ARTICLE Game of Thrones Saison 7 épisode 3 : tout se précipite

Game of Thrones Saison 7 épisode 3: tout se précipite

Ceux qui se plaignaient de la lenteur supposée de l'intrigue de Game of Thrones ne pourront plus dire quoi que ce soit au vu de la saison 7. Le nombre restreint d'épisodes, la diminution des protagonistes et  la clarification des enjeux dramatiques font que tout va désormais vite, très vite. Si la saison continue sur ce rythme-là (rythme qui s'était déjà bien accéléré lors de la saison 6), nous ne serons pas très loin du chef-d'œuvre.

Car tout va vite désormais. Certes, ce n'est pas encore dans cet épisode que Arya va retrouver sa sœur Sansa puisque Maisie Williams ne figure pas au générique de cet épisode. Mais Jon Snow et ser Davos se trouvent déjà à Peyredragon pour rencontrer enfin Daenerys Targaryen. Ils y sont accueillis par Tyrion Lannister qui retrouve avec un plaisir non dissimulé son compère de la Garde de Nuit. Le nabot retrouve ainsi le bâtard. Ils ne se sont pas revus depuis la saison 2 et ont depuis fait bien du chemin: l'un est devenu Roi du Nord, l'autre Main de la Reine. Comment ont-ils pu progresser? Cela serait bien trop long à raconter mais les showrunners font de cette manière un clin d'œil aux fans fidèles de la série qui ont pu suivre épisode après épisode leur sentier pavé d'embûches. Pendant ce temps, ser Davos essaie de draguer Missandei qui ne l'a pas prévenu que son cœur et son corps étaient pris par un eunuque, et lui colle donc un vent sans ménagements. Enfin, Mélisandre ne se joint pas aux retrouvailles et préfère s'éloigner étant donné le contentieux existant entre elle, Jon Snow et ser Davos. Elle confie à Varys avoir réussi dans sa mission, en réunissant la glace et le feu.   

Néanmoins, tout ne va pas pour le mieux entre Daenerys et Jon Snow. Dany ne comprend pas pourquoi ce jeune impertinent refuse de ployer le genou devant elle. Il n'arrête pas de lui parler d'une armée des morts et d'un Roi de la Nuit, ce qui n'a absolument aucun sens pour elle. De plus, elle est loin de se douter qu'il est en fait son neveu. Jon Snow, de son côté, la trouve prétentieuse et arrogante. Cela n'est pas loin de dégénérer mais heureusement Varys donne un prétexte à Daenerys pour donner congé à ce prétendu Roi du Nord. Il lui apprend la déroute de la flotte des Dorne et des fers-nés, surpris par l'assaut de Euron Greyjoy.

On retrouve alors brièvement Theon recueilli sur un navire qui prétend avoir voulu sauver son père. Mais son mensonge est vite démasqué: "si tu l'avais fait, tu ne serais pas vivant". On se demande d'ailleurs comment Theon peut toujours être en vie, en étant aussi lâche et incapable de servir la vérité.

Pendant ce temps, Euron Greyjoy ramène à Port-Réal ses prises de guerre, sa nièce Yara, Ellaria Sand et sa plus jeune fille. Il réclame sa récompense auprès de Cersei, soit un mariage politique, mais Cersei ne se laisse pas démonter (sans jeu de mots) pour si peu. Elle lui promet sa récompense, une fois la guerre remportée, ce qui laisse ce pauvre Euron dépité. On ne connaîtra pas le supplice de Yara dans cet épisode ; en revanche, celui d'Ellaria sera à la hauteur de la vengeance souhaitée par Cersei. Cette dernière, non seulement contente de lui rappeler avec force détails la disparition d'Oberyn, donnera le baiser de la mort à sa plus jeune fille, la dernière survivante des Aspics. Le futur calvaire d'Ellaria devient proprement insoutenable à imaginer. On atteint ici l'un des plus grands pics de cruauté de Game of Thrones.

