Critique Rocky IV

Rocky IV
Rocky 4 de Sylvester Stallone est le dernier grand succès public de la saga et s'insuffle un rythme nerveux et rapide ne laissant pas au spectateur le temps de s’ennuyer.

Verdict Note : Un très bon moment en perspective. Un très bon moment en perspective.

Par Anthony Verschueren

Critique du Film

Quand Rambo rempile pour sa suite, Rocky suit. 1985 voit encore une fois Stallone flamber les toiles des salles obscures avec deux films au discours manichéen extrêmement similaire (ces deux films étant considéré par beaucoup comme les meilleurs des deux sagas). Rocky 4 s’inscrit directement dans la lignée du film précédent privilégiant l’action au drame.

S’il avait révélé Mr. T. dans L’œil du Tigre, ici c’est au tour de Dolph Lundgren d’exploser aux yeux du monde. L’immense suédois campe l’ennemi le plus coriace de tous les épisodes et aussi le plus effrayant. Il est froid, presque muet, hargneux, violent, sans pitié. Il représente à lui seul le regard des Etats-Unis envers l’union Soviétique en période de Guerre Froide sous la politique Reagan. La double lecture fait de ce film l’épisode le plus apprécié par les fans.

Malgré un fond social plus qu’apparent, l’action garde sa place première dans le film.

Malgré un fond social plus qu’apparent, l’action garde sa place première dans le film. Le montage est nettement rythmé par une bande originale rock jouant sur les états d’âmes du héros. L’utilisation de synthé dans les morceaux composés pour le film lui donne un point d’ancrage dans son époque vraiment marquant. Témoin d’un renouveau à l’époque New Wave, Rocky 4 tente de reconstruire un mythe qui essaie tant bien que mal de ne pas se mordre la queue. Le procédé reste foncièrement le même que le précédent : Rocky va, une fois de plus, faire face à la perte d’un de ses proches pour se rappeler la condition animale qui ne cesse de l’habiter. L’argent le détruit, il est voué à mourir s’il reste enfermé dans le luxe. C’est un discours quelque peu pessimiste mais rappelez-vous bien que Rocky n’a besoin de rien d’autre que le soutien de ses proches.

Rocky ressent l'envie de faire le vide. Sa préparation physique en Russie est une thérapie d’entretien de la rage au milieu du plus hostile des adversaires : la nature. Preuve d’une implication sans faille de la part de Sylvester Stallone, il impose une musculature impressionnante en fin de film, à l’image de l’entraînement de titan qu’il s’inflige dans le métrage. Avec une durée similaire à Rocky 3, le film insuffle un rythme nerveux et rapide ne laissant pas au spectateur le temps de s’ennuyer.

Le discours final de Rocky est remplit de bons sentiments. Il fait encore parler aujourd’hui puisqu’il est difficile de savoir s’il est la voix du personnage ou la voix de Stallone. Preuve plus qu’indéniable des talents de scénariste du monsieur qui prouve qu’il n’est pas que l'image du simplet bourrin que les médias s’amusent à lui coller. Peut-être sommes-nous trop conciliant ? Naïf ? Rocky 4 est sans aucun doute l’un des films que nous ayons le plus vu depuis notre enfance. Est-ce que le nombre astronomique de visionnage que nous nous sommes infligé nous empêche d’être objectif sur le sujet ?

Rocky 4 est le dernier grand succès public de la saga. La réputation de film d’action que la série s’est construite au cours des années 80 a faussé l’image première de l’histoire de base du personnage, ce qui explique l’intérêt amoindri que susciteront les deux films suivant. 

Informations

Détails du Film Rocky IV
Origine Etats Unis Signalétique Tous Publics
Catégorie Film Genre Action
Version Cinéma Durée 91 '
Sortie 22/01/1986 Reprise -
Réalisateur Sylvester Stallone Compositeur Various Artists - Bill Conti
Casting Sylvester Stallone - Dolph Lundgren - Carl Weathers - Talia Shire
Synopsis Apollo Creed, ancien adversaire et dorénavant ami de Rocky Balboa, est tué sur le ring par le boxeur russe Ivan Drago. Se reprochant de n'avoir pu sauver son camarade à temps, Rocky va demander un combat contre Ivan Drago afin de le venger. Une confrontation qui se déroulera sur le sol russe.

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Laissez un commentaire

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Dernières Critiques