Steve Dillon âgé de 54 ans, s’est éteint le 22 octobre 2016 à New York. Le dessinateur de bandes dessinées a débuté sa carrière dans les années 1980 en travaillant pour Doctor Who magazine. Il collabore aussi avec un hebdomadaire publiant des bandes dessinées de science-fiction 2000 D, connu pour avoir sorti la bande dessinée Judge Dredd. Il devient par la suite cofondateur du magazine Deadline publiant de nombreux artistes graphiques tels que Jamie Hewlett, bassiste et graphiste du groupe Gorillaz. A partir de 1990, il intègre Vertigo, une édition indépendante appartenant à la maison DC Comics. Il rencontre peu de temps après le scénariste Garth Ennis avec qui il publie le roman graphique adulte Preacher à l’ère des comics de super-héros en profusion. Ce roman développe l’histoire d’un révérend dans une campagne reculée du Texas. Après sa fusion fortuite avec Genesis, une entité créée par Dieu, il a la capacité de plier n’importe quel individu à ses ordres. 20 ans après la publication de cette bande dessinée, Evan Goldberg et Seth Rogen l’adaptent en série. Steve Dillon est également l’auteur des aventures de John Constantine, un détective enquêtant sur des forces occultes (Hellblazer). Malgré une carrière dans la bande dessinée s’écartant des super-héros, il décide de réaliser une relecture plus virile de Punisher, héros Marvel. Sa perte est un drame pour tout fan de ses romans graphiques, laquelle de ses œuvres avez-vous préférée ?