Critique Le Tout Nouveau Testament

Le Tout Nouveau Testament
Le Tout Nouveau Testament est le tout nouveau long-métrage de Jaco Van Dormael, responsable de films remarqués comme Le Huitième Jour, Toto le Héros ou Mr Nobody.

Verdict Note : Intéressant dans son ensemble. Intéressant dans son ensemble.

Par Mathieu Le Berre

Critique du Film

Le Tout Nouveau Testament est le tout nouveau long-métrage de Jaco Van Dormael, responsable de films remarqués comme Le Huitième Jour, Toto le Héros ou Mr Nobody. Dans ce nouveau métrage, le réalisateur belge forge une nouvelle fois ses thèmes de prédilection comme les rapports humains, la vie, la religion et les destins. Et qui de mieux que dieu pour scruter le monde et l’homme ? Ainsi dans Le Tout Nouveau Testament, Dieu existe. Il habite à Bruxelles. Il est odieux avec sa femme et sa fille. On a beaucoup parlé de son fils, mais très peu de sa fille. Sa fille c’est Ea et elle a dix ans. Pour se venger de son odieux père, elle a balancé par SMS les dates de décès de tout le monde…

Le monde de dieu se résume à un appartement HLM où il vit reclus avec sa fille et sa femme, une déesse interprétée par Yolande Moreau. Dieu sous l’apparence de Benoit Poelvoorde est le détail accrocheur donnant une dimension autre à une sortie de septembre. Mais Benoit Poelvoorde, enfin Dieu, n’est qu’un second rôle tout comme François Damiens ou Catherine Deneuve. Ces stars ne seront que les trublions vendeurs trônant en haut de l’affiche pour une histoire se concentrant sur la merveilleuse Pili Groyne, jeune interprète d’Ea. La jeune actrice belge tient le long-métrage de Jaco Van Dormael sur ces fines épaules accompagnée d’un clochard dyslexique prenant JC pour JCVD.

Le Tout Nouveau Testament est une proposition de cinéma forte, une idée merveilleuse pour un résultat bancal et perfectible.

Le Tout Nouveau Testament suit donc EA sur les traces de six nouveaux apôtres. Alors sur ce chemin joyeux et humain, le metteur en scène belge va se tenir à peindre la dépression ambiante de notre monde. Six portraits d’hommes et de femmes blessés, au chômage, conspués et perdus par la vie, cette modernité, cette virtualité dans laquelle est tombé le monde. Un homme frustré nommé L’Obsédé, une femme seule, mais belle, dont le corps abîmé rejette son entourage, un homme malade ayant donné sa vie à son travail, un autre se complaisant d’une famille qu’il n’aime pas ou un enfant oppressé par une mère psycho-rigide. Alors le spectateur s’échine à contempler ses divers portraits fort intéressant, mais redondant. Chaque démarche débouche sur le schéma identique d’une prise de contact brute, mais cruciale. Aucune alternative n’est mise en place en dépit de qualité christique évidente pour la fille de Dieu. Alors, tel un air frais bienveillant, on négociera avec le Tout-Puissant pour rire à gorge déployée. Car Dieu va s’employer à être impitoyable et prendre moult coups sous la force de moments slapstick hilarants. Les scènes avenantes pour l’acteur-star seront l’appât de spectateurs mal-renseignés sur une œuvre maladroite, parfois hésitante tant dans sa genèse que dans sa promotion.

Le Tout Nouveau Testament est une proposition de cinéma forte, une idée merveilleuse pour un résultat bancal et perfectible. L’idée d’un Dieu Poelvoorde amorce un virage utopique bienveillant, parfois gracieux, surtout dans la relation d’EA et du gentil Willy. Le final académique, malgré le déploiement d’un pacifisme coloré renvoyant aux douces années de révoltes et de paix des années 70, conclura un film à la volonté impertinente (Catherine Deneuve s’accouplant avec un gorille) et aux multiples idées géniales.

Informations

Détails du Film Le Tout Nouveau Testament
Origine France - Belgique Signalétique Tous Publics
Catégorie Film Genre Comédie - Fantastique
Version Cinéma Durée 120 '
Sortie 02/09/2015 Reprise -
Réalisateur Jaco van Dormael Compositeur An Pierlé
Casting François Damiens - Yolande Moreau - Benoît Poelvoorde - Catherine Deneuve - Pili Groyne - Serge Larivière - Laura Verlinden
Synopsis Dieu existe. Il habite à Bruxelles. Il est odieux avec sa femme et sa fille. On a beaucoup parlé de son fils, mais très peu de sa fille. Sa fille c’est moi. Je m’appelle Ea et j’ai dix ans. Pour me venger j’ai balancé par SMS les dates de décès de tout le monde…

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Laissez un commentaire

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Dernières Critiques