Critique La Belle Saison

La Belle Saison
Catherine Corsini offre un petit film français comme il est toujours agréable de voir. La belle saison est une douce façon de finir l'été.

Verdict Note : Intéressant dans son ensemble. Intéressant dans son ensemble.

Par Adélaïde Beau

Critique du Film

Trois ans après le drame policier Trois Mondes, Catherine Corsini choisit de revenir avec une romance aux airs dramatiques. En 1971, Delphine, fille de paysans, monte à Paris pour s’émanciper du carcan familial et gagner son indépendance financière. Carole est parisienne. En couple avec Manuel, elle vit activement les débuts du féminisme. Lorsque Delphine et Carole se rencontrent, leur histoire d'amour fait basculer leurs vies.

La belle saison met en avant de manière forte le mouvement féministe ayant eu lieu à l'époque. Effectuant un travail de fond en terme de recherches, la réalisatrice parvient à convaincre sans jamais tomber dans le cliché. C'est en premier lieu la vitalité des femmes présentes dans le film qui entraine le spectateur à s’intéresser de plus près au sujet. La belle saison étonne par son authenticité, mais le long métrage ne s’arrête pas là. En mettant en lumière deux jeunes femmes que tout oppose à première vue, la cinéaste propose un problème différent, mais tout aussi tabou : l'homosexualité.

Les comédiennes détiennent un côté solaire enchanteur.

L'amour et le désir que les personnages principaux ressentent l'une pour l'autre sont évidents. Belles et pures, il aurait été cependant plus judicieux de suggérer les scènes intimes plutôt que de réellement les montrer. La belle saison n’échappe donc pas ce qui semble être la mode voyeuriste actuelle dans le cinéma français : de longues séquences de nudité. Dommage pour ce long-mètrage se positionnant comme un combat pour le féminisme, il s'abaisse malgré lui vers ce qu'il dénonce. La suggestion reste le plus beau désir et l'érotisme peut tout à fait avoir lieu sans forcément montrer « un bout de chair ». 

La belle saison est une douce façon de finir l'été

Heureusement, La belle saison est avant tout une histoire d'amour. Et pas n'importe laquelle, celle que vit une paysanne d'origine qui se retrouve à reprendre la ferme de ses parents et par conséquent se voit piégée par les codes conservateurs de sa région et plus particulièrement ceux de sa famille. Ce que l'on pourrait appeler de la lâcheté aujourd'hui ne raisonne pas exactement de cette manière dans La belle saison. Le film parvient suffisamment à nous faire comprendre les angoisses que ressent le personnage interprété par Izïa Higelin face à son homosexualité. Il est donc très difficile de juger chaque protagoniste. À leur manière, ils possèdent tous quelque chose de bon et paraissent réagir comme ils peuvent. Le duo amoureux incarné par Cécile De France et Izïa Higelin est magnifique (la fin est particulièrement belle). Les comédiennes détiennent un côté solaire enchanteur.

Catherine Corsini offre un petit film français agréable et chaleureux. La belle saison est une douce façon de finir l'été.

Informations

Détails du Film La Belle Saison
Origine France Signalétique Tous Publics
Catégorie Film Genre Drame - Romance
Version Cinéma Durée 105 '
Sortie 19/08/2015 Reprise -
Réalisateur Catherine Corsini Compositeur Grégoire Hetzel
Casting Cécile de France - Noémie Lvovsky - Izïa Higelin - Kevin Azaïs
Synopsis 1971. Delphine, fille de paysans, monte à Paris pour s’émanciper du carcan familial et gagner son indépendance financière. Carole est parisienne. En couple avec Manuel, elle vit activement les débuts du féminisme. Lorsque Delphine et Carole se rencontrent, leur histoire d'amour fait basculer leurs vies.

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Laissez un commentaire

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Dernières Critiques