Critique Les Cowboys

Les Cowboys
Évitant habilement les clichés, Les Cowboys est un drame poignant et intelligent, sortant des sentiers battus et délivrant une histoire très humaniste.

Verdict Note : Intéressant dans son ensemble. Intéressant dans son ensemble.

Par Alexandre Coudray

Critique du Film

Co-scénariste de Jacques Audiard depuis Un prophète, Thomas Bidegain a décidé de se lancer dans la réalisation avec Les Cowboys, un drame surprenant qui joue sur des notes familières mais qui surprend par l'approche de son récit. L'histoire du film est simple : lors d'un rassemblement de country dans l'est de la France, la jeune Kelly, 16 ans, disparaît. Apparemment elle est partie avec Ahmed et se serait convertie à l'Islam. Nous sommes en 1994, bien avant que les attentats du 11 septembre 2001 ne diabolisent les musulmans.

Les Cowboys se concentre donc sur Alain, le père de Kelly (François Damiens, décidément très bon quel que soit son registre) qui entreprend de retrouver sa fille. Les années passent et il est désormais accompagné dans sa quête de son fils, Georges, surnommé Kid. Et alors que l'on sent où l'histoire va nous amener, elle bascule, abandonnant le père pour se centrer sur le fils. Et c'est ainsi que le film est construit. Chaque fois que le scénario donne l'impression d'être prévisible, il sort de sa zone de confort et surprend. Pour mieux renforcer cette impression, il manie l'ellipse à tour de bras et lance ses personnages dans une quête qui semble de plus en plus abstraite tant elle dure depuis longtemps.

Evitant habilement les clichés, Les Cowboys est un drame poignant et intelligent, sortant des sentiers battus et délivrant une histoire très humaniste.

Si Thomas Bidegain n'est pas aussi habile que Jacques Audiard en tant que metteur en scène, il va sans dire que ses collaborations avec le cinéaste se sentent à travers son scénario, évitant les clichés pouvant être véhiculés par son récit. On se retrouve donc face à un drame raconté par de trop brèves séquences pour être entièrement poignant mais qui conserve néanmoins une certaine force, sachant emmener le spectateur loin des sentiers battus du genre, évitant les séquences pièges liées à la quête d'un père à la recherche de sa fille et à la question islamique, la conversion de Kelly n'étant d'ailleurs jamais expliquée.

Grâce à son casting de gueules (François Damiens, Finnegan Olfield qui partage certains traits physiques étonnants avec Norman Thavaud ou encore John C. Reilly) et à un sens de la narration étirée assez fin, Les Cowboys se révèle être une belle surprise, drame subtil qui saura séduire sur toute sa longueur et rester pertinent de bout en bout, allant même jusqu'à surprendre dans son dénouement.

Informations

Détails du Film Les Cowboys
Origine France Signalétique Tous Publics
Catégorie Film Genre Drame
Version Cinéma Durée 114 '
Sortie 25/11/2015 Reprise -
Réalisateur Thomas Bidegain Compositeur Raphaël Haroche
Casting François Damiens - John C. Reilly - Finnegan Oldfield - Agathe Dronne - Ellora Torchia
Synopsis Une grande prairie, un rassemblement country western quelque part dans l’est de la France. Alain est l’un des piliers de cette communauté. Il danse avec Kelly, sa fille de 16 ans sous l’oeil attendri de sa femme et de leur jeune fils Kid. Mais ce jour là Kelly disparaît. La vie de la famille s’effondre. Alain n’aura alors de cesse que de chercher sa fille, au prix de l’amour des siens et de tout ce qu’il possédait. Le voilà projeté dans le fracas du monde. Un monde en plein bouleversement où son seul soutien sera désormais Kid, son fils, qui lui a sacrifié sa jeunesse, et qu’il traîne avec lui dans cette quête sans fin.

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Laissez un commentaire

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Dernières Critiques