Ce qui est le plus étonnant, c'est que sur 7 films nommés au César du meilleur film, 3, donc quasiment la moitié, sont des premiers films, Le Grand Bain, Guy et Jusqu'à la garde. Si on ajoute que Pupille n'est que le deuxième film de Jeanne Herry, on pourra donc constater que le renouvellement du cinéma français est en marche et que cette sélection des César envoie ainsi un signal fort dans ce sens. Avec dix nominations, deux premiers films, Le Grand Bain et Jusqu'à la garde dominent même l'ensemble des nominations. Essayons de pronostiquer les résultats dans les catégories les plus importantes, quelques heures avant la cérémonie.

 

Meilleur film

  • La douleur
  • En liberté
  • Les frères Sisters
  • Le grand bain
  • Guy
  • Jusqu’à la garde
  • Pupille

Cela devrait se résumer en un affrontement entre Le Grand Bain et Jusqu'à la garde. Les autres films semblent a priori largués, hormis peut-être Pupille, même si nous ne sommes jamais à l'abri de surprises. Deux films, deux visions du cinéma. Une vision unanimiste, réconciliatrice, grappillant des acteurs dans tous les univers du cinéma français. Une vision personnelle, indépendante, sociétale, voire dans l'esprit de l'époque. Le Grand Bain avec ses quatre millions d'entrées, n'a guère besoin d'un triomphe aux César et ne fait pas l'unanimité sur sa supériorité artistique sur le film de Xavier Legrand. Jusqu'à la garde, avec son sujet sociétal et sa rigueur dans le traitement, aurait un meilleur profil. Il a déjà été vu par 380 000 spectateurs mais pourrait bénéficier à plein d'un effet César.

Meilleur réalisateur

  • Emmanuel Finkiel - La douleur
  • Pierre Salvadori - En liberté
  • Jacques Audiard - Les frères Sisters
  • Gilles Lellouche - Le grand bain
  • Alex Lutz - Guy
  • Xavier Legrand - Jusqu’à la garde
  • Jeanne Herry - Pupille

Le César du meilleur réalisateur ne peut aller à celui qui a déjà remporté celui du meilleur film. On parie donc sur Jacques Audiard.

Meilleur acteur

  • Edouard Baer - Mademoiselle de Joncquières
  • Romain Duris - Nos batailles
  • Vincent Lacoste - Amanda
  • Gilles Lellouche - Pupille
  • Alex Lutz - Guy
  • Pio Marmaï - En liberté
  • Denis Ménochet - Jusqu’à la garde

La récompense devrait se jouer entre Alex Lutz et Denis Ménochet. Mais la performance d'Alex Lutz en chanteur has been des années 70 devrait lui permettre de l'emporter.

Meilleure actrice

  • Elodie Bouchez - Pupille
  • Cécile de France - Mademoiselle de Joncquières
  • Léa Drucker - Jusqu’à la garde
  • Virginie Efira - Un amour impossible
  • Adèle Haenel - En liberté
  • Sandrine Kiberlain - Pupille
  • Mélanie Thierry - La douleur

Trois reines pour une seule couronne. Virginie Efira semble la mieux placée mais Léa Drucker pourrait profiter du triomphe d'ensemble de Jusqu'à la Garde, sans oublier Mélanie Thierry stupéfiante en Marguerite Duras jeune. En tout cas, celle qui gagnera des trois, n'aura jamais remporté ce César. On mise plutôt sur Virginie Efira.

Meilleur acteur dans un second rôle

  • Jean-Hugues Anglade dans Le Grand Bain
  • Damien Bonnard dans En Liberté !
  • Clovis Cornillac dans Les Chatouilles
  • Philippe Katerine dans Le Grand Bain
  • Denis Podalydès dans Plaire, aimer et courir vite

Philippe Katerine dans Le Grand Bain, il n'y aura pas photo. Et ce sera un peu dommage pour Clovis Cornillac, fort émouvant dans son rôle de père qui ne se rend compte de rien.

Meilleure actrice dans un second rôle

  • Isabelle Adjani - Le monde est à toi
  • Leila Bekhti - Le grand bain
  • Virginie Efira - Le grand bain
  • Audrey Tautou - En liberté
  • Karine Viard - Les chatouilles

On pourrait hésiter entre les deux actrices du Grand Bain. Mais Karin Viard formidable dans Les Chatouilles devrait l'emporter.

Meilleur espoir masculin

  • Anthony Bajon - La prière
  • Thomas Giora - Jusqu’à la garde
  • William Lebghil - Première année
  • Karim Leklou - Le monde est à toi
  • Dylan Robert - Shéhérazade

Cela se jouera sans doute entre Anthony Bajon, déjà lauréat d'un prix d'interprétation à Berlin et Thomas Giora dans Jusqu'à la garde. On penche pour Thomas Gioria.

Meilleur espoir féminin

  • Ophélie Bau - Mektoub My Love Canto Uno
  • Galatéa Bellugi - L'Apparition
  • Jehnny Beth - Un amour impossible
  • Lily Rose Depp - L'Homme fidèle
  • Kenza Fortas - Shéhérazade

Ophélie Bau, sans discussion, qui représente la seule et unique chance de victoire pour Mektoub my love.

Meilleur scénario original

  • En liberté
  • Le grand bain
  • Guy
  • Jusqu’à la garde
  • Pupille

Jusqu'à la garde, même si En liberté peut éventuellement lui griller la place.

Meilleure adaptation

  • Les chatouilles
  • La douleur
  • Les frères Sisters
  • Mademoiselle de Joncquières 
  • Un Amour impossible

Les Chatouilles ou La Douleur, voire Un Amour Impossible. On dira Les Chatouilles, adapté du seule en scène d'Andrea Bescond.

 

Meilleur film étranger

  • 3 Billboards - États-Unis
  • Capharnaüm - Liban
  • Cold War - Pologne
  • Girl - Pays-Bas/Belgique
  • Hannah - France/Belgique/Italie
  • Nos batailles - France/Belgique
  • Une affaire de famille - Japon

Très difficile de se prononcer. Une Affaire de famille serait le favori logique mais Girl peut s'imposer du fait de la francophonie. Girl en dernier ressort.

Meilleur Premier Film :

  • Amour flou
  • Les chatouilles
  • Jusqu’à la garde
  • Sauvage
  • Shéhérazade

Si Jusqu'à la Garde s'impose en meilleur film, il ne peut gagner dans la catégorie meilleur premier film. Cela libère donc la place pour Les Chatouilles.

Finalement, les pronostics donneraient donc un palmarès assez engagé d'un point de vue sociétal, avec Jusqu'à la Garde et Les Chatouilles. Les autres films, Le Grand bain, Les Frères Sisters, Un Amour Impossible, Guy, Mektoub my Love remporteraient des récompenses isolées. Rendez-vous ce soir pour les résultats !