Critique Pitch Perfect 2

Pitch Perfect 2
Pitch Perfect 2 possède cet avantage d’avoir été hautement boosté par un premier épisode presque parfait. Un élan qui permet de passer outre de nombreux défauts inhérents au film.

Verdict Note : Intéressant dans son ensemble. Intéressant dans son ensemble.

Par Anthony Verschueren

Critique du Film

Les Bellas sont de retour ! Après un premier volet magistralement efficace, Elizabeth Banks troque sa casquette de productrice contre celle de réalisatrice alors que, de son côté, Jason Moore opère le chemin inverse. La même équipe, devant comme derrière la caméra, nous revient nous conter l’ultime épreuve à laquelle les Bellas devront faire face. Trois ans après s’être imposées au niveau national, les filles de Barden doivent affronter les foudres d’une radiation virulente suite à un scandale survenu lors d’une représentation. Privées de recrutement et de toute compétition, les Bellas n’ont plus qu’une seule et ultime chance de rédemption : celle de remporter le championnat du monde de chant a capella de Copenhague. Tiraillées entre la fin de leurs études et l’avenir compromis de leur fratrie, les Bellas n’auront d’autres choix que de briser l’ordre établi pour mieux repartir de zéro.

Quel bonheur de retrouver ces bouts de femmes fortes et accomplies dans leur quotidien.

On prend les mêmes, et on recommence ! Pitch Perfect 2 nous replonge directement dans l’univers pétillant et coloré du chant a capella. Elizabeth Banks perdure les liens tissés par Jason Moore lors du précédent film. Quel bonheur de retrouver ces bouts de femmes fortes et accomplies dans leur quotidien. Honneur, respect, fraternité…voilà de quoi il sera question. Le scénario assure le minimum syndical. Pitch Perfect 2 ne possède pas un sous-texte aussi fort que son grand frère. Il joue la carte du divertissement à plein régime. Et même si le charme opère une fois de plus, force est de constater que cette suite emballe un peu moins que son prédécesseur. À commencer par la bande originale. Pitch Perfect 2 ne possède aucune séquence réellement prenante au niveau des covers choisies. Si les numéros sont toujours aussi bien calibrés, on aura du mal à se souvenir d’un moment véritablement poignant, là où The Hit Girls nous en laissait beaucoup plus. Certes, ça chante et danse toujours aussi bien, certes le charme des acteurs emballe une fois de plus, mais non, Pitch Perfect 2 n’aura aucune séquence mémorable. Ce sera d’autant plus frustrant qu’il calque sa construction exactement sur le même modèle que le film de Jason Moore. Nous nous congratulions d’avoir mis la main sur un produit intelligent qui ne se contente pas uniquement de se calibrer aux goûts et aux attentes du public ciblé avec The Hit Girls…il n’en sera pas de même ici. Pitch Perfect 2 se sert d’absolument tous les poncifs d’une suite commerciale et formatée. Et le succès rencontré en salles aux États-Unis confirme bien que ça fonctionne.

Pitch Perfect 2 possède cet avantage d’avoir été hautement boosté par un premier épisode presque parfait.

Heureusement que notre attachement aux personnages demeure réellement fort. On arrive à mieux accepter la légèreté du projet, car, malgré tout, le bonheur de passer deux heures avec une bande d’amies reste intact. Cependant, on reprochera à Elizabeth Banks de tomber dans une légèreté comique de bas étage. S’il y avait bien des vannes graveleuses dans The Hit Girls, elles restaient moindres comparé au ton abordé ici. La faute à une prédominance beaucoup plus forte des deux commentateurs du film incarnés par Elizabeth Banks et John Michael Higgins. Ces deux personnages, antipathiques et vulgaires, salissent l’image du film. Quand on pense que le film s’adresse essentiellement à un public relativement jeune, il nous est impossible de cautionner toute une ribambelle de vannes dégradantes, et notamment sur le physique de la resplendissante Rebel Wilson. Là où cette dernière était drôle en imposant son surnom d’Amy la baleine dans The Hit Girls, jouant à merveille avec ses rondeurs sans aucun complexe tout en s’appropriant un respect profond de la part de Jason Moore, Banks n’en tirera rien d’intelligent si ce n’est un déferlement de méchanceté gratuite. Ceci étant, et en dépit de ses défauts, on éprouvera un certain pincement au cœur lorsqu’il faudra dire au revoir à ces personnages. Pitch Perfect 2 conclut une épopée atypique et met un point final à une belle bulle hermétique remplie de courage, de force et d’honneur. Si l’on sortira de la salle nettement moins enthousiaste que pour le premier volet, on ne boudera pas un plaisir certain d’avoir pu côtoyer ces belles personnes le temps de deux heures d’un show, certes beaucoup moins grandiloquent, mais agréable tout de même.

Pitch Perfect 2 possède cet avantage d’avoir été hautement boosté par un premier épisode presque parfait. Un élan qui permet de passer outre de nombreux défauts inhérents au film. Ne reste qu’à espérer la venue d’un nouveau souffle grandement attendu si le projet de l’épisode 3 se concrétise !

Informations

Détails du Film Pitch Perfect 2
Origine Etats Unis Signalétique Tous Publics
Catégorie Film Genre Comédie - Film Musical
Version Cinéma Durée 114 '
Sortie 22/07/2015 Reprise -
Réalisateur Elizabeth Banks Compositeur Mark Mothersbaugh
Casting Elizabeth Banks - Hailee Steinfeld - Anna Kendrick - Anna Camp - Brittany Snow - Rebel Wilson
Synopsis Après leur victoire au concours de chant, les Bellas sont de retour et participent au championnat du monde de chant a capella. Elles devront faire face à des concurrents d'origines diverses et redoubler d'effort pour remporter le précieux sésame.

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Laissez un commentaire

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Dernières Critiques