul Brynner (avec des cheveux !) qui en impose dans son rôle d'oncle colérique et déterminé. Parvenant à se sortir des monologues composant le livre de Faulkner, le scénario dessine une intrigue et des personnages limpides que l'on suit très rapidement sans le moindre problème. Impossible de ne pas se passionner pour le sort de cette famille, mis en scène avec un souffle de cinéma disparu aujourd'hui et que l'on prend toujours plaisir à retrouver malgré ses petits défauts, notamment la crédibilité des échanges amoureux entre Quentin et le beau Charlie, frisant souvent le ridicule.

Ce qui n'est pas ridicule en revanche, c'est la puissance du film et de son récit, passionnant de bout en bout et terriblement crédible dans ses descriptions de l'être humain. Et pour mieux saisir l'ensemble du Bruit et de la Fureur, l'édition DVD est agrémentée d'une intervention de Frédérique Spill, maître de conférence en littérature américaine, pour mieux nous décrire Faulkner et cette œuvre si particulière.

Informations

Détails du Film Le Bruit et la Fureur (The Sound and the Fury)
Origine Etats Unis Signalétique Tous Publics
Catégorie Film Genre Drame
Version Cinéma Durée 110 '
Sortie 27/03/1959 Reprise -
Réalisateur Martin Ritt Compositeur Alex North
Casting Jack Warden - Stuart Whitman - Yul Brynner - Joanne Woodward - Margaret Leighton
Synopsis Les vies et passions des Compsons qui était autrefois une fière famille sudiste aujourd'hui ruinée sur les plans financier et émotionnel. Howard boit toute la journée, son frère Bengry est un enfant dans un corps d'adulte, sa sœur Caddy est revenue à la maison après être partie avec ses prétendants. Seul le cruel Jason au cœur dur comme la pierre, qui a repris le contrôle de la famille et Quentin, qui a été abandonné à la naissance par Caddy ont l'énergie nécessaire pour remettre la famille sur pieds.

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Laissez un commentaire

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Dernières Critiques