Critique Star Wars : Episode V - L'Empire contre-attaque (Star Wars : Episode V - The Empire Strikes Back)

Star Wars : Episode V - L'Empire contre-attaque
Star Wars, Episode 5 : l'Empire Contre-Attaque est une suite qui surpasse tous les épisodes. Irvin Kershner succède dignement à George Lucas et offre ce qui manquait à la saga : un vrai réalisateur !

Verdict Note : Exceptionnel ! Exceptionnel !

Par Anthony Verschueren

Critique du Film

Le succès retentissant d’Un Nouvel Espoir a poussé la 20th Century Fox à demander à George Lucas d’écrire une suite à son space opera. Ce dernier s’attelle rapidement à la tâche et co-signe, avec Lawrence Kasdan, le scénario de l’Empire Contre-Attaque. Mégalomane extrême, Lucas décide d’entièrement autofinancer le projet, en laissant uniquement le soin à la 20th Century Fox de distribuer le film. Seulement, il s’est vite rendu compte qu’il lui était impossible d’assumer la production et la réalisation à la fois. Il engage alors Irvin Kershner (Robocop 2) qui venait de rencontrer un succès notable avec son film Les Yeux de Laura Mars. L’Empire Contre-Attaque sort dans nos salles en 1980. Après la victoire de Luke et l’Alliance Rebelle sur l’Empire, ces derniers se cachent sur la planète Hoth. Luke et Han Solo se séparent après l’attaque de leur base menée par l’armée de l’Empire agissant sous les ordres de Dark Vador. Luke s’enfuit vers la planète Dagobah afin d’y trouver le maître Yoda, capable de lui enseigner la maîtrise de la Force. Pendant ce temps, Han Solo et ses amis tentent d’échapper à la chasse spatiale que leur mène l’Empire.

Star Wars, Episode 5 : l'Empire Contre-Attaque est une suite qui surpasse tous les épisodes.

George Lucas cède sa place à Kershner, et la différence se fait lourdement sentir. L’Empire Contre-Attaque est un chef d’œuvre maîtrisé de bout en bout. Non seulement le scénario de Lucas est toujours à la hauteur, mais la réalisation est limpide, riche, et possède une vraie personnalité. La revanche de l’Empire est trépidante. Episode mettant en avant le côté obscur de la Force, c’est aussi celui qui scellera définitivement le destin de ses héros. Luke apprendra les plus grosses révélations de la saga, Vador est plus machiavélique que jamais et est lourdement appuyé par son thème devenu mythique. On en revient, une fois encore, à la sublime musique composée par John Williams. Les thèmes du film se densifient. Les cordes des instruments sont mises à rude épreuve. L’Empire est déchaîné et compte bien se venger de l’humiliation qu’il a subie lors de l’opus précédent. Une vengeance en bonne et due forme, le spectateur n’y verra que du feu. Le destin des héros est compromis. A contrario de l’opus précédent, la fin est bien plus ouverte. Conclusion quelque peu pessimiste, l’Empire remporte la victoire au moment du générique de fin. Et il faut bien avouer une chose : dès lors que le mal l’emporte, l’aventure n’en devient que plus exaltante. Voilà ce qui rend l’Empire Contre-Attaque tellement parfait, c’est une vraie vengeance, pas juste un motif à une suite quelconque pour surfer sur le succès du grand frère.

Irvin Kershner succède dignement à George Lucas et offre ce qui manquait à la saga : un vrai réalisateur !

Nous le soulevions plus haut, mais la réalisation de Kershner est réellement à pointer du doigt. Il a vécu la folie Star Wars lors de la sortie de l’épisode précédent, il connaît le potentiel de l’univers créé par Lucas, il n’en ressort que le meilleur. Kershner procède à une réalisation quasiment fanatique si bien qu’il magnifie l’ambiance de ce dernier. Il suffit d’analyser l’affrontement entre Luke et Vador en fin de métrage pour en apercevoir toute la substantifique moelle. La lumière est sublime, le duel est trépidant et la musique accompagne à merveille chacun des coups de sabre. Point d’orgue de toute la saga réuni, il y a fort à parier que cette séquence demeure la plus citée par les fans comme la plus culte. Et malgré la tension palpable engendrée par ce combat, Kershner trouve le moyen de nous fait rire en l’entrecoupant des délicieuses répliques de C3PO alors en très mauvaise posture ! D’ailleurs, l’humour reste un point d’ancrage extrêmement important de l’épisode. Même si nous avons affaire aux heures les plus sombres de nos héros, c’est franchement appréciable de nous retrouver avec des personnages comme Chewbacca, Han Solo ou même Yoda qui arrivent à nous faire sourire. C’est ce qui destine le film à toute la famille : il y a des sujets graves qui se jouent à l’écran, mais ils sont traités de manière légère afin d’en amuser les plus jeunes, c’est le credo de la saga Star Wars !

Star Wars, Episode 5 : l'Empire Contre-Attaque est une suite qui surpasse tous les épisodes. Nous assistons, époustouflés, à la dominance d’un méchant iconique par la posture qu’il impose et le thème qui l’accompagne. Irvin Kershner succède dignement à George Lucas et offre ce qui manquait à la saga : un vrai réalisateur ! L’Empire Contre-Attaque demeure, probablement, l’une des meilleures revanches cinématographiques jamais tournées.

Informations

Détails du Film Star Wars : Episode V - L'Empire contre-attaque (Star Wars : Episode V - The Empire Strikes Back)
Origine Etats Unis Signalétique Tous Publics
Catégorie Film Genre Science - Fiction
Version Longue Durée 127 '
Sortie 20/08/1980 Reprise -
Réalisateur Irvin Kershner Compositeur John Williams
Casting Mark Hamill - Carrie Fisher - Harrison Ford - Billy Dee Williams - Julian Glover - Frank Oz - Peter Mayhew - Anthony Daniels - Kenny Baker - David Prowse
Synopsis Malgré la destruction de l’Étoile Noire, l'Empire maintient son emprise sur la galaxie, et poursuit sans relâche sa lutte contre l'Alliance rebelle. Basés sur la planète glacée de Hoth, les rebelles essuient un assaut des troupes impériales. Parvenus à s'échapper, la princesse Leia, Han Solo, Chewbacca et C-3P0 se dirigent vers Bespin, la cité des nuages gouvernée par Lando Calrissian, ancien compagnon de Han. Suivant les instructions d'Obi-Wan Kenobi, Luke Skywalker se rend quant à lui vers le système de Dagobah, planète marécageuse où il doit recevoir l'enseignement du dernier maître Jedi, Yoda. Apprenant l'arrestation de ses compagnons par les stormtroopers de Dark Vador après la trahison de Lando, Luke décide d'interrompre son entraînement pour porter secours à ses amis et affronter le sombre seigneur Sith...

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Laissez un commentaire

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Dernières Critiques