Ensuite pour se détendre, Cersei ira faire quelques gâteries à son frère Jaime qui n'en espérait pas tant et elle conclura cette bonne journée par un entretien avec le grand banquier de Braavos (joué avec délectation par Mark Gatiss, le cocréateur de Sherlock) qui le convaincra d'investir dans le projet des Lannister.

De son côté, Sansa se trouve au nirvana en pouvant commander à Winterfell. Elle est d'ailleurs félicitée pour son autorité par Little Finger qui ne cesse de lui prodiguer des conseils qu'elle semble bien enregistrer dans un coin de son esprit. Sansa, va-t-elle devenir une maîtresse en stratégie? En tout cas, faute de retrouver Arya, elle tombe sur Bran qui reçoit ses effusions avec beaucoup de froideur. Il faut dire qu'étant devenu Corneille à trois yeux, il est tout imbu de sa tâche. Capable de voir dans le passé, il visualise même la nuit de noces de Sansa avec Ramsay, ce qui s'avère légèrement gênant pour la jeune fille...

Contrairement à Arya qui n'apparaîtra pas dans cet épisode, Sam confirme son importance de personnage-clé. Il a réussi à sauver Jorah de la lèpre, contre l'avis du Grand Mestre. De plus, cette réussite est prodigieuse car personne n'aurait sans doute réussi. Pour autant, le Grand Mestre ne le récompensera pas, hormis le fait de ne pas l'exclure de la citadelle. Quant à lui, Jorah se prépare à rejoindre Daenerys pour combattre à ses côtés.

L'épisode est divisé en quarts d'heure, le premier étant consacré à Daenerys et Jon Snow, le deuxième à Cersei, le troisième à Sansa puis Sam, et enfin le quatrième à la préparation de l'assaut de Castral Roc, le fief des Lannister. Tyrion convainc Daenerys de céder à Jon Snow son verredragon, sous prétexte de faire alliance avec lui, plutôt que de le garder prisonnier. Daenerys ne semble guère convaincue par le danger représenté par le Roi de la Nuit mais obtempère, en se disant que ce prétendu Roi du Nord peut être un allié précieux, en cas de guerre. Tyrion élabore ensuite devant elle la stratégie pour s'emparer de Castral Roc, la demeure de sa famille, ce qui est habilement montré en même temps par un flash-forward. Mais la conquête se révèle être beaucoup trop facile, l'armée des Lannister ayant déserté le site. Car il s'agissait d'un piège destiné à affaiblir l'armée des Immaculés, Euron Greyjoy s'étant chargé de brûler tous leurs vaisseaux. Jaime Lannister s'est en effet plutôt dirigé vers Hautjardin, la demeure des Tyrell, vaincue sans trop de résistance. Oleanna Tyrell (superbe Diana Rigg) tire sa révérence en préférant s'empoisonner, pour mourir sans souffrance. Mais elle ne pourra s'empêcher d'avouer qu'elle a commandité le meurtre de Joffrey, ce qu'elle prie Jaime de transmettre à Cersei, avec toutes ses amitiés.

Ainsi, si Cersei a pu venger d'une manière atroce la mort de Myrcella, elle ne pourra le faire pour celle de Joffrey. Le titre de l'épisode, "La justice de la Reine" peut renvoyer aux différentes conceptions de la justice selon les différentes reines, une exigence de soumission selon Daenerys, la loi du talion selon Ellaria Sand, une loi du talion surmultipliée pour Cersei Lannister, un crime impuni pour Oleanna Tyrell. Quoi qu'il en soit, à la fin de cet épisode, Daenerys s'avère être en grande difficulté: les Fers-nés et les Dorniens sont hors-jeu ; idem pour les Tyrell; les Immaculés vont être obligés de traverser tout Westeros à pied ; contrairement à ce que l'on aurait pu penser, c'est loin d'être le grand amour entre Jon Snow et elle ; enfin ses bébés dragons ne sont peut-être pas aussi invulnérables qu'elle le croit...L'avenir s'annonce sombre pour Daenerys dans son combat contre Cersei. 

David Speranski

Laissez un commentaire

Connectez-vous ou inscrivez-vous afin de laisser un commentaire.