Un dimanche de Festival allégé pour les festivaliers, avec "seulement" huit nouveaux films aujourd'hui projetés dans les salles cannoises. La séance incontournable de la journée sera bien sûr le dernier film de Terrence Malick, A Hidden Life, portrait d'une famille paysanne autrichienne dont le père refuse de combattre aux côtés des Nazis et est poursuivi pour trahison. Malick affrontera en compétition le film historique de Céline Sciamma, Portrait de la jeune fille en feu, dans lequel Adèle Haenel incarnera une jeune femme en 1770 qui, en refusant de poser pour son portrait de mariage, s'oppose à son destin d'épouse. Ces deux séances seront complétées par la projection hors compétition de Diego Maradona, biopic événement réalisé par Asif Kapadia, retraçant le parcours de l'icône du football mondial.

En plus de ces trois films, on pourra découvrir un nouveau film dans la sélection "Un Certain Regard", avec Chambre 212 de Christophe Honoré, introspection d'une jeune femme qui, après vingt ans de mariage, s'interroge, elle ainsi que ses proches, pour savoir si ce mariage était une bonne décision. Dans la compétition pour la Caméra d'or, on pourra retrouver en séance spéciale le premier film de Pippa Blanco, Share, une production HBO racontant les tourments d'une adolescente de 16 ans alors qu'elle découvre des images d'une nuit dont elle n'a aucun souvenir.

Ces films inédits seront complétés par la projection de films plus anciens. Ainsi, la sélection "Cannes Classics" nous proposera de revoir en copie restaurée Le Professeur de Valerio Zurlini, histoire d'un professeur de littérature désabusé peu à peu captivé par une de ses élèves. Le festival projettera aussi Mr Klein de Joseph Losey, dans lequel Alain Delon incarne un marchand d’œuvres d'art alsacien sous l'Occupation, et ce quelques heures après une masterclass exceptionnelle de l'acteur, venu à Cannes afin de recevoir une Palme d'or d'honneur pour l'ensemble de sa carrière. Enfin, dans une séance en extérieur sur les plages cannoises, les festivaliers pourront profiter du film musical The Doors, dans lequel Oliver Stone retrace la construction du fameux groupe de musique. Une journée plus paisible, laissant aux festivaliers le temps de se préparer pour une deuxième semaine de festival tout aussi intense que la première.