Critique Agents très spéciaux - Code U.N.C.L.E (The Man From U.N.C.L.E.)

Agents très spéciaux - Code U.N.C.L.E
Un film d'espionnage au côté rétro qui se la joue cool et décontracté, reposant surtout sur l'énergie de sa mise en scène et le charme de ses acteurs.

Verdict Note : Intéressant dans son ensemble. Intéressant dans son ensemble.

Par Alexandre Coudray

Critique du Film

Cela fait 4 ans et un deuxième opus de Sherlock Holmes en demi-teinte que l'on n'avait plus de nouvelles de Guy Ritchie. Alors qu'on attend sa version de la légende du roi Arthur, le voilà qui adapte une série des années 60 où Robert Vaughn et David McCallum se donnaient la réplique. Place désormais à deux beaux gosses dont la carrière peinent à franchement décoller au cinéma : Henry Cavill et Armie Hammer. Le premier, s'il incarne très bien Superman dans Man of Steel, n'a pas su placer sa belle gueule et son charisme dans les bons films et on peut en dire autant du second, surtout révélé pour son rôle des jumeaux Winklevoss dans The Social Network mais échaudé par l'échec de Lone Ranger, naissance d'un héros. Les deux acteurs, presque interchangeables, se retrouvent donc en pleine Guerre Froide sur la piste d'un éminent scientifique allemand travaillant pour une organisation criminelle sur la création d'une super bombe atomique.

Un film d'espionnage au côté rétro qui se la joue cool et décontracté, reposant surtout sur l'énergie de sa mise en scène et le charme de ses acteurs.

D'un côté, nous avons donc Napoleon Solo (Henry Cavill), agent secret américain à la James Bond, charmeur, sûr de lui et très élégant. De l'autre, l'agent Illya Kouriakine (Armie Hammer), russe au passé chargé et au caractère bien trempé. Frôlant la caricature, la caractérisation des personnages et l'interprétation qu'en font leurs acteurs (Hammer forçant totalement sur l'accent russe) font très vite craindre le pire et il faudra une bonne demi-heure pour les accepter tels qu'ils sont et laisser leurs interprètes leur donner corps de manière convaincante. Car, à trop jouer sur son côté rétro et léger, Agents très spéciaux – Code U.N.C.L.E se prend difficilement au sérieux, même lorsqu'il tente de ne pas l'être. Il faudra bien toute l'habileté de Guy Ritchie et le charme de ses interprètes (venant surtout de la belle Alicia Vikander) pour donner un peu plus de conviction à l'ensemble.

Malgré un scénario faiblard reposant sur les clichés, la vanne facile et prenant le spectateur pour un idiot (ces flash-back nous remontrant les actions faites par les personnages pour que l'on comprenne bien ce qui se passe), le film finit par opérer de son charme. Outre l'énergie de la mise en scène, la reconstitution des années 60 et les judicieux choix de musiques composant la bande originale, Agents très spéciaux finit par devenir cool à force de clamer haut et fort qu'il l'est. Effet rare dans les films mais qui fonctionne tout à fait ici, les acteurs mettant toute la conviction du monde dans leur interprétation. On se trouve donc devant un film d'espionnage fun et décontracté, à peu près tous les critères d'un film de Guy Ritchie qui retrouve ici l'énergie un peu rétro qui avait su faire le succès du premier opus de Sherlock Holmes. Pas de quoi fouetter un chat mais en tout cas suffisant pour s'amuser.

Informations

Détails du Film Agents très spéciaux - Code U.N.C.L.E (The Man From U.N.C.L.E.)
Origine Etats Unis Signalétique Tous Publics
Catégorie Film Genre Aventure - Comédie - Espionnage
Version Cinéma Durée 117 '
Sortie 19/08/2015 Reprise -
Réalisateur Guy Ritchie Compositeur Daniel Pemberton
Casting Armie Hammer - Jared Harris - Henry Cavill - Hugh Grant - Alicia Vikander - Elizabeth Debicki
Synopsis Situé au début des années 60, en pleine guerre froide, The Man From U.N.C.L.E. s'attache au parcours de l'agent de la CIA Solo et à l'agent du KGB Kuryakin. Contraints de laisser de côté leur antagonisme ancestral, les deux hommes s'engagent dans une mission conjointe : mettre hors d'état de nuire une organisation criminelle internationale déterminée à ébranler le fragile équilibre mondial, en favorisant la prolifération des armes et de la technologie nucléaires. Pour l'heure, Solo et Kuryakin n'ont qu'une piste : le contact de la fille d'un scientifique allemand porté disparu, le seul à même d'infiltrer l'organisation criminelle. Ils se lancent dans une course contre la montre pour retrouver sa trace et empêcher un cataclysme planétaire.

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Laissez un commentaire

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Dernières Critiques