Critique Deux Nigauds Contre Frankenstein (Abbott & Costello Meet Frankenstein)

Deux Nigauds Contre Frankenstein
Deux Nigauds Contre Frankenstein est un film à l’humour débridé propre au duo Abbott & Costello. Deux Nigauds Contre Frankenstein est une curiosité vraiment recommandable.

Verdict Note : Intéressant dans son ensemble. Intéressant dans son ensemble.

Par Anthony Verschueren

Critique du Film

Dernière aventure de Frankenstein chez Universal, Deux Nigauds Contre Frankenstein propose une idée de cross-over au-delà du festival de monstres auquel nous avions été habitués les épisodes d’avant. En effet, le film décide de mixer les genres en mettant en corrélation un duo comique célèbre de l’époque (Abbott & Costello) avec l’épouvante générée par la série des monstres de chez Universal. Réalisé par Charles T. Barton, un des réalisateurs fétiche du fameux duo, Deux Nigauds Contre Frankenstein nous emmène aux côtés du loup-garou qui met en garde deux déchargeurs de bagages contre une livraison qu’ils sont censés faire. En effet, les deux caisses qu’ils doivent livrer renfermeraient les dépouilles de Dracula et de la créature de Frankenstein. C’était sans compter sur la négligence des deux employés qui vont devoir lutter contre un Dracula déterminé à ressusciter le monstre de Frankenstein.

Deux Nigauds Contre Frankenstein est un film à l’humour débridé propre au duo Abbott & Costello.

Bela Lugosi et Lon Chaney Jr. face à Abbott & Costello : en voilà un programme bien réjouissant. Car oui, en dépit de se retrouver dans une nouvelle aventure titrée à la gloire du fameux monstre vert, Deux Nigauds Contre Frankenstein tient nettement plus sa place dans la série des Dracula. On ne dénotera qu’un temps de présence infime de la part du colosse. L’intérêt qu’il y aura à se retrouver devant ce film proviendra essentiellement de l’affrontement entre Dracula et nos deux trublions de service. Et question cocasserie, le film en offre pour notre argent. Avec un sens de l’absurde qui ne fera pas mouche à chaque fois, Abbott & Costello déteignent à merveille au sein de l’univers gothique des monstres de chez Universal. On ne pourra s’empêcher, à une échelle moindre, de repenser au navet bien de chez nous, Les Charlots Contre Dracula. L’exercice étant significativement le même, à savoir mettre à mal toute notion de peur en la tournant au ridicule, il y a surtout une certaine salvation qui se dégage de la démarche. Le comte, papa des créatures de la nuit, en prendra clairement pour son grade. Bela Lugosi s’en donne à cœur joie à rentrer dans le burlesque de ses camarades de jeu. Sans pour autant dénigrer son image effrayante, Lugosi s’assure une aura toujours aussi classieuse.

Deux Nigauds Contre Frankenstein est une curiosité vraiment recommandable.

On sera surtout surpris de rire franchement de certaines situations. Quand bien même le burlesque de quelques séquences ne fonctionne plus aujourd’hui, on restera époustouflé devant le talent comique de Lou Costello. Ce dernier est beaucoup plus mis en avant que son acolyte. Toutes les péripéties délicieuses le mettent en lumière. Ce dernier fait don d’une répartie ahurissante, pas toujours très fine on vous l’accorde, qui permettra, surtout aux plus jeunes, de rire devant l’effroi que devrait susciter Dracula et sa bande de montres. Il y a fort à parier que le film de Fred Dekker, The Monster Squad, s’est allégrement inspiré de Deux Nigauds Contre Frankenstein. À une échelle bien plus grande, le film nous demande d’annihiler toutes nos peurs et de rire en toute circonstance. D’ailleurs, ceci fonctionnera avec la fin abrupte qu’il se paie. En effet, une fois le problème résolu, nos deux héros s’empressent de s’enfuir, laissant les soucis du quotidien derrière eux. On se surprendra d’être assaillis par un cliffhanger final relativement étonnant pour nous laisser sur une note appréciable en fin de lecture. Il manquera peut-être une pointe de slapstick pour rendre le tout vraiment appréciable. En effet, Deux Nigauds Contre Frankenstein reste un poil trop en surface de ses situations et ne rentre jamais dans l’envie de « maltraiter » ses héros, là où un duo comme Laurel & Hardy n’aurait pas hésité à envoyer pleinement la sauce !

Deux Nigauds Contre Frankenstein est un film à l’humour débridé propre au duo Abbott & Costello. Quel dommage que la créature de Frankenstein soit si effacée. Fort heureusement, il nous reste Bela Lugosi qui nous sert un numéro grandiloquent à la hauteur de son talent macabre. Deux Nigauds Contre Frankenstein est une curiosité vraiment recommandable.

Informations

Détails du Film Deux Nigauds Contre Frankenstein (Abbott & Costello Meet Frankenstein)
Origine Etats Unis Signalétique Tous Publics
Catégorie Film Genre Comédie - Horreur - Epouvante
Version Cinéma Durée 83 '
Sortie 24/11/1949 Reprise -
Réalisateur Charles Barton Compositeur Frank Skinner
Casting Bela Lugosi - Lon Chaney Jr. - Glenn Strange - Bud Abbott - Lou Costello
Synopsis Chick Young et Wilbur Grey qui travaillent comme transporteurs se retrouvent avec une bien curieuse livraison : les restes de Dracula et Frankenstein destinés à un musée des horreurs. Mais les problèmes commencent lorsque le vampire se réveille et emporte avec lui le corps du monstre, bien décidé à le ressusciter.

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Laissez un commentaire

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Dernières Critiques