Mercredi 16 mai, le jury de la 57ème édition de la Semaine de la critique, présidé par le réalisateur Joachim Trier (Thelma) et composé notamment de l’actrice Chloë Sevigny, a remis à Cannes son palmarès. C’est le film portugais Diamantino (notre avis prochainement sur le site) qui a ainsi remporté le Grand prix Nespresso. Réalisé par le duo Gabriel Abrantes et Daniel Schmidt, l’œuvre raconte la folle odyssée d’une star déchue du football. Découvrez le palmarès complet ci-dessous :

-       Prix Fondation Louis Roederer de la Révélation (une nouveauté de cette édition) : l’acteur Félix Maritaud (Sauvage de Camille Vidal-Naquet– lire notre critique)

-       Prix de la Fondation Gan à la Diffusion : Monsieur de Rohena Gera

-       Prix Canal + : Un jour de Mariage d’Elias Belkedda

-       Prix SACD : Woman at War de Benedikt Erlingsson

-       Prix Leica Ciné du court métrage : Hector Malot : The Last Day of the Year de Jacqueline Lentzou