Critique Les Dossiers Secrets du Vatican (The Vatican Tapes)

Les Dossiers Secrets du Vatican
Les Dossiers Secrets du Vatican est un film jonglant parfaitement avec ses défauts et ses qualités. Mark Neveldine délivre un film qui s’apprécie en demi-mesure auquel il manque cruellement un final explosif…et aussi une vraie notion de terreur...

Verdict Note : Moyen. Moyen.

Par Anthony Verschueren

Critique du Film

Cet été 2015 aura été marqué par le film de genre. Après Insidious : Chapitre 3 et Gallows, sortis à quelques jours d’intervalle, voici que débarque Les Dossiers Secrets du Vatican. Enième production horrifique qui continue de creuser l’attraction du moment sur les histoires de possession, et aussi sur l’implication du Vatican, sans cesse dépeint comme une société mystique qui dézingue du démon à ses heures perdues, il va sans dire que c’est presque dépité que nous nous sommes installés dans notre siège dans une salle totalement vide (preuve d’une lassitude du public ou simple coïncidence ?) pour une projection en totale intimité. Angela est une jeune femme de 27 ans ordinaire et sans histoires. Suite à un accident survenu lors de son anniversaire, elle constate que sa présence a un effet néfaste sur son entourage, infligeant des blessures, voire la mort, à ceux qui l’approche. L’estimant possédée, le Vatican est sollicité pour pratiquer un exorcisme. Il s’avèrera que le mal qui ronge Angela est une ancienne force satanique d’une puissance hors du commun. Et si l’anti-christ était bel et bien prêt à envahir le monde ?

Les Dossiers Secrets du Vatican n’est pas un film tourné en found footage !!

Premier film en solo réalisé par Mark Neveldine qui délaisse son compère de toujours, Brian Taylor, avec lequel il a réalisé les deux opus survitaminés de Hyper Tension (ils plancheraient sur un troisième volet pour 2018 !!), Ultimate Game et le très mauvais Ghost Rider : l’Esprit de Vengeance, Les Dossiers Secrets du Vatican n’est pas un film tourné en found footage !! Exploit de taille pour un tel sujet qui mérite déjà toute notre attention (voyez à quoi nous en sommes réduits pour daigner apprécier un film de genre aujourd’hui quand même !). Mark Neveldine s’offre son escapade sauce Exorciste et n’étonnera personne avec son film. Si l’on appréciera l’effort, se gardant même de nous réserver un épilogue atypique, jamais on ne tremblera devant le film. Les Dossiers Secrets du Vatican amorce ainsi sa conquête du public avec une bonne vieille méthode d’antan : la prise de temps ! Neveldine introduit longuement ses personnages et, comme l’a fait Friedkin à l’époque, nous embarque dans une descente aux enfers progressive et immersive. Malheureusement, Les Dossiers Secrets du Vatican ne restera qu’un bien maigre challenger pour oser détrôner le règne indiscutable qu’impose Linda Blair depuis 1974. Le plus gros problème du film provient de sa réalisation. S’il tente de toucher à un autre genre de cinéma, Neveldine ne calibre pas sa réalisation à ce dernier. Ainsi, son style d’approche nerveux et incisif aura vite fait de donner mal au crâne plutôt que de faire peur. La caméra virevolte dans tous les sens, les plans sont souvent instables et peu recommandés pour ce type de projet. Le style annihile ainsi la sensation de peur recherchée. On ne sursautera jamais, même accompagné par les violons de Joseph Bishara qui nous offre une redite de son boulot accompli sur Insidious.

Mark Neveldine délivre un film qui s’apprécie en demi-mesure auquel il manque cruellement un final explosif…et aussi une vraie notion de terreur !

Côté casting, il faudra souligner la belle implication d’Olivia Taylor Dudley dans le rôle de la possédée. Seulement, et c’est là qu’on peut confirmer que l’Exorciste est un projet fou et pas celui-ci, elle ne va pas assez loin dans les excentricités qu’on pourrait attendre de la part de l’anti-christ qui l’habite (là où Linda Blair se masturbait avec un crucifix alors qu'elle n'avait que 14 ans). Ce degré de folie attendu se révèlera dans son épilogue vraiment intéressant. En effet, Les Dossiers Secrets du Vatican s’appuie sur une théorie selon laquelle le diable règnera sur le monde tel un prophète pour mieux nous anéantir. Lorsque Mark Neveldine amorce la mise en route de cette théorie, on reprend foi au potentiel du projet, on s’installe encore plus confortablement dans le siège pour apprécier pleinement la saveur et…générique ! Malheureusement, il manque une bonne vingtaine de minutes au film. Les Dossiers Secrets du Vatican est un amuse-bouche, une exposition clichée, mais plutôt sympathique qui aurait dû pousser son atout principal jusqu’au bout. Simple conclusion banale propice à un possible second opus…mais où sont passées les prises de risques ? L’industrie cinématographique n’est pas en faillite que l’on sache ? Messieurs les producteurs, posez un peu plus vos couilles sur la table bon sang !!! Les Dossiers Secrets du Vatican aurait pu sortir dans une furie grandiloquente qui n’aurait pas plu à tout le monde, mais qui aurait eu le mérite de tenter quelque chose de « neuf » dans le paysage trop encombré par l’aseptisation du genre.

Les Dossiers Secrets du Vatican est un film jonglant parfaitement avec ses défauts et ses qualités. Mark Neveldine délivre un film qui s’apprécie en demi-mesure auquel il manque cruellement un final explosif…et aussi une vraie notion de terreur !

Informations

Détails du Film Les Dossiers Secrets du Vatican (The Vatican Tapes)
Origine Etats Unis Signalétique Interdit aux moins de 12 ans
Catégorie Film Genre Horreur - Epouvante
Version Cinéma Durée 91 '
Sortie 29/07/2015 Reprise -
Réalisateur Mark Neveldine Compositeur Joseph Bishara
Casting Djimon Hounsou - Dougray Scott - Michael Peña - Olivia Taylor Dudley
Synopsis Angela Holmes, une jeune femme ordinaire de 27 ans, comprend un jour que sa présence a un effet dévastateur sur son entourage, infligeant des blessures, voire la mort, à ceux qui l’approchent. Estimant qu’elle est possédée, le Vatican est sollicité pour pratiquer l’exorcisme. Mais il s’avère que le mal qui ronge Angela est une ancienne force satanique d’une puissance hors du commun. Le père Lozano va tenter d’éliminer le redoutable démon, pas seulement pour sauver l’âme de la jeune femme, mais notre monde...

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Laissez un commentaire

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Dernières Critiques