Critique Les Seigneurs

Les Seigneurs
Sûrement la grosse comédie de cette rentrée, on ne peut passé à coté des Seigneurs. Réunissant un casting quatre étoiles avec José Garcia en chef d'orchestre, est-elle la comédie qui nous mettra du baume au cœur dans cette période de reprise...

Verdict Note : A louper sans aucun regret. A louper sans aucun regret.

Par Mathieu Le Berre

Critique du Film

Sûrement la grosse comédie de cette rentrée, on ne peut passé à coté des Seigneurs. Réunissant un casting quatre étoiles avec José Garcia en chef d'orchestre, est-elle la comédie qui nous mettra du beaume au cœur dans cette période de reprise du travail et où le soleil nous quitte pour laisser la place aux nuages ?

 

Et bien, mi figue-mi raisin. Les seigneurs est une comédie calibré pour fonctionner, là est le soucis. Car rien n'est laisser au hasard, tout est écrit à la moindre lettre, laissant la sincérité et l'émotion au placard. Une comédie fonctionne généralement sur l'alchimie du rire et de l'émotion. Sauf qu'avec Les seigneurs, le rire a primé, nous privant de toute empathie et d'émotions fortes envers les personnages. Ce qui faisait la force d'Intouchable (on n'est vraiment pas dans le même registre, mais une comédie reste une comédie) était cette formule de nous émouvoir tout en nous faisant hurler de rire. Là que nenni !

Enfin de compte, on s 'aperçoit une nouvelle fois qu'en ayant vu la bande annonce, on a vu le film. Il n'y a sincèrement aucune surprise de la part d'Olivier Dahan, qui donne plus cette impression de torcher une commande et de diriger une bande de comique bien installé dans leurs rôles spécifiques. Car au rayon cabotinages des acteurs, ici on attend le paroxysme ! Malgré tout le respect qu'on a pour ces gais lurons, on atteint quand même le pompon suprême. Omar fait du Omar, Gad Elmaleh n'en parlons pas, quand a Dubosc, il va falloir qu'il arrête de faire du cinéma un moment car il y en ras la casquette de ce prototype de rôle beauf, ringard continuel. Un bon recyclage s'impose rapidement, très rapidement.

Niveau football, rien d'extravagant non plus. Les scènes sont d'une pauvreté ahurissante, on sent jamais cette ferveur d'avoir la volonté, pour une fois, de vouloir bien filmé ce sport. Il ne faut surtout pas faire dans la publicité (seul endroit où le sport est bien filmé!), mais dans le style parodique il font fort. Rien n'est cadré correctement, la caméra se baladant continuellement à filmer des pieds, un ballon, mais rien de concret au final, qui pourrait ressembler à du football.

Les seigneurs ne sent pas la ferveur accompagnant un film fait avec soin et envie. Chaque images, chaque dialogues sent le calibrage télévisuel. Le film est construit pour fonctionner, rapporter de l'argent et faire des entrées, pour ensuite rassemblé tout ce petit monde devant la TV le mardi soir de sa diffusion inédite sur TF1.

Le cinéma, c'est pas cela. C'est des émotions, des personnages forts et cette sensation d'un film fait avec amour. On est loin du résultat avec Les seigneurs.

 

Informations

Détails du Film Les Seigneurs
Origine France Signalétique Tous Publics
Catégorie Film Genre Comédie
Version Cinéma Durée 97 '
Sortie 29/09/2012 Reprise -
Réalisateur Olivier Dahan Compositeur Guillaume Roussel
Casting Gad Elmaleh - Franck Dubosc - Omar Sy - José Garcia - Joey Starr - Frédérique Bel - Jean-Pierre Marielle - Clémentine Baert
Synopsis Patrick Orbéra, la cinquantaine, est une ancienne gloire du football qui a totalement raté sa reconversion. Sans emploi, alcoolique et ruiné, il n’a même plus le droit de voir sa fille Laura. Contraint par un juge de retrouver un emploi stable, il n’a d’autre choix que de partir sur une petite île bretonne, pour entraîner l’équipe de foot locale. Si ils gagnent les 3 prochains matchs, ils réuniront assez d’argent pour sauver la conserverie de l’île, placée en redressement judiciaire, et qui emploie la moitié des habitants. Patrick Orbéra est immédiatement confronté à un obstacle majeur : transformer des pêcheurs en footballeurs quasi-professionnels. Il décide alors de faire appel à ses anciens coéquipiers pour l’aider à hisser le petit club breton parmi les grands…

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Laissez un commentaire

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Dernières Critiques