Critique Minority Report

Minority Report
Avec son rythme trépidant, son casting impeccable et son scénario diablement intelligent, Minority Report peut aisément concourir au titre de meilleur film de Steven Spielberg.

Verdict Note : Exceptionnel ! Exceptionnel !

Par Alexandre Coudray

Critique du Film

Washington, 2054. Cela fait quasiment six ans qu'aucun meurtre n'a eu lieu. La raison : l'unité de police Précrime arrête toujours les coupables avant qu'ils ne commettent le meurtre. Fonctionnant grâce aux visions de trois Précogs, êtres humains aux aptitudes particulières, Précrime a beau être efficace, elle est néanmoins mise sur la sellette. En effet, le gouvernement fédéral voit d'un mauvais œil ce système arrêtant les gens avant qu'ils ne commettent leurs actes impardonnables, étant alors innocents au moment où on leur passe les menottes. Fervent défenseur de Précrime dont il est le meneur sur le terrain, John Anderton se voit contraint de remettre toutes ses convictions en question le jour où les Précogs le désignent comme l'assassin d'un homme qu'il n'a encore jamais rencontré...

Derrière l'histoire de Minority Report, il ne sera pas étonnant de trouver l'écrivain Philip K. Dick, à qui l'on doit également Blade Runner et Total Recall (pour ne citer qu'eux). Remaniée par Scott Frank et Jon Cohen au scénario, Minority Report s'avère être une œuvre de science-fiction vaste et ambitieuse, lorgnant du côté du grand spectacle, mais abordant également des thèmes beaucoup plus sombres que ce soit par le biais de l'univers dépeint (la dystopie, futur presque parfait flirtant avec le totalitarisme) ou par celui de son héros, policier hanté par l'enlèvement de son fils, abusant de narcotiques depuis. En cela, le film est peut-être l'un des meilleurs de Steven Spielberg et certainement un classique du genre qu'il serait bon de ranger aux côtés des grands films du genre.

Avec son rythme trépidant, son casting impeccable et son scénario diablement intelligent, Minority Report peut aisément concourir au titre de meilleur film de Steven Spielberg.

Certes, Minority Report est avant tout un divertissement de haute volée mis en scène avec le talent habituel de Spielberg. Mais le film renferme également autre chose, de beaucoup plus intelligent et de beaucoup plus fouillé que le simple spectacle. Remettant en question un système censé protéger les humains, mais qui n'est en vérité qu'une dystopie relativement répressive et interrogeant sur la capacité du libre-arbitre de l'être humain, Minority Report dénonce la soi-disant perfection de tout système, induisant qu'il ne peut qu'être faillible à partir du moment où les hommes sont derrière.

Mené tambour battant et sans aucun temps mort, le film nous mène de surprises en surprises et de réflexions en réflexions, le scénario s'autorisant même quelques savoureux détails qui en disent long sur la société qu'il dépeint. Ainsi, John Anderton devra délaisser ses yeux dans la scène la plus noire du film (merci à Peter Stormare de jouer les médecins un peu timbrés sur les bords) afin de s'en faire greffer d'autres et de contourner le système. Regorgeant de rebondissements, habilement écrit (l'intrigue s'imbriquant parfaitement) et mis en scène de manière efficace par un Spielberg au sommet de sa forme (sa caméra virtuose fait des merveilles), Minority Report est un film intelligent qui se savourera un peu plus à chaque vision, le spectateur se concentrant alors plus sur le fond que la forme.

Merveille de la science-fiction, le film doit également beaucoup à son casting. Que ce soit Tom Cruise dans le rôle principal ou Colin Farrell, Max von Sydow et Samantha Morton dans les rôles secondaires, tous les acteurs sont excellents et apportent du corps à l'histoire. Tom Cruise, en policier brisé par la disparition de son fils, se révèle d'ailleurs particulièrement touchant, prouvant une fois de plus son immense capacité à porter des films entiers sur ses épaules.

Informations

Détails du Film Minority Report
Origine Etats Unis Signalétique Tous Publics
Catégorie Film Genre Science - Fiction
Version Cinéma Durée 145 '
Sortie 02/10/2002 Reprise -
Réalisateur Steven Spielberg Compositeur John Williams
Casting Tom Cruise - Kathryn Morris - Colin Farrell - Peter Stormare - Max von Sydow - Samantha Morton
Synopsis A Washington, en 2054, la société du futur a éradiqué le meurtre en se dotant du système de prévention / détection / répression le plus sophistiqué du monde. Dissimulés au coeur du Ministère de la Justice, trois extra-lucides captent les signes précurseurs des violences homicides et en adressent les images à leur contrôleur, John Anderton, le chef de la "Précrime" devenu justicier après la disparition tragique de son fils. Celui-ci n'a alors plus qu'à lancer son escouade aux trousses du "coupable"... Mais un jour se produit l'impensable : l'ordinateur lui renvoie sa propre image. D'ici 36 heures, Anderton aura assassiné un parfait étranger. Devenu la cible de ses propres troupes, Anderton prend la fuite. Son seul espoir pour déjouer le complot : dénicher sa future victime ; sa seule arme : les visions parcellaires, énigmatiques, de la plus fragile des Pré-Cogs : Agatha.

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Laissez un commentaire

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Dernières Critiques