Critique Star Wars : Episode I - La Menace Fantôme (Star Wars : Episode I - The Phantom Menace)

Star Wars : Episode I - La Menace Fantôme
Star Wars, Episode 1 : La Menace Fantôme est une belle entrée en matière pour les néophytes de l’univers.

Verdict Note : Intéressant dans son ensemble. Intéressant dans son ensemble.

Par Anthony Verschueren

Critique du Film

1999, la planète entière est en ébullition. Après 22 ans d’absence derrière les caméras, George Lucas revient aux sources de la saga mythique qu’il a créée en 1977. Sorti seize ans après Le Retour du Jedi, La Menace Fantôme suscitait une attente aussi prépondérante que celle vécue actuellement par tous les fanboys à l’idée de mettre la main sur le nouvel épisode à venir. George Lucas proposait alors une préquelle de grande envergure puisqu’il décidait d’offrir non pas un film, mais toute une nouvelle trilogie (appelée prélogie par les fans) qui étofferait de fond en comble l’univers spécifique à Star Wars. Bienvenue dans une galaxie lointaine, très lointaine. Le chevalier jedi, Qui-Gon Jinn, et son apprenti, Obi-Wan Kenobi, escortent et protègent la reine Amidala en plein voyage de la planète Naboo à la planète Coruscant et dans l’espoir de trouver une issue pacifique quant à un différend commercial interplanétaire. Dans leur périple, ils croiseront la route du jeune Anakin Skywalker, esclave de la planète Tatooine, dans lequel Qui-Gon descelle une forte prédisposition à la force jedi.

La Menace Fantôme est un space opera prodigieux et haut en couleur permettant de faire connaissance de la meilleure manière possible avec l’univers bien particulier de Star Wars.

S’il y a bien une qualité indéniable qu’on ne peut pas enlever à George Lucas c’est sa capacité à savoir créer un univers riche et complet. (Re)voir La Menace Fantôme sans tenir compte de la première trilogie et prendre le film pour ce qu’il est permet de se rendre compte à quel point tous les détails ont été minutieusement pensés. La Menace Fantôme nous envoie les codes de sa mythologie d’une manière tellement naturelle qu’il est facile de s’accaparer le film, ce qui permet aux spectateurs de très vite les assimiler afin d’en apprécier pleinement la substance. Fort d’un casting charismatique, La Menace Fantôme possède des atouts imparables afin de charmer au mieux son audience. Profitons-en pour enterrer le fameux problème Jar Jar Binks. Si le gimmick comique du personnage a vraiment tendance à devenir très vite lourdingue, son inutilité s’explique dans le fait qu’il n’a pas lieu d’être. En effet, les comiques de l’histoire étant déjà présent au travers les personnages de R2D2 et C3PO, il n’y avait aucunement besoin d’en rajouter avec un individu aussi bête que son langage agace (Tissa comprendre ce que missa vouloir dire ?). Quoi qu’il en soit, le film est témoin de prouesses techniques impressionnantes pour l’époque de sa sortie (notamment dans le fait de faire se côtoyer des acteurs avec des personnages en image de synthèses). La Menace Fantôme est un space opera prodigieux et haut en couleur permettant de faire connaissance de la meilleure manière possible avec l’univers bien particulier de Star Wars.

La Menace Fantôme possède, sans doute possible, la meilleure bande originale de tous les temps.

