Critique Rocky

Rocky
Rocky de John G. Avildsen n'est pas un film de boxe mais plutôt une véritable métaphore de l’homme prêt à tout pour s’en sortir dans la vie et vivre au maximum la fameuse American Way of Life.

Verdict Note : Exceptionnel ! Exceptionnel !

Par Anthony Verschueren

Critique du Film

Vous avez aimé. Vous avez détesté. Quelque soit le jugement que vous puissiez avoir sur ce film, il est impossible de ne pas connaître. Rocky fait parti de ces monuments de l’histoire du cinéma qu’on juge vraiment à tord et c’est pourquoi le grand patron du site nous a demandé de redonner les lettres de noblesses au film de John G. Avildsen.

Rocky n’est pas un film de boxe !

Contrairement à ce que la plupart des gens pensent : Rocky n’est pas un film de boxe ! C’est un film sur un boxeur désireux de vivre le rêve américain. D’ailleurs, si l’on s’amusait à chipoter, il y a fort à parier qu’on trouverait peut être une demi-heure de scènes de combats sur les deux heures que compte le film. D’un point de vue technique, Rocky transpire une atmosphère crade suintant la douleur, la souffrance et la haine. Nous voilà embarqué dans les quartiers pauvres de Philadelphie afin de faire connaissance avec un homme simplet qui nourrit l’espoir d’être accepté et aimé malgré ses lacunes tant sur le point physique que psychique. Intellectuellement pauvre, il ne subsiste qu’en acceptant de passer des messages pour le mafieux local. Contrairement aux idées reçues, il ne se libérera pas par la boxe mais par Adrian, l’amour de sa vie.

Et oui, Rocky c’est une histoire d’amour.

Et oui, Rocky c’est une histoire d’amour. Il dépeint à sa manière la métaphore du désir de tout américain moyen à vouloir vivre la fameuse American Way of Life : une vie de famille rangée, un homme qui gagne bien sa vie pour subvenir aux besoins de sa tribu, des enfants… C’est vraiment le thème central inhérent de cette saga qu’on pourrait sous titrer ainsi : gloire et revers du rêve américain.

On ne parle plus de film Rocky mais de mythe par bien des aspects. Il est nominé dix fois aux oscars l’année de sa sortie et vient en greffer trois à son palmarès dont celui du meilleur film. Il voit certaines de ses répliques figurer au top 100 des meilleures répliques du cinéma américain selon l’American Film Institute. La même institution le classe également numéro sept sur les cents meilleurs héros et méchants. Bill Conti, le compositeur, n’a pas reçu la fameuse statuette dorée mais nous gratifie d’une musique intemporelle et intergénérationnelle. Qui ne connaît pas le thème de Rocky ? Autant de gloire et de succès qui prouvent que ce film mythique ne peut, ne doit pas, être considéré à la légère et comme une simple déferlante de bourre-pifs.

Malgré les idées élaborées au cours de cette critique, nous ne négligeons pas pour autant l’aspect animal du film. Les scènes de boxe révèlent une réelle implication chez les acteurs (d’ailleurs quelques accidents surviendront tout le long des six films que renferme la saga) qui n’hésitent pas à mouiller le short afin de rendre le spectacle le plus crédible possible. Véritable métaphore de l’homme prêt à tout pour s’en sortir dans la vie, le combat final de ce Rocky véhicule bon nombre de valeurs positives. L’homme ne se bat pas pour la gloire, il se bat pour prouver son existence. Il y fait allusion au plus solide des hommes qui ne peut avancer que s’il est soutenu. Le « je t’aime » qui vient conclure le métrage est d’autant plus justifié qu’il représente l’aboutissement d’un parcours initiatique de l’Homme depuis sa naissance : la recherche de l’être aimé. Ce n’est pas un film à l’eau de rose non plus hein ! Pour une fois qu’une romance est détaillée autrement que par l’autodestruction de l’être pour la personne aimé, on ne va pas s’en priver !

Il nous est difficile de nous étendre sur le sujet tant cette saga nous prend aux tripes depuis notre plus tendre enfance. « Il n’y aura pas de revanche » disaient-ils en fin de parcours…seulement l’œil du tigre venait à peine de s’entrouvrir.

Informations

Détails du Film Rocky
Origine Etats Unis Signalétique Tous Publics
Catégorie Film Genre Action - Drame
Version Cinéma Durée 119 '
Sortie 27/03/1977 Reprise -
Réalisateur John G. Avildsen Compositeur Bill Conti
Casting Sylvester Stallone - Burt Young - Carl Weathers - Talia Shire
Synopsis Dans les quartiers populaires de Philadelphie, Rocky Balboa collecte des dettes non payées pour Tony Gazzo, un usurier, et dispute de temps à autre, pour quelques dizaines de dollars, des combats de boxe sous l'appellation de "l'étalon italien". Cependant, Mickey, son vieil entraîneur, le laisse tomber. Son ami Paulie, qui travaille dans un entrepôt frigorifique, encourage Rocky à sortir avec sa sœur Adrian, une jeune vendeuse réservée d'un magasin d'animaux domestiques. Pendant ce temps, Apollo Creed, le champion du monde de boxe catégorie poids lourd, recherche un nouvel adversaire pour remettre son titre en jeu. Son choix se portera sur Rocky.

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Laissez un commentaire

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Dernières Critiques