Comme d'autres avant lui, les Arcs Film Festival célèbre sa douzième édition dans un format différent. Face à des salles définitivement sombres, une réponse digitale pour permettre au public de rencontrer la centaine de films présentés dans le cadre du festival savoyard. Un nouveau challenge pour cet événement habituellement niché dans les hauteurs des Arcs en Savoie. Aux regrets de la chaleur des rencontres et des ambiances festives, une note d'espoir sous forme de battements : le cœur du cinéma européen, raison d'être de ce festival, bât toujours avec intensité. Il suffit de parcourir les généreuses sélections de cette édition pour s'en rendre compte, brassage de genres, de nationalités, de talents confirmés ou émergents. Au bout de la compétition officielle longs-métrages attend patiemment la Flèche de Cristal, délivrée par un jury présidé par Zabou Breitman. Outre les sélections parallèles (Playtime, Hauteur, Avant-Premières, programme scolaire), cette année est également l'occasion de découvrir une nouvelle proposition : la section Déplacer les montagnes qui regroupe une douzaine de longs métrages autour de la thématique de l'engagement. De l'écran à la réalité, une manière d'initier la réflexion et des actions communes.

Pour en savoir plus et découvrir la liste des œuvres proposées dans le cadre du festival, accessible pour rappel en ligne (4€ la séance, 25€ le pass illimité du 12 au 26 décembre), c'est par ici que cela se passe.

De notre côté, nous avons le plaisir de suivre et soutenir les Arcs Film Festival depuis 2017, nous ne dérogerons donc pas cette année et vous proposerons tout au long du mois de retrouver nos regards sur les films des différentes sélections.

Notre interview de Nicolas Maury, membre du jury long-métrage

Notre critique de Quo Vadis, Aida ? de Jasmila Žbanić (Compétition officielle - Flèche de Cristal / Prix du public)

Notre critique de L'Affaire Collective d'Alexander Nanau (Compétition officielle - Prix de la meilleure photographie)

Notre critique de The Whaler Boy de Philipp Yuryev (Compétition officielle - Grand Prix du Jury)

Notre critique de Slalom de Charlène Favier (Avant-premières)

Notre critique de Ceux qui travaillent d'Antoine Russbach (Section Déplacer les montagnes)

Notre critique de Hors Normes d'Eric Toledano et Olivier Nakache (Section Déplacer les montagnes)

Notre critique de Le Sens de la Fête d'Eric Toledano et Olivier Nakache  (Séances Spéciales)