Critique Magic Mike XXL

Magic Mike XXL
Magic Mike XXL n’aura jamais la même saveur que son modèle. Gregory Jacobs amorce une réalisation inexistante, les acteurs fatigués inspirent le dépit et la photographie demeure exécrable. Ne restent qu’un Channing Tatum en grande forme et deux...

Verdict Note : A louper sans aucun regret. A louper sans aucun regret.

Par Anthony Verschueren

Critique du Film

Impossible n’est pas « magic ». Ce qui avait commencé comme une funeste plaisanterie sur les réseaux sociaux s’est concrétisé. Trois ans après un Magic Mike loin d’être bête, voici que déboule Magic Mike XXL. Avec une campagne promotionnelle extra-large, ce nouvel opus s’annonçait décomplexé et divertissant à souhait. Trois années se sont écoulées depuis que Mike a renoncé à sa vie de strip-teaseur. Son ancienne troupe, les Kings of Tampa, est également prête à jeter l’éponge, mais compte le faire à sa façon. Elle convie Mike à sa tournée d’adieu qui devrait s’achever dans un spectacle époustouflant à Myrtle Beach. Sur la route, les vieux amis évoqueront le bon temps et retrouveront la joie d’être ensemble.

Magic Mike XXL ne transpire ni la sexy attitude, ni la bonne humeur.

Qu’y a-t-il à retenir de cette suite insipide ? Magic Mike XXL ne transpire ni la sexy attitude, ni la bonne humeur. Si l’on est heureux de retrouver des personnages qu’on a appréciés dans un premier épisode coloré et intelligent, on déchantera rapidement lorsque l’on constatera ce que Gregory Jacobs décide d’en faire. Il donnera quelques pistes intéressantes comme la nostalgie du temps qui passe, la résiliation à devoir abandonner ses rêves, faire le point sur l’être humain que nous sommes à l’instant T…mais il restera tout le temps en surface. Ce qui faisait la force du film précédent, c’était son sous-texte jusqu’au-boutiste affirmé qui n’hésitait pas à aller au fond des choses entre deux numéros endiablés. Et pourtant, tous les espoirs pouvaient être permis, on passera notre temps à vouloir y croire. Seulement le constat sera sans appel : exception faite de Channing Tatum et les deux nouveaux de la bande, Stephen Boss et Donald Glover, les acteurs s’ennuient. On déplorera un manque considérable de scènes de danse. En vérité, on retiendra surtout l’arrivée en maison close de la troupe ainsi que l’apothéose finale relativement plaisante, et on jettera tout le reste à la poubelle. Magic Mike XXL est un néant scénaristique, mais surtout artistique. Hormis un dernier tour de force de la part de Joe Manganiello en fin de métrage et un Channing Tatum au top de sa forme, on aura réellement de la peine à subir les carcasses fatiguées des autres membres de la troupe qui ne font même plus l’effort pour se remuer un tant soit peu sur scène. Au mieux, ils font acte de présence, mais c’est vraiment trop peu pour pallier à un manque évident d’inspiration.

Magic Mike XXL est un néant scénaristique, mais surtout artistique.

Steven Soderbergh laisse sa place de réalisateur, mais signe la photographie et supervise le montage de cette suite. Comment a-t-il pu ne rien percevoir ? Nous soulevions son travail visuel esthétiquement très propre dans Magic Mike, ici l’image est terriblement laide. Où sont passés les éclairages ? Magic Mike XXL donnera du fil à retordre à vos rétines. On ne voit rien ! Et la réalisation est inexistante elle aussi. Comble de l’horreur quand on sait que Gregory Jacobs a été l’assistant-réalisateur de Soderbergh sur bon nombre de ses projets antérieurs. Magic Mike XXL ressemble à une énorme flaque de flemmardise. On se retrouve devant un projet hybride auquel il manque un scénario abouti, une réalisation inspirante, mais surtout des acteurs motivés. Pire qu’une déception, le film deviendra vicieux puisqu’il distillera tout de même quelques (rares) moments qui agripperont le spectateur qui, lui, espérera tout le temps retrouver un semblant de saveur aperçu il y a trois ans. Enfin, le manque de Matthew McConaughey se fait cruellement sentir. Même s’il était secondaire dans Magic Mike, il apportait un élan frais et communicatif qui fait vraiment défaut au bon fonctionnement de cette suite.

Magic Mike XXL n’aura jamais la même saveur que son modèle. Gregory Jacobs amorce une réalisation inexistante, les acteurs fatigués inspirent le dépit et la photographie demeure exécrable. Ne restent qu’un Channing Tatum en grande forme et deux ou trois séquences vraiment piquantes…pour un plaisir XXS !

Informations

Détails du Film Magic Mike XXL
Origine Etats Unis Signalétique Tous Publics
Catégorie Film Genre Comédie Dramatique
Version Cinéma Durée 115 '
Sortie 08/07/2015 Reprise -
Réalisateur Gregory Jacobs Compositeur Aucun
Casting Amber Heard - Elizabeth Banks - Alex Pettyfer - Channing Tatum - Matt Bomer - Joe Manganiello
Synopsis Trois ans après que Mike ait renoncé à sa vie de strip-teaseur, les Kings of Tampa sont eux aussi prêts à jeter l'éponge. Mais ils veulent le faire à leur façon – en enflammant la piste de danse lors d'un ultime spectacle époustouflant à Myrtle Beach et en partageant l'affiche avec le légendaire Magic Mike. Alors qu'ils se préparent pour leur finale et qu'ils se rendent à Jacksonville et Savannah pour renouer avec d'anciennes connaissances et se faire de nouveaux amis, Mike et ses camarades s'initient à de nouvelles acrobaties et évoquent le passé de manière surprenante…

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Laissez un commentaire

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Dernières Critiques