Mais trêve d’éloges, car tout n’est pas bien vert sur la pelouse de tonton George. En effet, si le bougre sait écrire, c’est incontestable, il est un bien piètre metteur en scène. S’il a de la suite dans les idées lorsqu’il s’agit de filmer des séquences d’action, George Lucas se révèle un tantinet faiblard dans le découpage de ses scènes annexes. Les dialogues ne sont pas mis en valeur d’une très belle manière, les mouvements de caméra sont parfois hasardeux, et il n’y a pas de véritable mise en valeur des acteurs lorsqu’ils échangent. Le tout donnant cet aspect quelque peu vieillot, un poil trop académique, au beau milieu d’un univers magnifiquement pensé ça a de quoi faire tache. Et c’est franchement frustrant, d’autant plus que, comme dit plus haut, Lucas fait rêver lors des moments épiques. On repensera à la superbe course de vaisseaux sur Tatooine qui, même si elle souffre de l’aspect vieillissant de ses effets spéciaux, demeure extrêmement spectaculaire. À retenir également la bataille finale, mise en parallèle avec l’affrontement des jedi contre Dark Maul. Mais ces scènes n’auraient pas la même saveur sans le superbe score composé par John Williams. Ce dernier nous livre probablement la meilleure bande originale de tous les épisodes réunis. D’une beauté ahurissante, les notes délicates et enjouées du compositeur enveloppent de mille feux la bobine de Lucas. On trépigne de joie sur notre siège, totalement bercé et habité par la succulente musique de ce dernier. Quel pied total ! La Menace Fantôme possède, sans doute possible, la meilleure bande originale de tous les temps. Vos oreilles jouiront de bonheur !

Star Wars, Episode 1 : La Menace Fantôme est une belle entrée en matière pour les néophytes de l’univers. S’il a été un échec critique à sa sortie, force est de constater que ce premier épisode est très loin d’être mauvais. On en prend clairement plein les mirettes tant les scènes d’action se révèlent épiques. En revanche, le manque de parti pris artistique de la part de George Lucas au poste de réalisateur ne permet pas d’élever cet épisode au rang d’excellence. La Menace Fantôme n'est qu'une belle mise en bouche qui met fièrement en appétit pour la suite des aventures de nos jedi préférés.

Informations

Détails du Film Star Wars : Episode I - La Menace Fantôme (Star Wars : Episode I - The Phantom Menace)
Origine Etats Unis Signalétique Tous Publics
Catégorie Film Genre Science - Fiction
Version Longue Durée 136 '
Sortie 13/10/1999 Reprise -
Réalisateur George Lucas Compositeur John Williams
Casting Liam Neeson - Ewan McGregor - Natalie Portman - Jake Lloyd
Synopsis Il y a bien longtemps, dans une galaxie très lointaine... La République connaît de nombreux tourments : la corruption fait vaciller ses bases, le Sénat s'embourbe dans des discussions politiques sans fin et de nombreux pouvoirs dissidents commencent à émerger, annonçant la chute d'un système autrefois paisible. Puissante et intouchable, la Fédération du Commerce impose par la force la taxation des routes commerciales. Refusant de céder, la pacifique planète Naboo, dirigée par la jeune Reine Amidala, subit un blocus militaire de la Fédération. Dépêchés par le Sénat pour régler cette affaire, les chevaliers Jedi Qui-Gon Jinn et Obi-Wan Kenobi découvrent qu'une véritable offensive de la Fédération est imminente. Libérant la Reine et ses proches, ils quittent la planète mais doivent se poser sur Tatooine pour réparer leur vaisseau...

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Laissez un commentaire
Commentaires sur " Star Wars : Episode I - La Menace Fantôme "
  • Terminator88470

    Terminator88470 le 08/11/2015 à 10:31

    Très bonne critique Antho ! Je suis du même avis que toi, ça faisait TRÈS longtemps que je n'avais plus revu ce film, et j'ai vraiment adoré lors de mon visionnage récent ! Pour moi c'est le meilleur épisode de la prélogie, car le II est assez wtf et même presque sans intérêt et le III malgré que souvent considéré comme le meilleur et le plus épique, est assez ennuyeux pour ma part, malgré la partie finale vraiment jouissive, qui excite au plus haut point ! Bref, une excellente saga !

  • Tonyo

    Tonyo le 08/11/2015 à 13:37

    Merci monsieur Terminator88470 :)

    Rendez-vous dimanche prochain pour la suite des critiques ;)

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Dernières Critiques